Le directeur de Silverstone, Patrick Allen, suspendu

F1. Le processus de vente de Silverstone a conduit à la récente suspension de Patrick Allen, le directeur du circuit, jugé trop proche de l'un des acheteurs potentiels.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
L'avenir de Silverstone n'est toujours pas réglé
© Toro Rosso / L'avenir de Silverstone n'est toujours pas réglé

La vérité d'un jour n'est pas celle du lendemain : en janvier dernier, Derek Warwick, le président du BRDC, tressait des lauriers à Patrick Allen, le nouveau directeur du circuit : « Il est arrivé avec une grande crédibilité. Il a été essentiel dans le changement d'image de Co-op. Nous savions donc qu'il avait un bon CV et qu'il ferait du bon travail. Nous ne savions juste pas à quel point il ferait du bon travail. »

Motors Inside sans pub ?

Mais depuis la situation a sensiblement évolué puisque le même Patrick Allen est désormais suspendu de ses fonctions. Un porte-parole du club propriétaire du circuit, a confirmé à The Telegraph que Patrick Allen avait été suspendu mais sans vouloir en détailler la raison. Selon les informations avancées par le journal anglais, celle-ci est que le dirigeant était jugé trop proche de Lawrence Tolinson, qui a déposé une offre pour se porter acquéreur du circuit sur une période de 249 ans. En effet, Patrick Allen a occupé dans le passé le poste de directeur commercial au sein du groupe LNT, détenu par le même homme d'affaires.

Cette offre arrive en confrontation avec celle déposée par le groupe Jaguar Land Rover, qui voulait faire du circuit britannique un centre d'essais pour le développement de ses prochains véhicules tout en offrant la possibilité à ses clients de rouler sur l'un des circuits les plus célèbres au monde.

Mais un tel scénario poserait des problèmes à d'autres constructeurs, dont Porsche qui disposerait d'une clause dans son contrat avec le circuit qu'un autre constructeur n'est pas en mesure d'utiliser cette piste plus de 45 jours par an.

La prochaine assemblée du BRDC, prévue pour le 28 septembre prochain, s'annonce donc houleuse puisque les défenseurs des différentes solutions seront alors d'une même table de discussions.

Avec la participation de www.racingbusiness.fr

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut