La bataille Hamilton/Vettel se poursuit en dehors de la piste

La bataille Hamilton/Vettel se poursuit en dehors de la piste

Cela restera comme l'image du week-end, voire de l'année : Lewis Hamilton et Sebastian Vettel se sont rentrés dedans juste avant un restart. La bataille en piste s'est transformée en bataille dans les médias.  Icon For Chat#6  47

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Ferrari - Ombre et lumière pour Sebastian Vettel à Bakou
© Ferrari - Ombre et lumière pour Sebastian Vettel à Bakou
Jusqu'à présent, nous avions eu une entente cordiale entre Sebastian Vettel et Lewis Hamilton, qui se retrouvent pour la première fois en confrontation directe pour le titre de champion du monde. En Espagne, nous avions eu une première passe d'arme virile mais correcte entre les deux hommes, à l'avantage du Britannique.

Mais les choses sont passés à tout autre niveau à Bakou. En cause, l'accrochage entre les deux pilotes alors que la voiture de sécurité allait de nouveau s'effacer. Lewis Hamilton est alors apparu très lent et Sebastian Vettel ne fut alors pas en mesure d'éviter l'accrochage. En signe de protestation, le pilote Ferrari se porta à la hauteur de son rival et les deux hommes s'accrochèrent.
Les commissaires de course ont alors décidé que le pilote Ferrari avait effectué une manœuvre dangereuse et l'ont condamné à une pénalité de dix secondes.

Évidemment, Sebastian Vettel estimait être dans son bon droit et que les deux pilotes auraient dû subir une pénalité puisque deux erreurs ont été commises : « En ce qui concerne ce qu'il s'est passé lors du restart derrière la voiture de sécurité, je ne sais pas pourquoi j'ai été pénalisé et pas Lewis. C'est décevant car nous aurions pu avoir un meilleur résultat. Je n'ai pas de problèmes avec Lewis mais je pense que ce qu'il a fait en piste n'était pas correct. Maintenant la décision a été prise mais, dans un épisode comme celui-ci, je pense toujours que si vous donnez une pénalité à l'un, l'autre devrait également être pénalisé. »

Sans surprise, la réaction est toute autre dans l'autre camps et Lewis Hamilton n'hésite pas à en appeler aux futurs champions de la discipline pour défendre sa cause : « Je n'ai clairement pas freiné exprès sur Sebastian. Je contrôlais mon rythme sous voiture de sécurité. Comme à chaque restart j'ai ralenti au même endroit, à l'entrée du virage 15. A ce moment-là, c'est à moi de dicter le rythme et j'ai ensuite senti un coup à l'arrière. Ce n'était pas le problème pour moi : tout le monde a clairement vu ce qu'il s'est passé derrière. Tous les enfants nous regardent, en tant que champions, pour donner l'exemple et ce n'était pas un comportement que vous attendez d'un multiple champion du monde. S'il veut prouver qu'il est un homme, il doit le faire en dehors de la piste. Piloter comme cela est dangereux. »

La guerre est donc désormais déclarée et la bataille en piste et en dehors devrait être épique d'ici à la fin de la saison.
Partager cet article
 Icon For Chat#6  47 commentaires

    Icon For Contact#1
    LH#44, 26 Jun. 2017, 10:27

    Quels sont les idiots qui mettent la responsabilité de l'accrochage chez Hamilton ? Vous y connaissez rien en F1...


    Icon For Contact#1
    AP01, 26 Jun. 2017, 11:42

    oui @LH#44, c'est incroyable ! Près de 130 votants et c'est du 51% seulement pour Vettel ?!!! Malgré l'absolution de la FIA avec les datas... Il semble que la haine de LH endommage gravement le cerveau de certains...


    Icon For Contact#1
    Bonifacio filippo, 26 Jun. 2017, 12:45

    Hamilton est responsable a 100% qui sème le vent.....


    Icon For Contact#1
    BP44, 26 Jun. 2017, 13:03

    En effet AP01....De certains... et j'ajoute oui en effet de certains journalistes sportifs de chez canal+...qui devrons se faire l'idée d'accepter qu'un homme comme LH44 peut être pilote de F1 entre autres et atteindre des sommets et que la présence d'un ou de plusieurs LH44 n'enlèvera rien au prestige du sport automobile. Messieurs, après analyse la FIA a parlé la faute est 100% à Vettel point.


    Icon For Contact#1
    Kryo, 26 Jun. 2017, 13:23

    Hamiltona realisé une manoeuvre provoquant une collision involontaire pendant que la collision de Vettel était volontaire. Les deux sont en faute, mais Vettel 10x plus puisque lui fait sa man?uvre de manière volontaire


    Icon For Contact#1
    Marc Diskus, 26 Jun. 2017, 13:54

    Dans la vie courante , le fait de heurter l'arrière du véhicule qui vous précède c'est 100% des tords pour vous . En F1 , les choses sont plus discutables et donnent lieu à 36 avis . Mais la réaction de Vettel d'aller éperonner volontairement le train avant gauche d'Hamilton aurait dû être sanctionné par un drapeau noir et dehors Vettel . La difficulté se situe dans l'application d'un règlement et son interprétation par Charlie Whiting et ses collègues , dans cette nébuleuse des intérêts du spectacle en F1 . Sans aller jusqu'à " FIA=MAFIA " comme on peut le lire , je préfère FIA=Manière de dire . J'ai aimé la réparation du diffuseur d'Hamilton au scotch et au fil de fer comme aux 24h du Mans dans les années 60 et 70 .


    Icon For Contact#1
    Rocktau, 26 Jun. 2017, 16:20

    Une supposition ! Quelle aurait été la teneur des déclarations si les rôles avaient été inversés ! Hamilton donnant un coup de roue contre celle de Vettel après l'avoir percuté sous le régime de safety car dans les secondes du restart ! Pour un certain nombre d'internautes, peu importe les faits, la haine et la détestation à l'encontre de Hamilton, occasionnent pour eux des moments propices de défoulement tendant à se vautrer dans l'invective, de la malveillance et de la mauvaise foi, s'agissant de ce pilote hyper doué qui affole le compteur des records! En fait, dans l'esprit de ces gens, la réaction n'est pas d'analyser ou de commenter les actes ou actions de Hamilton, ils se ruent dans une seule considération: être contre Hamilton, ce , quelque soit le sujet! Il n'est pas surprenant de lire la stupidité contenue dans certains commentaires, malgré le fait que, résultats de la télémétrie ou non, nous savons tous qu'en pareille situation, c'est le pilote en tête qui dicte le rythme à tout le peloton! Quant au geste inadmissible de Vettel, même Alesi, ancien pilote, n'a pas hésité à déclarer que Hamilton " aurait aussi dû être sanctionné"!!! Est-ce parce qu'il est un soutien de Ferrari, qu'il aurait oublié la règle que tout pilote connaît, et qu'il a lui-même respectée durant ses années de carrière en F1! Je m'interroge sur tout ce qu'il aurait fallu lire et entendre, au cas où Hamilton se serait conduit comme Vettel! Alors, des voix d'autres donneurs de leçons se seraient déjà fait entendre à l'instar des Jacky Stewart et d'autres dont on attend encore l'avis! Enfin, pourquoi tant de haine à l'endroit de ce pilote qui est un des meilleurs, sinon le meilleur de sa génération? Ceux qui portent cette graine d'abjection en eux, en connaissent-ils eux-mêmes les raisons!


    Icon For Contact#1
    Patrick Brun27, 26 Jun. 2017, 16:26

    Hamilton responsable ? OUI. Ce qui a été sanctionné pour Seb est le coup de roue donné quand il était à la hauteur de Lewis pour....l'engueuler.! et ça est impardonnable pour Seb triple CDM. Cela ne se fait pas.


    Icon For Contact#1
    Chopper, 26 Jun. 2017, 16:39

    @Rocktau: tout à fait d'accord avec vous, j'ai supposé également (dans un autre poste) quelles auraient été les réactions en inversant les rôles ?! Bref, je ne pensais pas que l'on puisse être autant aveugle... @Patrick Brun27: Hamilton responsable ?! je rêve ! tout le monde est d'accord pour dire que c'est le leader qui imprime le rythme, sauf quand c'est LH alors ?! Je vous rejoins quand au fait que c'est le geste d'humeur qui devait être sanctionné (ce fut bien trop léger, et le timing de la pénalité est plus que douteux !) Une collision involontaire peut arrivé c'est sûr, mais pas un geste pareil...et encore plus le déni dont il a fait preuve !!! Dommage je commençais vraiment à l'apprécier :(


    Icon For Contact#1
    dahou ouabou, 26 Jun. 2017, 16:44

    Je revendique mon propos de MAFIA , puisque celui-ci dans sa constitution possède une désignation, action de nommer. Ce qui ramène à dire que certains représentants de cette organisation s'affranchissent de scrupules et de malhonnêtetés vulgaires plusieurs dimanche consécutives. Le qualificatif d'une association de malfaiteurs prend du sens plus ou moins véritable ou éloigné. Et donc UNE M.A.F.I.A à part entière.


    Icon For Contact#1
    Kimiàfond, 26 Jun. 2017, 17:42

    Il y a quand même un problème Mercedès: - Bottas embroche Kimi: pas d'enquète!... - LH ralenti en sortie de virage, alors que c'est la zone d'accélération: Vettel qui ne peut éviter l'accrochage sanctionné!.... - LH franchi la ligne à la sortie des stands: pas d'enquête!.... Bizare, drôle de partialité!..... On a l'impression que tout le monde n'a pas regardé le GP en entier.


    Icon For Contact#1
    Nicolas, 26 Jun. 2017, 18:40

    Salut les fanboys ! Ceci n'est pas un débat, c'est une réunion de fans. On en est à la victimisation de Lewis face au grand mal incarné actuellement par Sebastian, ce sera qui à la prochaine course ? Je crois me souvenir que Lewis a déjà été impliqué plusieurs fois dans des accrochages discutables, en particulier avec son co-équiper Nico Rosberg... Vettel qui a déjà été victime de MadMax n'a-t-il pas de quoi craindre ce genre d'incident ? Franchement, des accrochages comme ça, il y en a tout le temps et personne ne s'en offusque tant que c'est chez les autres. Les coups de roue ce n'est pas une invention de ce week-end, alors pourquoi si peu de pénalités habituellement ? Simplement que là c'était patent et ça ne pouvait pas passer pour un fait de course. Les arguments du type "c'est à moi de dicter le rythme" n'incluent pas de se laisser pousser sachant qu'on est serré d'aussi près. Je pense que Lewis n'a pas suffisamment pris en compte la proximité de Sebastian derrière lui et a donc mis ce dernier dans une situation impossible à éviter. Dans d'autres situations ce serait considéré comme faute, et là je veux bien qu'il y ait matière à s'interroger sur la réglementation, que ce soit sur sa rédaction, son interprétation et son application. Partant de là, le sondage devrait proposer un autre choix: les deux. Oui, les deux ont eu tort, je le maintiens, mais pas au même moment. C'est à mon avis là que réside l'incompréhension entre les deux pilotes. Cela aurait dû s'arrêter là mais voilà que Lewis invite Sebastian à sortir se battre derrière le café si c'est un homme. Pour le modèle des enfants, ça aussi c'est du bon exemple ! Bon, vous aurez compris que ces deux là sont entrés dans une spirale infernale dont il sera dur d'effacer les traces avec des excuses, ça ressortira un jour... Peu importe ce qu'en pensent les fans, ils se sont laissés emporter tous les deux, donc coupables tous les deux. Oui, j'inclus dans mon opinion la gestion de cette brouille et ils sont mauvais tous les deux. Pas de vote pour moi sur ce coup-là.


    Icon For Contact#1
    AP01, 26 Jun. 2017, 18:49

    Vous au moins, c'est clair, vous seriez capable d'aller chercher n'importe quoi pour rendre LH coupable ! D'ailleurs, je crois que c'est déjà fait avec sa "gestion de la brouille"... Si Vettel n'avait pas mis un coup de roues à LH, rien de ce qui est arrivé ensuite n'aurait eu lieu (puisque LH n'est coupable de rien, ne vous en déplaise), donc ne faite pas d'une victime un coupable, d'autant qu'Hamilton n'a jamais dit qu'il voulait casser la gueule à SV ! Encore une interprétation qui vous arrange...


    Icon For Contact#1
    Arno5, 26 Jun. 2017, 19:28

    Un avis extérieur est très intéressant, celui de Ricciardo qui estime que même si Hamilton avait voulu testé Vettel au freinage, c'est Vettel qui serait responsable du premier incident : "Que Lewis ait ralenti ou pas, il a tous les droits de dicter son rythme. Il est le leader et il était trop tôt pour lui pour accélérer. Il fallait attendre que la voiture de sécurité s?en aille et personne ne s?attend de toute manière à relancer la course dans ce virage. C?est au virage suivant que cela se passe, le dernier avant la ligne droite. Je crois simplement que Seb s?est un peu trop excité." Je pense que cela vaut largement les pilotes de canapé qui disent qu'il aurait mieux fait d'accélérer parce qu'il fallait chauffer les pneus ou qu'il fallait prendre de l'avance... A cela on rajoute les données télémétriques qui innocente le pilote Mercedes sur une quelconque provocation. On rajoute le geste de colère de Vettel qui suit (où il est 100% responsable, non?). Je ne vois vraiment pas où est le partage de responsabilité.


    Icon For Contact#1
    Nicolas, 26 Jun. 2017, 20:04

    @AP01: AHahah! Avant-dernière ligne de l'article, citation de Lewis: "S'il veut prouver qu'il est un homme, il doit le faire en dehors de la piste." Comment vous interprétez ça , vous ? Pour moi c'est du "t'ar ta gu..à la récré"... donc, je maintiens mauvais dans sa gestion du conflit. A noter qu'il a eu beaucoup de mal à se contenir devant les journalistes, il a préféré se taire mais le peu qu'il a dit n'était pas approprié, il le savait et en était gêné. L'exercice n'est évidemment pas facile. Merci Arno5 pour le témoignage de Ricciardo. Je ne peux cependant accepter cette notion de "tous les droits de..." qui n'affranchit certainement pas de la prudence. Pour expliquer mon point de vue, je copare évidemment avec une situation de tous les jours où il faut laisser passer un abruti qui grille une priorité sous peine de se faire tuer. On est peut-être dans son droit mais quand on sent qu'on est en mauvaise posture on ne prend pas le risque. Dicter le rythme, oui, mais quand on n'est pas seul en piste avec un énergumène qui colle d'aussi près, il faut se montrer prudent. Le fait est que la responsabilité incombe à Vettel, je ne le nie pas, mais il fallait être deux pour qu'il y ait collision et Lewis y a été de son facteur aggravant. S'il peut gérer la pression d'un poursuivant en course, il doit pouvoir le faire sous safety car. Si je voulais absolument salir Lewis, j'insinuerai qu'il essayant de se faire dépasser sous safety car pour déclencher une pénalité pour Vettel. Mais je n'imagine pas un seul instant que les pilotes soient assez tordus pour imaginer des combines pareilles, ce serait trop malsain. Par conséquent non, je ne suis pas prêt à tout pour rendre Hamilton coupable. Les notions de culpabilité et d'innocence me semblent déplacées ici, on est dans un débat de sport automobile, pas dans une cour de justice. La question a été réglée au moment où la sanction a été prononcée et toute discussion n'y changera rien. Cela n'empêche pas d'avoir une opinion, nous sommes heureusement libres d'avoir chacun la nôtre. Ce qui m'amuse c'est que certaines actions soulèvent un tollé général mais pas d'autres. J'émets l'hypothèse que ça viendrait plus des fans que d'autre chose...


    Icon For Contact#1
    freddy, 26 Jun. 2017, 20:52

    +1 Kimiàfond avis aux fan de Lewis, c est pas parce que on na pas le même avis que vous sur l accrochage que tout de suite on n est raciste ou autre chacun a le droit avoir un avis différent moi je dit vive Fernando et bravo pour avoir enfin fini un gp, un peu de fiabilité sa fait plaisir


    Icon For Contact#1
    arno, 26 Jun. 2017, 21:17

    Il y en a beaucoup qui parle et qui devrait lire le règlement sportif de la F1 Article 39.5 : No car may be driven unnecessarily slowly, erratically or in a manner which could be deemed potentially dangerous to other drivers or any other person at any time whilst the safety car is deployed. This will apply whether any such car is being driven on the track, the pit entry or the pit lane. La façon dont Hamilton a conduit derrière le SC est sans aucun doute possible en infraction avec l'article 39-5, quand Vettel il est inutile d'en parler la pénalité est méritée. http://www.fia.com/file/56346/download/18817?token=3tFsAJzj Il m'est avis que les deux pilotes étant en infraction si Hamilton n'avait du repasser par les stands Vettel n'aurait jamais été sanctionné. Toute cette histoire me donne que une fois de plus la FIA interprète le règlement de la façon qui sert au mieux ses intérêts. En attendant c'est bien fait pour Vettel qui par une réaction parfaitement stupide perd de gros points au championnat on ne répond par la bêtise à la stupidité.


    Icon For Contact#1
    Tat, 26 Jun. 2017, 22:05

    Amusant de lire que la conduite de Lewis est en infraction avec le 39.5! La FIA a jugé la conduite du pilote, non? Et a disculpé Lewis! On sait à quel point elle est indulgente avec celui-ci! On n'a jamais vu un pilote leader se caler dans ses rétros au restart pour calquer sa conduite sur les souhaits du deuxième pilote... En revanche il appartient bien à ce dernier d'éviter toute collision, en essayant de surprendre le leader, et de prendre l'aspiration. C'est clair, c'est net, mais quand il s'agit de Hamilton, les haters perdent toute logique.


    Icon For Contact#1
    Heureux, 26 Jun. 2017, 22:13

    Vettel a insulté whiting maintenant il passe à l'acte


    Icon For Contact#1
    ValeryDecaux, 27 Jun. 2017, 0:36

    J'aime bien le pilotage de Vettel un super pilote, je suis même fan de Ferrari, mais là j'ai été refroidi par cette incroyable man?uvre. D'abord il se loupe en mettant gaz dans un virage à l'aveugle et vient percuter le pilote qui est devant lui. Au lieu de s'en prendre qu'à lui même, il pête les plombs et vient volontairement tenter de sortir le leader par un coup de roue assassin. C'est un comportement qui va nuire pendant longtemps à son image et à celle de la F1 en général. Chacun peut dire ce qu'il veut, c'est une agression physique caractérisée. Pour ceux qui l'auraient oublié, une automobile est une arme que les tribunaux considèrent comme telle dans tous les pays du monde où un homme s'en sert pour volontairement percuter d'autres personnes à pied ou en voiture. Là personne ne joue aux cartes, la F1 c'est dangereux voire mortel. D'ailleurs il se pourrait bien Vettel ait bientôt à payer un très lourd tribut devant la FIA pour son pétage de plombs indigne d'un quadruple champion du monde.


    Icon For Contact#1
    Marc Diskus, 27 Jun. 2017, 1:50

    ValeryDecaux@ : Bien d'accord avec votre analyse sur le comportement de Vettel et sur les risques de la conduite d'une auto pour autrui . Je ne pense pas qu'il y ait d'exception dans ce domaine pour les champions du monde de F1 . Dans un domaine différent , il est incroyable dans les 25 minutes de drapeau rouge , qu'on change le fond plat , les ailerons et les pneus de la Ferrari de Kimi Räikkönen . Une performance à l'image de la Scuderia , même sans espoir de victoire il y aura toujours le panache .


    Icon For Contact#1
    arnulf, 27 Jun. 2017, 6:31

    tu dois dans tous les cas rester maître de ton véhicule la règle s'applique sur piste comme sur route


    Icon For Contact#1
    Ayenge, 27 Jun. 2017, 7:09

    @Tat: Tu résumes bien la situation ... surtout quand je vois que certains invoquent le fameux article 39.5...? Les commissaires, qui disposent de bien plus de données et d'éléments pour prendre leur décisions (télémétrie et angles de caméra dont le spectateur ne dispose pas entre autres) ont disculpé Lewis de tte action dangereuse donc qui entrerait dans le cadre de l art 39.5. Néanmoins, certains intervenants disposent apparement d'éléments dont ne dispose même pas la FIA pour continuer á invoquer un article qui n'a pas lieu d'être ??? Pour moi le commentaire de Ricciardo est un des plus éloquent sur cet affaire, lui qui connaît quand même un peu Vettel...En résumé: "Vettel a pêté un plomb et est coutumier de réactions á chaud"... ce qui ne fait pas bon ménage avec la profession qu il exerce qui demande de conserver une bonne dose de sang froid ! A lire quelques rares commentaires qui essaient de trouver des raisons bancales ou fausses excuses á l'action de Vettel je me demande quand est-ce que ceux-ci vont demander le "rétablissement" de Schumacher dans les stats de la saison 1997 suite á son action sur Villeneuve.... tant qu'on y est ! Ben oui, pourquoi pas ? Vettel donne un coup de volant rageur sur la monoplace de Lewis ! C est admis apparement puique Lewis va trop lentement ! Alors on doit admettre selon la logique de certains que Schumi était aussi en droit d agir de la sorte sur Villeneuve en 1997. Justificatif inverse cette fois en faveur de Schumi: Jacques allait trop vite ? Enfin, pour avoir lu encore quelques aberations "le geste de Vettel n est pas repréhensible en soi car les deux ne roulaient pas trop vite, donc c'était pas dangereux"... Donc on a tous bien que compris que par cette "explication" il faudrait alors suggèrer á la FIA de pondre une règle sur le sujet. Art 0: "les pilotes mécontents auront le droit de taper des coups de volant sur leurs adversaires pour autant que l action se déroule en dessous de 100 kmh. Des zones DRS LIMITÉES á 100 kmh seront précisées sur chaque circuit qui leur permettront de faire parler leurs émotions".... du grand n'importe quoi ! Il y'a tellement d abérrations dans certains propos et même les declarations des commissaires (qui reconnaissent que c'était normalement le drapeau noir pour Vettel mais que les exigences de maintenir le "show alive" en avaient décidé autrement et SURTOUT qu'il n existait pas de règle précise et écrite qui sanctionnait ce genre de comportement ???? Autrement dit il y'a des tonnes de sanctions qui sont appliquées pour des erreurs de jugement en piste des différents acteurs avec des stop & go, des 10-20 secs de pénalités, des places de recul sur les prochaines grilles et même des exclusions de GP mais tout ceci ne concerne que des actions NON intentionnelles ! Quand c est intentionnel et délibéré: "Ah ben on sait pas ce qu'on doit faire"... "Pas prévu"... En d'autres termes: "SVP Mr les pilotes si vous ne voulez pas écoper d'une sanction trop lourde faites vos bourdes de manière intentionnelle, claire et nette... comme ça vous serez moins sanctionné que si vous commettiez une erreur d appréviation non intentionnelle. De qui se moque-t-on encore une fois ?


    Icon For Contact#1
    AP01, 27 Jun. 2017, 8:01

    @Nicolas, "Avant-dernière ligne de l'article, citation de Lewis: "S'il veut prouver qu'il est un homme, il doit le faire en dehors de la piste." Comment vous interprétez ça , vous ? LH a déclaré : "S?il veut prouver qu?il est un homme, on peut le faire hors de la piste, en face à face." J'interprète cela de façon moins violente : une discussion face à face plutôt que de le faire d'une façon agressive dans sa monoplace, sans que LH puisse lui répondre. Voilà, c'est tout simple. LH n'a jamais fait preuve d'agressivité ou de menaces physiques envers un autre pilote à ma connaissance et je ne vois pas trop pourquoi cette "attaque" de Vettel lui donnerai des envies d'en découdre physiquement... "Dicter le rythme, oui, mais quand on n'est pas seul en piste avec un énergumène qui colle d'aussi près, il faut se montrer prudent. Le fait est que la responsabilité incombe à Vettel, je ne le nie pas, mais il fallait être deux pour qu'il y ait collision et Lewis y a été de son facteur aggravant. " Vous inversez les choses une fois de plus ! C'est à Vettel de se montrer prudent, pas à LH qui dicte le rythme. LH n'est pas monteur d'auto-école que je sache... @Ayenge, Excellent rappel du cas MSC/Villeneuve !


    Icon For Contact#1
    BP44, 27 Jun. 2017, 13:36

    Le plus aberrant est lorsque sur un plateau de TV comme canal+, deux anciens pilotes tels Alési et Villeneuve successivement s'évertuent pour blanchir l'élément Vettel aux regards des téléspectateurs par deux éléments qui sont les'suivants: Le rentre dedans de l'élément Vettel n'était pas intentionnel et que c'est parce que Vettel tenait le volant d'une main qu'il a percuté LH44. Mais que penser des 350 km/h de LH44 une main sur le Heard et une autre sur le volant, enfin bref... Deuxième tentative de blanchiment c'est que LH44 avait freiné ect ect..et voilà que nous connaissons le rapport de la FIA. Ma question est la suivante: Les anciens pilotes de F1 ne souffriraient ils pas du complexe d'infériorité ?


    Icon For Contact#1
    pignon, 27 Jun. 2017, 13:50

    Tout conducteur sait, ou plutôt devrait savoir et respecter une distance de sécurité ... Un bon pilote et à fortiori un quadruple champion du monde comme Vettel devrait savoir que c'est aussi valable pour lui surtout lors de l'intervention ..SC....inattention ou bêtise


    Icon For Contact#1
    Marc Diskus, 27 Jun. 2017, 14:22

    Ce que Sebastian Vettel ne sait pas encore , c'est que son geste anti-sportif et dangereux , est déjà inscrit dans les mémoires de ceux qui aiment le sport automobile , comme celui de Michael Schumacher VS Damon Hill et VS Jacques Villeneuve dont on parle encore 20 ans après . Un lourd tribu à porter pour Vettel dans le futur même si une éventuelle amande est pour lui dérisoire . Le scénario idéal serait de faire des excuses officielles à Lewis Hamilton , pour se réconcilier avec tout le monde et notamment avec ses admirateurs .


    Icon For Contact#1
    arno, 27 Jun. 2017, 16:36

    C'est rigolo de voir que ceux qui se basent sur les données de télémétrie aujourd'hui alors qu'on a tous vu que Hamilton a eu une conduite non conforme à l'article 39.5, n'avait de mot assez dur l'année dernière à Monaco contre les commissaires qui télémétrie à l'appuie n'avaient pas sanctionnés Rosberg. Il faut être cohérent on ne peut d'une année sur l'autre condamné un pilote qui a été blanchi par la télémétrie et se référer à l'interprétation des données télémétriques par les commissaires pour en exonérer un autre que l'on a tous vu planter un coup de frein derrière le SC.


    Icon For Contact#1
    AP01, 27 Jun. 2017, 16:56

    @arno, Tout d'abord, vous avez vu ce que vous voulez mais évitez de prendre vos désirs pour des réalités en écrivant "TOUS" pour vous vous faire Général d'une armée fantôme : "on a tous vu que Hamilton a eu une conduite non conforme à l'article 39.5" Ensuite, je n'ai absolument rien dit sur les qualifs de Monaco 2016 donc aucun manque de cohérence de ma part. Et je suis sans doute loin d'être le seul à battre en brèche votre argument qui ne tient pas une seconde. Quant à l'article 39.5, si LH l'avait enfreint, peut-être que la FIA en aurait tiré les conséquences qui s'imposaient. Apparemment ni elle, ni qui que ce soit d'autre, n'a critiqué LH pour avoir conduit trop lentement. Les seules critiques l'accusent d'avoir freiné, ce qui est faux.


    Icon For Contact#1
    arno, 27 Jun. 2017, 20:55

    @AP01 Je ne faisait juste que retourner les arguments employés lors du GP de Monaco 2016 pour pointer comment certains sont capables de changer d'avis sur les analyses de télémétrie par la FIA en fonction de qui elle sanctionne ou disculpe. Ce qui me dérange le plus dans ce qui s'est passé dimanche c'est qu'il s'est écoulé plus de 45 min entre l'action et la pénalité et que je suis sur que si Hamilton n'était pas rentré au stand la FIA n'aurait pas sanctionné Vettel. Si chaque décision de la FIA est autant commentée c'est bien parce que personne ne croit à son impartialité et c'est un véritable problème pour la F1.


    Icon For Contact#1
    Arno5, 27 Jun. 2017, 21:06

    @Arno : c'était quoi le problème à Monaco 2016?


    Icon For Contact#1
    Ayenge, 28 Jun. 2017, 0:52

    @Marc Diskus: Oui ce serait bien q Vettel fasse son mea culpa et qu'on'passe á autre chose... mais je doute fort qu'il le fasse.... Schumi ne l a jamais fait en son temps et honnètement il'est rare que tous ces grands champions (titrés) aient á un moment donne reconnu leurs torts en public et fait des excuses .... c bien pour ?a d'ailleurs que beaucoup sont devenus multiples champions... question d'ego... ne jamais faire'preuve de "faiblesse" ! Vettel avait quasiment balancé webber au GP de Turquie 2010... il est évident qu il avait causé le crash en braquant brutalement sur Webber alors que son dépassement n'était pas envore "accompli"... et il y eut le fameux "multi21"...il ne s est jamais excusé... pourquoi le ferait-il aujourd hui. Ils sont ainsi fait ces champions... ils n ont jamais tort et c valable pour TOUS !


    Icon For Contact#1
    AP01, 28 Jun. 2017, 7:17

    @arno, J'ai bien compris mais, même si certains peuvent sembler se contredire, tout le monde n'est pas à mettre dans le même panier. C'est ce que je voulais faire passer comme message. Après, il me semble que les situations sont un peu différentes mais peu importe. En revanche, je suis d'accord avec vous sur le fait que la pénalité de Vettel ne serait sans doute pas intervenue si LH ne s'était pas arrêtée. Nous avons sans doute une explication différente puisque moi je considère que la sanction était justifiée (et très en-deça de ce qu'elle aurait du être), ce qui montre que la FIA et leurs sbires font de la politique uniquement, afin de ne pas fausser le championnat. Sauf qu'en agissant ainsi, ils font le jeu de Ferrari, ce qui n'est pas très étonnant, un titre de Ferrari étant sans doute une bonne chose (bien meilleure que Mercedes) pour l'attractivité de la F1... Donc oui, je suis également d'accord avec vous, la FIA n'est pas impartial et est un véritable problème pour la F1. Mais le plus gros problème demeure la FOM et la répartition des gains...


    Icon For Contact#1
    casper, 28 Jun. 2017, 9:59

    Arno et AP, connaissez vous sincèrement une instance supérieure sportive qui soit impartiale ? A partir d'un certain niveau d'engagement financier je n'en voit pas, à défaut tout ce que l'on peut espérer de mieux est qu'elle soit équitable. Et justement cette décision stop &go +10sec me semble relativement équitable à défaut d'être impartiale, Hamilton roulant avec un bras tentant de rattraper un bout de voiture à 300km/h pendant 2 tours pardon mais çà aurait également pu mériter un drapeau orange et noir plus tôt. Or le temps passé à enlever et reposer la pièce de mercedes est de 9 secondes, Vettel prend dans la foulée stop & go + 10 sec soit une seconde de plus que ce que hamilton a perdu. Et pourtant vettel ressort devant (de plus d'une seconde) alors qu'il était derrière, étonnant non ! la pénalité a à mon sens été calculée pour tenter de faire une équité dans la lutte pour le titre à défaut d'une impartialité. ce qui n'était pas prévu c'est que vettel ressorte devant à cause du trafic que hamilton a rencontré après sa rentrée et surtout des 2 bons tours que vettel fait entre le moment de rentrée de hamilton et sa propre rentrée. Et çà fout en l'air le plan d'équité puisque Vettel passe devant du coup la FIA se dit il va falloir trouver une autre sanction à postériori pour compenser... Ce n'est que ma lecture forcément subjective de la chose, mais cela ne m'étonne pas une seconde, sincèrement le foot, le tennis, le basket, le foot américain, le golf, l'athlé, le cyclisme ou le baseball ont ils un jugement impartial ? Enfin dois je regretter le manque d'impartialité ? d'un point de vue moral certainement, mais la "morale" n'a plus guère sa place dans les sports professionnels qui vendent du rêve, pourquoi les magouilles fiscales des footeux leur sont pardonnées par le grand public quand ce même grand public lynche des politiques ou des PDG trichant pourtant moins en volume ? Donc certes AP je finirais finalement par vous rejoindre sur un point : si le public est "bête à manger du foin" suivant votre expression est-ce aux instances sportives de pratiquer des préceptes que leur public n'a pas ?


