Officiel : Jolyon Palmer reste chez Renault en 2017

Renault a confirmé aujourd’hui qu’elle conservera Jolyon Palmer pour la saison 2017 aux côtés de Nico Hülkenberg. Cette officialisation pousse Kevin Magnussen vers la sortie, vraisemblablement vers Haas, qui est en contacts avancés avec le Danois.  Icon For Chat#6  3
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Palmer aux côtés d'Hulkenberg chez Renault en 2017
© Renault / Palmer aux côtés d'Hulkenberg chez Renault en 2017
C'est dans un contexte où de nombreuses spéculations entouraient le nom du pilote qui officierait chez Renault en 2017 aux côtés de Nico Hülkenberg, que les responsables F1 de la marque au losange ont confirmé que ce serait bien le Britannique Jolyon Palmer qui pilotera pour une saison de plus une monoplace jaune.

Jolyon Palmer qui est présent chez Enstone depuis 2015 dans un rôle de pilote de réserve, puis comme titulaire à partir de 2016, a déclaré après l'annonce : « Je suis sur un petit nuage à l’idée de courir une deuxième saison pour Renault Sport Formula One Team. Il me tarde de récompenser en piste la confiance que m’accorde l’écurie. »

Le Britannique, qui a connu un début de saison 2016 difficile avant de marquer son premier point en Formule 1 à l'occasion du Grand Prix de Malaisie, après plusieurs tentatives infructueuses, ajoute : « En travaillant à Enstone depuis 2015, je peux pleinement apprécier et mesurer le développement des infrastructures au cours de cette année. Je partage donc l’impatience de l’équipe de passer à 2017 avec notre nouvelle voiture. La F1 s’est avérée être une courbe d’apprentissage plutôt raide, mais je sais que je pilote de mieux en mieux et que ce n’est que le début. Le dynamisme et l’enthousiasme sont énormes tant à Enstone qu’à Viry et je suis honoré de faire partie de cette aventure vouée au succès.  »

La confirmation de Palmer pour une deuxième saison chez Renault oblige donc Kevin Magnussen a trouver un baquet dans une autre écurie afin de continuer sa carrière dans la catégorie reine. Le Danois est semble-t- il en discussions avancées avec l'écurie Haas pour 2017 en remplacement d'Esteban Gutiérrez. Selon certaines informations l'ancien pilote McLaren aurait même signé un contrat de deux saisons avec l'équipe américaine alors que Renault ne lui proposait qu'un contrat sur un an.

Jérôme Stoll, président de Renault Sport F1, se félicite de pouvoir compter sur l'expérience de Palmer à Enstone pour tirer l'équipe vers le haut : « Je suis ravi d’annoncer que Jolyon sera des nôtres pour la saison 2017. Il nous a démontré sa faim de grandir en parallèle de l’écurie et nous avons été impressionnés par ses performances de plus en plus fortes sur la piste au cours de la saison. »

Le Français évoque ensuite son association prometteuse avec Nico Hülkenberg : « Nous sommes convaincus que la combinaison avec Nico Hülkenberg nous offrira un formidable dynamisme très prometteur pour nous surpasser et atteindre nos objectifs. Jolyon a le sens de l’équipe et il motive tous ceux qui travaillent avec lui. Le duo qu’il compose avec Nico allie les avantages de la continuité et du sang neuf. Je suis certain qu’avoir Nico comme équipier mènera Jolyon vers de grands résultats. Nous remercions Kevin Magnussen pour ses efforts en 2016. Il a réalisé un excellent travail pour nous cette année. Nous lui souhaitons tout le meilleur pour 2017 et au-delà. »

Cette confirmation devrait entraîner une accélération du marché des transferts qui dépendait beaucoup de la décision de Renault. Notamment concernant le français Esteban Ocon qui lorgnait sur ce poste. Il reste deux possibilités pour le protégé de Mercedes, soit de rester chez Manor pour une saison complète soit de prendre le baquet de Nico Hülkenberg resté vacant pour 2017 chez Force India depuis l'annonce de son arrivée chez Renault. C'est d'ailleurs cette seconde hypothèse qui semble la plus probable.


Partager
 Icon For Chat#6  3 commentaires

    Icon For Contact#1
    Aifaim, 10 Nov. 2016, 6:46

    Palmer revient de loin ! Sa première demi-saison fût vraiment difficile. Mais il avait deux excuses, rarement (jamais ?) prises en compte par le public : Il n'en est qu'à sa toute première saison à ce niveau et dans une équipe pire que nouvelle puisque contrainte de fusionner les vestiges de Lotus et la nouveauté de Renault. Les motivations, les ego, les méthodes, les expériences ont été probablement difficiles à amalgamer en si peu de temps. Palmer a eu besoin de ce laps de temps pour s'acclimater et monter en puissance. Que Frédéric Vasseur ait été épaté par ses performances récentes a certainement beaucoup joué en sa faveur. C'eût pu être Magnussen. Ce dernier va chez Haas, tant mieux : Ces deux garçons ont subi une année difficile, ils méritaient bien un volant pour l'an prochain. Comme prévu, la situation est désormais infiniment plus claire. Le dernier doute concerne l'attribution du second baquet Force India pour un des Mercedes' boys, Ocon tenant la corde. Le second restera chez Manor. Son 2e pilote et ceux de Sauber seront à choisir entre Gutierrez, Ericsson et Nasr. trois pilotes pour trois volants, il ne manque qu'un "perturbateur" pour redonner à la F1 son caractère jamais simple. L'homme qui monte, c'est Giovinazzi. Si l'italien a deux atouts, ils ne sont pas forcément les bons pour la F1 : - Sa famille/filière, c'est Audi. Non seulement le constructeur n'est pas impliqué en F1 mais il réduit sa voilure en WEC et se retrouve avec pléthore de pilotes aussi talentueux que désoeuvrés. Pas plus la Formule E qu'un DTM lui aussi réduit n'ouvriront facilement leurs portes. - Giovinazzi affiche une certaine polyvalence et ses prestations en LMP2 sont plus que convaincantes. Le corollaire, c'est qu'il est moins typé "F1". Mais son handicap N°1, c'est de n'avoir pas de mentor directement impliqué, un fournisseur de propulseur apte à faire miroiter une réduction de la facture en échange d'un volant. Le N°2, c'est le temps restant pour réunir des fonds à la hauteur des trois concurrents actuellement en lice, de plus tous aptes à faire valoir une expérience de deux (Nasr) ou trois saisons (Gutierrez, Ericsson). De mon point de vue, son infime chance serait que Ferrari active la fibre patriotique très en vogue actuellement à la scuderia. Dès lors, une place chez Sauber irait de soi. Retrouver un Italien sur une grille de F1, au nom de l'Histoire de la discipline ne serait pas pour me déplalire...


    Icon For Contact#1
    casper, 10 Nov. 2016, 10:27

    comme quoi insulter son équipe n'a pas été pénalisant. Je suis content pour lui car sa progression est tout de même intéressante, après c'est tout de même le 3eme choix de reanault. Si j'ai bien suivi c'était 1 kviat, red bull ne le lache pas, viens 2 Ocon, comme mercedes n'a pas voulu le lacher ils le montent chez Force india, une fois ceci fait, ils tentent magnussen mais que pour un an ce que magnussen ne veut pas car il voit venir le piège l'année prochaine d'où son 2 ans chez Haas. et finalement il reste le dernier choix palmer pour un un autrement dit siège éjectable en fin d'année prochaine pour soit le retour de romain soit l'arrivée d'un sainz. bref personne n'est dupe mai son affiche tous une mine réjouie


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 10 Nov. 2016, 14:13

    casper@, comment ne pas afficher une mine réjouie quand le boulet de se retrouver sans volant n'est pas passé loin ? De plus, tous ces garçons sont mentalement optimistes et espèrent leur future saison suffisamment convaincante pour assurer l'avenir.


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Dernières actualités F1

Toutes les actualités F1
Top