Rosberg : « J'ai essayé de mettre le plus de pression possible sur Lewis. »

Rosberg : « J'ai essayé de mettre le plus de pression possible sur Lewis. »

Le pilote Mercedes semblait en bonne position pour la victoire au Grand Prix de Hongrie en partant en pôle mais a perdu le bénéfice de celle-ci au départ. Il n’a jamais été distancé par Hamilton sur l’autre Mercedes mais jamais vraiment capable de porter non plus d’attaquer son équipier sur le circuit Hongrois réputé peu propice aux dépassements.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Mercedes - Rosberg seulement 2ème en Hongrie
© Mercedes - Rosberg seulement 2ème en Hongrie
Nico Rosberg a pris un départ correct mais moins bon que celui de son coéquipier Lewis Hamilton et que Daniel Riccardo en deuxième ligne, lorsque les feux se sont éteints pour lancer le Grand Prix de Hongrie. Un temps dépassé par les deux autres pilotes il finit par reprendre l’avantage sur l’Australien au second virage. « La course s’est décidée là. Mon départ était ok mais il était moins bon que celui de Lewis et de Daniel, puis il s’est rapproché et Lewis avait l’intérieur. C’était un peu serré entre les deux et je devais revenir, j’ai été capable de reprendre la seconde place par l’intérieur mais j’ai perdu la victoire ici. » a déclaré le pilote allemand.

Le pilote hérite de la seconde place et a du tout mettre en œuvre pour revenir sur Hamilton sans jamais être très proche mais jamais véritablement distancé. « J’étais heureux de repasser Daniel au deuxième virage et une fois devant j’ai essayé de mettre le plus de pression possible sur Lewis. Mais bien-sûr il n’est pas possible de dépasser sur cette piste. »

A la fin du premier relais Rosberg s’est rapproché mais le rythme plus faible du pilote Britannique avait pour résultat de faire se rapprocher les pilotes derrière lui. Une petite erreur d’Hamilton a même permis à Nico Rosberg de recoller au leader mais le Britannique a alors accéléré le rythme pour empocher la victoire. Cette course voit Hamilton repasser devant au championnat : « Comme je l’ai toujours dit, je ne compte pas les points. Il y encore un long, long chemin à faire. Tout est possible. Je veux juste me concentrer pour gagner des courses, c’est ce que je cherchais à faire aujourd’hui. Mais cela n’a pas marché, malheureusement. » précise encore Rosberg.

C’est maintenant le Grand Prix d’Allemagne qui se profile ce qui motive forcément le pilote d’outre- Rhin : « Maintenant je me concentre sur Hockenheim, qui est ma course à domicile. J’attends avec impatience de courir là-bas, j’aime la piste
Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon