Pirelli : "Risqué de passer en Q3 avec des super tendres"

Pirelli : "Risqué de passer en Q3 avec des super tendres"

Des équipes prendront-elles le risque d'effectuer la Q2 en super tendres afin de s'ouvrir davantage d'opportunités stratégiques lors de la course ? Pour Pirelli, en tout cas, il est possible d'effectuer l'intégralité de la course avec un train d'ultra tendres.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Sauber - Possible de faire toute la course avec un seul train d'ultra tendres
© Sauber - Possible de faire toute la course avec un seul train d'ultra tendres
Lors de la conférence de presse du jeudi, Felipe Massa et Daniel Ricciardo n’ont pas caché qu’ils espéraient disposer à l’avenir d’une gamme de pneumatiques dédiée pour Monaco car la gamme actuelle ne souffre d’aucune dégradation.

Pirelli, par l’intermédiaire de son directeur de la compétition Mario Isola, est allé dans le sens des pilotes mais en a expliqué les contraintes de développement : « Ce n’est pas impossible mais pour développer ce composé, vous devez le faire sur un circuit qui a la caractéristique de Monaco. Faire des essais à Barcelone pour ce composé n’aurait aucun sens. Nous devons trouver un circuit avec très peu d’abrasivité mais, pour l’année prochaine, nous avons d’autres priorités. »

Le dirigeant italien a donc reconnu qu’il est techniquement faisable d’ouvrir d’effectuer l’intégralité de la course avec un seul train de pneumatiques ultra tendres : « Nous n’avons eu aucune dégradation. Massa a fait 34 tours avec un seul train. Le deuxième relais était une simulation de long relais et le pneumatique est resté très stable tout au long. »

Néanmoins, s’il est quasiment assuré que tout le plateau n’effectuera qu’un seul arrêt, plusieurs options stratégiques s’ouvrent devant les équipes puisqu’elles vont être en mesure de s’arrêter à n’importe quel moment pour changer de gommes.

Certains pourraient ainsi miser sur une voiture de sécurité provoquée par un accrochage au départ et ainsi se débarrasser rapidement des super tendres. Mais cela induit d’effectuer son tour le plus rapide en Q2 avec cette gamme, au risque de ne pas parvenir à passer en Q3. En effet, l’écart de performance sur un tour entre les deux composés atteint près de sept dixièmes. Avec les écarts infimes dans le cœur du peloton, une 5ème place peut ainsi rapidement se transformer en 13ème place : « Faire la Q2 en super tendres ? Pour moi, personnellement, je pense que c’est un risque car le top 10 est très serré. Si vous faites une erreur ou si vous rencontrez du trafic, ce qui est toujours possible à Monaco, vous risquez de ne pas passer en Q2 et vous retrouvez 13ème. Les dépassements sont tellement difficiles ici que c’est un gros désavantage. »

Pour autant, Pirelli a été surpris que certaines équipes (Red Bull, Williams et Renault) aient choisi de ne prendre qu'un seul train de super tendres et un seul de tendres afin de maximiser le nombre de trains d'ultra tendres. En effet, ce seul train de gommes rouges devra obligatoirement être utilisé en course. Que se passerait-il s'il y avait une crevaison sur un des pneus lors des essais libres ? L'équipe en question serait alors contraint de passer un train de tendres qu'elle n'aurait jamais testé du week-end et qui est bien plus lent...

Mais avant même la course, il pourrait y avoir plusieurs stratégies quant à la réalisation du meilleur tour en qualifications. En effet, certaines équipes pourraient adopter la même stratégie qu’à Sotchi, à savoir réaliser un premier tour de mise en chauffe avant d’aller vraiment chercher la performance : « Ce n’est pas un problème de mise en température car avec les super tendres et les ultra tendres, nous n’avons pas de problème pour les faire chauffer. Il s’agit davantage de faire chauffer l’avant et l’arrière en même temps » a ainsi conclu Mario Isola.

Les qualifications nous donneront un premier aperçu de qui voudra adopter une stratégie alternative.

De notre envoyé spécial à Monaco
Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon