Hamilton dompte la piste mexicaine, Rosberg revient du diable Vauvert, Verstappen complète le tableau

Sur la lancée de son début de week-end, Lewis Hamilton a su accrocher une nouvelle pole position à son palmarès déjà bien garni, la 59ème de sa carrière, devançant un Nico Rosberg jusqu’alors en délicatesse et un Max Verstappen solide depuis les EL3. Au passage, c'est la 12ème première ligne des Flèches d'argent cette saison.  Icon For Chat#6  2
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Deux pilotes, un seul titre au bout
© Mercedes / Deux pilotes, un seul titre au bout
Le triple champion du monde domine son sujet et son coéquipier

Le Britannique est en mission pour tenter de rallier un quatrième titre de champion du monde. Mission impossible à trois courses de la fin et 26 points de retard ? En tous cas, il n’a pas abdiqué, loin de là. Il démontre même ce week-end toute l’étendue de son talent sur un tour chronométré. Il remporte en ce jour la 59ème pole position de sa carrière et il détient un nouveau record à lui seul, être le seul pilote à avoir signé une pole position sur 24 circuits différents. Il ne pouvait que remercier son équipe et ses supporters et se féliciter de réaliser un bon week-end jusqu’à présent.
Mais bizarrement, d’un point de vue personnel, il n’était pas le plus heureux de son tour de qualification, sans doute lié aux conditions de piste très difficiles pour toutes les monoplaces : « La Q3 n’était pas formidable pour moi. Même si j’ai eu la pole, ce n’était pas un grand tour. J’avais un assez grand écart tout au long de la session avant cela mais je l’ai perdu par la suite lors de mon premier tour en Q3 et encore plus lors de mon deuxième tour. Je n’ai pas pu réaliser les trois meilleurs secteurs en même temps. Je pense qu’il y avait probablement trois ou quatre dixièmes à chercher. » 

Le travail accompli n’est que la première partie du contrat, désormais il se projette vers la course et notamment le départ qui sera crucial : « C’est une longue, longue ligne droite avant le premier virage. Le départ sera donc important. Mais notre rythme sur les longs relais semble solide et nous sommes avec les meilleurs pneus, donc les signes sont bons. »
Lewis Hamilton ne néglige pas les Red bull qui semblent très véloces en super tendres sur ce tracé : « Red bull aurait un léger avantage en super tendres, mais il semble que cette spécification se détériore très rapidement. »

Malgré cela, le pilote Anglais se veut optimiste et croit en sa monoplace : « La voiture est fantastique ce week-end et j’espère que cela continuera demain. C’est une course que je n'ai jamais encore gagné et j’aimerais la rajouter sur la liste avec cette foule immense qui a été spectaculaire tout le week-end. »

Nico Rosberg sauve les meubles


L’actuel leader du championnat était à la peine depuis le début de cette manche mexicaine, en difficulté avec le rythme de sa monoplace et la mise en température de ses pneumatiques.

Néanmoins, il a su améliorer son deuxième tour de Q3 alors que ses rivaux n’arrivaient pas à trouver les dixièmes ou centièmes pour le faire, afin de rester au contact de son coéquipier et sécuriser la première ligne demain : « Ce week-end, je mets du temps à trouver mon rythme. À la fin de la qualification je suis relativement content de mes sensations dans la voiture et de la manière dont j’ai réussi à faire un bon dernier tour, mais Lewis était trop rapide. Je ne suis pas ravi d’avoir manqué la pole position. Mais, d’un autre côté commencé en seconde position ici n’est pas si mauvais. »

Il poursuit en tentant de se rassurer sur ses chances en course de gagner une position : « Il y a beaucoup d’opportunités, comme la ligne droite et le premier virage au premier tour. On a déjà vu plusieurs fois cette année que la pole n’était pas si importante. » Tout comme son coéquipier, il se méfie des Red Bull et de leur rythme : « Cela sera une course difficile et nous devons garder un œil sur les Red Bull. »

L’Allemand termine en vantant les mérites de la course à venir pour les spectateurs et leur engouement pour ce week-end : « Je pense que les fans mexicains vont vivre un dimanche intéressant. C’est formidable de les voir aussi nombreux ici aujourd’hui. Ils sont remplis de passion et c’est quelque chose de les voir quand vous êtes sur la piste. »

Les Red Bull et Max Verstappen 3ème en embuscade

Après avoir mené les EL3, Max Verstappen pouvait prétendre à troubler le jeu des Mercedes aujourd’hui, en particulier avec un Nico Rosberg effacé. Mais comme toujours, au final, ce sont les deux Flèches d’argent qui ont le dernier mot. Actuellement 6ème avec 165 points au classement des pilotes, il pourra profiter de cette occasion pour tenter de devancer les Ferrari - 4ème et 5ème, à 12 et 5 points devant lui.

Le Néerlandais en ce samedi, à l’image de Lewis Hamilton, déplorait ne pas avoir été en mesure de tout faire fonctionner en même temps lors de la troisième partie de la qualification. Mais il était satisfait du comportement de sa voiture et se tourne d’or et déjà vers le lendemain.
Il relate : « Nous ne pouvions pas obtenir le tour parfait en Q3. Je suis quand même content de la manière dont s'est déroulé les qualifications. Nous sommes de nouveau en seconde ligne, ce qui signifie que nous sommes en position idéale pour nous battre dès le départ. Nous aurons une stratégie différente demain. Nous démarrerons en super-tendres et la ligne droite avant le premier virage est très longue donc nos chances de progresser sont grandes. »

À l'extinction des feux demain, au premier freinage il risque d'y avoir des duels qui se joueront au chausse-pied, en espérant que tout le monde en sorte indemne.
Partager
 Icon For Chat#6  2 commentaires

    Icon For Contact#1
    Aifaim, 30 Oct. 2016, 8:58

    Verstappen a raison de dire "qu'importe la façon de se sont déroulées les qualifications" car il est du côté propre de la piste avec des pneus plus performants au départ que ceux d'Hamilton. D'ores et déjà, c'est un indéniable atout d'autant qu'Hamilton ne doit pas prendre de risques sachant la redBull condamnée à un arrêt précoce. C'est "une course que je n'ai jamais encore gagnée" mais surtout une quasi obligation pour obtenir le titre. Rosberg se veut philosophe "commencer en seconde position ici n'est pas si mauvais" sauf que le côté sale pourrait le reléguer en 4e position en tenant compte de la monte pneumatique des RedBull


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 30 Oct. 2016, 8:59

    erratum : dont se sont déroulées


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Top