Vettel : "Je ne pouvais pas éviter l'accrochage."

Vettel : "Je ne pouvais pas éviter l'accrochage."

La course de Ferrari a pris un tout autre visage au sortir du premier tour. Sebastian Vettel s'accrochant avec Nico Rosberg et devant se retirer, les espoirs de podium résidaient sur un Kimi Raikkonen qui n'arrivait à accrocher que la quatrième place. Entre amertume et déception, le week-end de Ferrari était finalement à l'image de sa saison.  Icon For Chat#6  1

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Ferrari - La course s'est arrêté au premier tour pour Vettel
© Ferrari - La course s'est arrêté au premier tour pour Vettel
Le premier tour de ce Grand Prix de Malaisie a été le tournant de la course pour Ferrari et Sebatian Vettel. Auteur d'une attaque un peu trop optimiste sur Nico Rosberg, le quadruple champion du monde allemand s'en est allé percuter la Mercedes et casser la suspension avant gauche de sa Ferrari.

Dans l'impossibilité de continuer dans ces conditions, Vettel s'est alors garé sur le bas côté en réfléchissant déjà aux possible justifications de son dépassement jugé "idiot" par un Max Verstappen pris en sandwich dans le premier virage :«  Sebastian est fou. Il a foncé sur Rosberg comme un idiot ! » s'est notamment exclamé le Néerlandais dans sa radio après l'incident.

Ce à quoi Vettel a tenté de répondre après être sortie de sa voiture et avoir regagné son stand ;« Nous avons fait un bon départ. Nous étions côte à côte avec Max. Nous nous battions tous les deux pour notre position dans le premier virage. Nico, devant nous, a tourné, et il a décidé de prendre sa ligne, ce qui est totalement juste et c'était son droit. A ce moment là, avec la vitesse, je ne pouvais pas plus ralentir et j'ai aussi été poussé par Max sur la droite. J'ai fait de mon mieux pour freiner un maximum, mais je ne pouvais pas éviter l'accrochage. Cela a été une malheureuse réaction en chaine qui a ruiné ma course et celle de Nico. »

Même s'il reconnait son erreur, Vettel considère plus cet accrochage comme un incident de course : « Je ne peux pas être plus désolé pour Nico, car l'incident n'a rien à voir avec lui, qui était devant. Je pense que c'est différent du cas entre Max et Kimi à Spa car Max et moi essayions de nous battre au premier virage et Nico tentait de faire quelque chose de différent devant. Mais je n'ai pas à commenter ce que Max a dit après cela. »

Pour sauver les meubles et surtout tenter d'arrêter l'hémorragie de points perdus au championnat constructeurs face à Red Bull, Raikkonen a mené une course sérieuse pour finir à la quatrième place : « La quatrième place n'est pas le résultat que nous attendions, mais malheureusement, aujourd'hui, nous ne pouvions espérer plus. Nous manquions de vitesse et nous ne pouvions donc pas nous battre avec les voitures devant. » conclut le Finlandais. 
Partager cet article
 Icon For Chat#6  1 commentaire

    Icon For Contact#1
    albert, 4 Oct. 2016, 8:56

    Vettel commence à paniquer, il surconduit car il ne dispose que de 6 points devant ce phénomène Max Impensable pour le line up pilotes Ferrari anciens champions du monde d'être battu par ce terrible Max qui lui aussi n'est pas loin de Kimi que de 10 points


La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
arrow-up icon