Russie - Course : Bottas endigue la vague rouge et écrit sa légende !

Menacé sur la fin, le Finlandais mate Vettel et s'adjuge le premier Grand Prix de sa carrière ! Dépassé au départ, l'Allemand échoue de justesse malgré une stratégie légèrement décalée. Kimi Räikkönen boucle le podium.  Icon For Chat#6  6
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Valtteri Bottas, nouveau vainqueur de Grand Prix !
© Mercedes / Valtteri Bottas, nouveau vainqueur de Grand Prix !
Cette nouvelle campagne de Russie dénotait d'un sens particulier. Sur l'élan d'un début de saison réussi, deux victoires en trois meetings, la Scuderia Ferrari visait encore plus haut après la séance qualificative. Une décennie plus tard , l'équipe italienne retrouvait le plaisir de verrouiller la première ligne d'un Grand Prix. Sebastian Vettel s'élançait pour la 47e fois de sa carrière en pole position devant un Kimi Räikkönen toujours imperturbable mais revigoré.

Fait inédit depuis trente courses, les deux Mercedes s'élançaient au second plan. Comble du comble, Lewis Hamilton ne partait qu'en quatrième position, une fois encore derrière Valtteri Bottas. Plus loin sur la grille, Daniil Kyvat défendait les chances de sa nation depuis le douzième emplacement. Grosjean et Vandoorne marquaient une dernière ligne à l'accent francophone.

Toujours embourbé dans ses problèmes, Fernando Alonso laissait sa Mclaren dés la fin du tour de formation. Malgré des manipulations de fortune, c'est à pied que l'Espagnol a rejoint sa voie des stands. Le double champion du monde s'est donc offert deux heures supplémentaires de repos avant son grand départ pour l'Indycar et les Etats-Unis. Et un tour de moins pour ses petits camarades, partis pour 52 tours.

Bottas émerge, gestion critique des pneumatiques !

Le bon coup du départ était pour Bottas ! Bénéficiant de l'élan vers le premier virage, le Finlandais grillait la politesse aux deux Ferrari pour s'offrir la tête du Grand Prix. Juste avant l'intervention de la voiture de sécurité, consécutive à l'accrochage entre Grosjean et Palmer. Gourmand à l'intérieur du premier virage, le Français bousculait le Britannique. À la dérive, le champion GP2 Series entraînait dans le mur son adversaire.
Surpris par le ralentissement, Lance Stroll partait en tête à queue, perdant au passage le bénéfice de son bon départ.

Nouveau coup dur personnel après Melbourne, Daniel Ricciardo perdait de son côté l'usage de son frein arrière droit, parti en fumée. L'Australien était condamné à un passage dans les stands, pour abandonner dans la foulée.

En tête, Valtteri Bottas ne se faisait pas prier. Le Finlandais attaquait fort pour repousser la Ferrari de Vettel au delà des deux secondes d'écart. Face à ce rythme, le poleman limitait les dégâts tant bien que mal. Troisième, Kimi Räikkönen était peu à peu lâché, tout en devançant la Mercedes de Lewis Hamilton, en délicatesse avec la température de ses gommes.
À 20 secondes d'écart, Max Verstappen était devenu le premier des autres après le retrait de son voisin de garage. Septième et huitième, les deux Force India étaient restées bien au chaud dans les points, Pérez devant Ocon.
Dixième, Magnussen recevait une pénalité de 5 secondes en vue de son premier arrêt. Les commissaires reprochaient au Danois d'avoir court-circuité le premier virage.

Dans cette première partie de course, chaque pilote était dans son couloir et les positions se figeaient à merveille. La star du moment était le "blistering", qui affectait la plupart des pneumatiques Pirelli, à l'intérieur de la gomme et provoquait du sous-virage. Un beau défi en somme pour le meneur, qui découvrait le stress du meneur face au trafic.
Pour d'autres, l'heure était venue d'emprunter la voie des stands pour observer le premier changement pneumatique.
Il fallait attendre le 28e tour avant de voir un gros bras effectuer cette manœuvre, en la personne de Bottas ! Immobilisé pendant deux secondes et demie, le Finlandais montait les pneumatiques super-tendres jusqu'à l'arrivée.

Vettel en bon gestionnaire provoque Bottas

Ces quelques tours étaient décisifs. Provisoirement en tête, Vettel était à l'attaque pour récupérer son bien du départ. Six
tours après son équipier et cinq tours après Hamilton, le quadruple champion du monde passait enfin au garage. Sur un rythme équivalent en fin de relais malgré ses pneumatiques usés, l'Allemand ressortait à moins de cinq secondes, avec des gommes fraîches.
De façon similaire, Nico Hülkenberg avait attendu le 42e tour pour effectuer son arrêt réglementaire !
Premier poursuivant du duo en lutte pour la victoire, Räikkönen nous offrait quant à lui une conversation lunaire, made in "Iceman".
Dés lors, les choses étaient claires : Bottas devait résister au retour en force de la voiture n°5. En avait-il simplement gardé sous le sabot ? Les tours passaient et l'étau se resserrait pour l'ex-pilote Williams, qui se rendait coupable d'une petite faute dans le treizième virage.

Duel au soleil : Bottas résiste jusqu'au bout !

La fin du quatrième chapitre de la saison nous offrait une issue excitante. À 10 tours du but, Vettel revenait à moins de deux secondes d'écart ! Mais le plus dur restait à faire. Dans les turbulences, l'ex sociétaire Red Bull avait toutes les peines du monde à récupérer les derniers dixièmes. Mais la lutte était clairement à couteaux tirés et chaque partie motivait son pilote. Chez Mercedes, Bottas était même autorisé à activer le surplus de puissance moteur !
L’atmosphère était suffocante dans les tout derniers kilomètres. Sauvé par le DRS en dépassant Massa dans le dernier tour, Bottas gardait finalement la main ! Vettel se retrouvant légèrement gêné par la Williams, le nouveau pilote Mercedes était sauvé.
La délivrance était au bout du chemin : Valtteri Bottas remporte le Grand Prix de Russie 2017 !

Moment historique pour le Finlandais, qui devient le 107e vainqueur de la discipline ! Très calmement, le pilote frappé du numéro 77 avait une pensée pour toute son équipe. Grâce à lui, Mercedes retrouve la plus haute marche du podium !
Derrière notre duo de choc, Kimi Räikkönen se contentera de la troisième marche. La lecture du classement est un véritable camouflet pour Lewis Hamilton, qui termine à 36 secondes de son équipier ! Derrière, notons le beau tir groupé de Force India, avec la sixième place de Pérez, juste devant Esteban Ocon qui triple son total de la saison. Il aura subi la menace de Nico Hülkenberg, revenu dans ses rétroviseurs en fin de course. Felipe Massa et Carlos Sainz complètent le top 10 du jour. Lance Stroll se mordra les doigts de son tête à queue lors du premier tour.

Voici le classement final :
Avec cette deuxième place, Vettel fait quand même une bonne affaire en augmentant son écart sur Hamilton au classement général. Le fossé se creuse entre le trio de tête et Kimi Räikkönen qui aura la pression à son arrivée en Europe. D'autant plus que pour un point, Mercedes prend les commandes du classement des constructeurs. Mais le chassé-croisé ne fait que commencer. Le prochain Grand Prix en Espagne marquera à coup sûr un tournant de cette saison 2017 de Formule 1. Rendez-vous dans deux semaines !
Partager
 Icon For Chat#6  6 commentaires

    Icon For Contact#1
    Hidalgo racing, 30 Apr. 2017, 15:54

    Tellement impatients de voir Ferrari damer le pion à Mercedes que nombre d'observateurs pariaient avant le départ sur un doublé Ferrari. Que nenni! La Mercedes à de beaux restes et sans un problème technique de surchauffe et de coupures moteur à répétition, Hamilton aurait probablement pu briguer une place sur le podium. Ne jamais vendre la peau de l'ours...


    Icon For Contact#1
    casper, 2 May. 2017, 11:28

    pas regardé ce grand prix, un grand bravo à Bottas, çà me fait plaisir pour lui. sinon il y a eu des dépassements hors premier tour et restart ?


    Icon For Contact#1
    Grand tout sec, 4 May. 2017, 13:04

    C'est dingue Bottas qui remporte sa première victoire et il y a personne qui a quelque chose à dire ! Il y a 2 semaines je disais que si Bottas pouvait jouer les troubles fêtes dans le duel Vettel Hamilton ce serait formidable mais là s'il continue comme ça le titre va se jouer au moins à trois. De plus ça prouve que des pilotes comme Bottas, Pérez, Grosjean, Hulkenberg, Ocon et d'autres quand on leur donne une voiture des top team ils peuvent se battre pour le podium et même la victoire. L'hymne finlandais ça faisait longtemps qu'on ne l'avait plus entendu (Abou Dabi 2012). Le coup de Eddie Jordan qui invite Toto Wolf à prolonger le contrat de Bottas. Enorme lol.


    Icon For Contact#1
    Marc Diskus, 4 May. 2017, 13:35

    Grand tout sec@ : étrange ce que vous écrivez ! Il y a 2 jours je me permettais un : " Je pense que Bottas a gagné d'abord parce qu'il est talentueux " . Alors si vous pensez que personne n'a quelque chose à dire sur la victoire de Valtteri Bottas , c'est un peu décevant de votre part . Le reste de votre intervention est par ailleurs intéressant .


    Icon For Contact#1
    Grand tout sec, 5 May. 2017, 17:42

    Marc Diskus Sur ce site après certain grand prix on se retrouvait avec une vingtaine de commentaires dans les 24 h sur l'article qui faisait le grand résumé de la course ainsi qu'un point sur le nouveau classement. C'est à dire des articles comme celui là. Là avant mon commentaire et 4 jours après la course il n'y en avait que 2. Un nouveau vainqueur en grand prix et seulement deux personne qui laisse un commentaire ben oui ça me surprend. Avant d'écrire ma réponse j'ai relu plusieurs fois votre message et ce que j'ai écrit la première fois et je ne voit pas ce que j'ai mit d'étrange ou qui peut vous laisser un sentiment de déception. Une petite explication serait la bienvenue s'il vous plait.


    Icon For Contact#1
    Marc Diskus, 5 May. 2017, 19:37

    Grand tout sec@ : C'est avec plaisir que je reprends mon écrit d'il y a 4 jours : " Valtteri Bottas a franchi la dernière marche dans les espérances d'un pilote de F1 . Il a gagné son premier Grand Prix . Après un départ éblouissant , il fait un début de course tonitruant en prenant plus de 5 secondes à Vettel . Après le changement de pneus , il se retrouve devant et va faire une démonstration de son talent en ne laissant à Vettel à fond absolu qu'une seule opportunité d'ouvrir son DRS en le laissant à la limite de la seconde . Bottas a vaincu sa peur de gagner et va être un des meilleurs ." Peut-être que ce post n'est pas passé mais je pense avoir exprimé une opinion en fait , en phase avec la vôtre .


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Dernières actualités F1

Toutes les actualités F1
Top