Marcus Ericsson en discussion avec Williams et Renault pour 2017

Marcus Ericsson, qui n’a toujours pas signé de prolongation de contrat avec Sauber, multiplie les pistes pour être présent sur la grille en 2017 à Hinwill ou ailleurs.  Icon For Chat#6  2
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Marcus Ericsson en quête d'un baquet pour 2017 après 50 Grands Prix
© Sauber / Marcus Ericsson en quête d'un baquet pour 2017 après 50 Grands Prix
Depuis que l’écurie Sauber a été rachetée par un groupe d’investisseurs proche de l’entourage de Marcus Ericsson, il semblait acté que le Suédois resterait au sein de l'équipe suisse pour une saison de plus. Mais depuis quelques temps l’ex-pilote Caterham est en discussion avec d’autres équipes pour 2017.

« Nous parlons à différentes équipes, y compris Sauber, mais il n'y a pas beaucoup de baquets disponibles nous allons donc voir dans les prochaines semaines. L'objectif numéro un est de rester en F1 et dans la meilleure voiture possible. Évidemment, ce n'est pas moi, mais mes managers, je pense qu'il est important de garder le contact avec toutes les équipes et de voir ce qui se passe.  »

Arrivé en F1 chez Caterham en 2014, le Nordique a ensuite rejoint Sauber pour 2015 suite à la faillite de l’équipe anglo-malaise. Il a disputé son cinquième Grand Prix à Singapour avec au total cinq entrées dans les points et comme meilleur résultat une huitième place à Melbourne en 2015. Après trois saisons il souhaite passer un cap dans sa carrière, lui qui estime avoir progressé depuis sa première saison en F1.

« Maintenant, je vais sur ma quatrième saison l'an prochaine, donc je suis vraiment impatient d'être dans une voiture où je peux être un peu plus compétitif et montrer ce que je peux faire. Je me sens comme si j’avais franchi une étape et que après tout le temps passé en tant que pilote j’avais amélioré mon niveau mais je n’ai pas eu la chance de vraiment encore le montrer. » note le pilote Sauber.

Les équipes avec lesquelles le Suédois est en discussion par l’intermédiaire de son management sont principalement Williams, Renault, Force India et Manor.

« J’ai vraiment, vraiment hâte d'être dans un baquet où je peux vraiment me battre pour des points régulièrement. » précise encore Ericsson.

« Je veux être dans un meilleur package bientôt afin que je puisse vraiment faire des meilleures performances sur la piste que ce que les gens ont pu voir jusque-là.  »

L’issue des discussions dépendra surtout de l’aboutissement des négociations en cours dans les écuries précités. Chez Williams il semble que la présence de Valtteri Bottas soit garantie pour 2017 mais il reste le baquet laissé libre par Felipe Massa. Le jeune Canadien Lance Stroll semble néanmoins tenir la corde. il a par ailleurs fait quelques essais cette semaine au volant d'une Williams de 2014.

Du côté de Force India Nico Hulkenberg sera de nouveau présent mais le cas Sergio Pérez est toujours en suspend même si une confirmation de sa présence une année supplémentaire de la part du Mexicain semble proche. Quant à Renault la concurrence sera rude compte tenu du grand nombre de prétendants aux postes de titulaires. Pour Manor les discussions sont semble-t-il moins poussés.

Mais rester chez Sauber une possibilité réelle pour Ericsson en vue des nombreux recrutements déjà effectués et toujours en cours, et surtout de l'amélioration de la situation financière de l'équipe :« Cela dit, il y a beaucoup de choses qui se passent maintenant chez Sauber aussi, il sera donc intéressant de voir avec tous les nouveaux membres du personnel de quel manière cela va se passer. » conclut le Suédois.
Partager
 Icon For Chat#6  2 commentaires

    Icon For Contact#1
    Nicolas, 23 Sep. 2016, 18:04

    Avec le changement de règlementation, les cartes risquent d'être rebattues sérieusement au niveau des perfs des voitures. Changer de baquet ne sera donc pas forcément une garantie de d'avoir la possibilité de faire mieux. Rien ne dit non plus que Sauber est condamnée à rester au fin fond du classement. Ça relève du coup de dés... d'autres l'ont fait et n'ont pas obtenu le résultat escompté.


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 24 Sep. 2016, 19:16

    Il se passe quelque chose d'assez étonnant : Les retraits de Button et Massa ne débloquent pas les transferts. Les meilleurs sont casés, le meilleur espoir (Vandoorne) aussi. Stroll et Ocon devraient pouvoir concrétiser. A part Gasly, suspendu à l'avenir de Kvyat, on semble devoir s'attendre à un jeu de chaises musicales et les chefs d'équipe apparaissent un peu désorientés : Tout se passe comme si les pilotes attrayants étaient désormais hors d'atteinte. C'est pourquoi, probablement, Renault, Haas, Sauber et Manor n'affichent aucun empressement à révéler un choix entre "bons", c'est-à-dire "deuxième choix"... Il est vrai aussi que la nouvelle réglementation doit occuper les esprits plus que la désignation d'un pilote, sachant qu'un volant au moins restera à coup sûr entre les mains d'un titulaire 2016 sauf, peut-être chez Sauber. Je pense aussi que 2017 sera, à plus d'un titre une année de transition : Côté voitures, l'expérimentation de la nouvelle donne et côté pilotes, des fins de carrières pronostiquées sans oublier, pour 2018, la logiquement probable fourniture du Honda à une seconde équipe.


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Dernières actualités F1

Toutes les actualités F1
Top