La Malaisie pourrait abandonner la F1 après 2018

La Malaisie pourrait abandonner la F1 après 2018

Installé dans le calendrier de la Formule 1 depuis 1999, le Grand Prix de Malaisie pourrait ne plus être programmé d'ici une à deux saisons pour des soucis d'ordre économique selon les organisateurs et le gouvernement. La F1 n'attire plus selon les acteurs de l'organisation qui préféreraient concentrer leurs forces sur la discipline reine des deux-roues, le Moto GP.      2 réactions

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Sauber - Plus que deux Grand Prix de Malaisie ?
© Sauber - Plus que deux Grand Prix de Malaisie ?
Alors que le public se fait de plus en plus rare dans les tribunes, la Malaisie pourrait décider de ne pas prolonger son contrat avec la F1, au-delà de 2018.

Pour la reconduction de son contrat actuel jusqu'en 2018, les autorités locales n'avaient pas fait preuve d'un enthousiasme débordant, ce contentant d'un simple communiqué pour officialiser la nouvelle.

Aujourd'hui, la question de l'avenir de l'épreuve se fait de plus en plus pressante. En effet, l'équation économique est de plus en plus difficile à faire fonctionner car le nombre de spectateurs ne cesse de baisser au fil des années.
Cela s'est concrétisé par la sortie médiatique de Khairy Jamaluddin, le ministre de la Jeunesse et des Sports malaisien pour lequel le Grand Prix de F1 n'apporte plus rien à l'économie car c'est désormais une "vieille" épreuve, au sens qu'elle a fait son apparition au calendrier en 1999. A l'époque, c'était un événement puisqu'il s'agissait de la première épreuve asiatique en dehors du Japon. Or maintenant de nombreux pays de la région l'ont rejoint, à commencer par l'encombrant voisin de Singapour.

Pour l'homme politique, le gouvernement ferait mieux de privilégier le soutien à de jeunes pilotes afin qu'ils augmentent la popularité du sport dans le pays plutôt que de payer pour une course qui n'intéresse pas forcément la population locale.

A l'inverse, il souhaite conserver une compétition comme le Moto GP. En effet, la prochaine course qui arrive devrait accueillir 90 000 personnes alors que les coûts d'organisation sont bien moins élevés qu'en F1. De plus, la population locale a l'opportunité de soutenir plusieurs représentants locaux sur la grille.

Mais si la Malaisie venait bien à abandonner son épreuve, les candidats ne devraient pas manquer pour la remplacer. Le nombre d'épreuves n'est donc pas près de baisser, malgré les contraintes que cela impose pour le personnel des équipes et la caravane qui l'accompagne.

Avec la participation de www.racingbusiness.fr


CalendrierSepang
     2 réactions

    Supervroum, 25 Oct. 2016, 10:53

    C'est la fin de la F1, y a un malaise en Malaisie !


    Aifaim, 25 Oct. 2016, 12:05

    ... Mais ce n'est pas cela qui mettra Bernie mal à l'aise ! Plus sérieusement, je ne reprocherai jamais à des dirigeants politiques de peser la valeur du prestige vis-à-vis de sa gestion et de lui préférer les intérêts de la population.


La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
Icon For Arrow-up