    Icon For Contact#1
    LH#44, 28 Jun. 2017, 10:40

    https://www.youtube.com/watch?v=79D0axLDw30 à 50 secondes dans la vidéo, images côte à côte du premier restart et du second ou il y'a eu accrochage, distance plus réduite entre les 2 et vitesse d'Hamilton stable entre les deux.


    Icon For Contact#1
    dahou ouabou, 28 Jun. 2017, 10:45

    La servitude dans laquelle un bon nombre individus se trouvent, voici ci-dessus l'explication à tout ces safety cars à répétions, et pas uniquement imputable à ce grand prix. Post de AP01 C'est un vrai problème , le débat il est ici. Que je sache , dans les autres disciplines sportives, hormis la boxe d'une certaine façon et les disciplines aux alentours , quand adversaire est rouer de coups, les règles d'une action lisibles exercer par l'arbitre se présentent plus ou moins dans la stabilité. La formule 1 bien entendu avec ses spécificités. Par contre , quand ferrari/schumacher rouaient de coups ses adversaires , tout le monde ou presque trouvait le spectacle beau. Dominer que je t'aime, viens que je t'embrasse. Du lara fabian à fond les manettes, comme un fou , comme un soldat. Il y en a qui manquent pas de culot à dézinguer Hamilton, alors que le principal responsable est la f.i.a et consorts. vettel a commis une énorme faute (le geste qui s'ensuit ) après tout il reste un être humain, le retour étant de reconnaître ses torts. J'en suis persuader en percutant Hamilton de l'arrière , il serait rester sagement ou presque au volant ,montrer son mécontentement sans participé à donner un coup de roue à son adversaire. Le grand prix aurait continuer sagement pour lui, sans savoir au bout du compte qu'il serait gagnant à la fin. Il y aurait eu réclamation sans doute de la part de mercedes , a la fin de la course . Il faut différencié la touchette et le coup de roue.


    Icon For Contact#1
    dahou ouabou, 28 Jun. 2017, 10:51

    10 sec , pour un coup de roue ! Ce n'est pas cher . Il faut du spectacle. !


    Icon For Contact#1
    AP01, 28 Jun. 2017, 12:22

    @casper, Intéressant d'avoir à faire à quelqu'un qui possède plus de 2 neurones et qui accepte de s'écarter un peu de la F1 pour poser un problème plus général... On va vous taxer de faire du "Voici", faites gaffe ! :-) "Arno et AP, connaissez vous sincèrement une instance supérieure sportive qui soit impartiale ?" Je ne sais pas mais on parle de F1 ici. Et vous avez sans doute raison, l'argent, les 'intérêts financiers, les lobbys, les moyens de pression et les mastodontes qui enrichissent le (les) sport(s) sont ceux qui sont réellement aux manettes et dictent leur loi. Du coup, on tape sans vergogne sur les petits et on protège les gros. "A partir d'un certain niveau d'engagement financier je n'en voit pas, à défaut tout ce que l'on peut espérer de mieux est qu'elle soit équitable." Le problème est que je ne peux me satisfaire d'un simple espoir d''équité. C'est toute la différence avec beaucoup ici (et ailleurs) qui ont abandonné tout espoir de revenir à un principe fondamentale de notre histoire judéo-chrétienne : la MORALE ! La laïcité franc-maçonne fait tout depuis la Révolution française pour tuer toute morale et notre époque prouve qu'ils ont atteint leur but. C'est celui qui trichera le plus qui sera le meilleur. Ce n'est pas, et j'espère ne sera jamais, ma vision des choses. Et tellement de gens ont tellement abdiqué (sans doute car leurs cerveaux ont été lavés par des milliers d'heures de sport et de lecture de "Voici") qu'ils continuent encore à voter pour des gens qui leur mentent effrontément et ostensiblement. Des crocodiles qui entrent dans une maroquinerie en somme... "si le public est "bête à manger du foin" suivant votre expression est-ce aux instances sportives de pratiquer des préceptes que leur public n'a pas ?" Ne vous trompez pas (selon moi bien sur) de coupables... Si le public est bête à manger du foin c'est qu'on lui a donné de l'herbe à manger depuis sa plus tendre enfance ou qu'à l'a forcé à en manger en le persuadant (au mépris de toute logique et histoire) que c'était la nourriture qui lui fallait ! Ils sont des victimes, pas des coupables. La FIA, elle, organisation qui sert les intérêts de ceux cités plus hauts, est coupable en n'étant pas impartiale et en donnant des pénalités pour préserver le suspens et donc, in fine, engranger de l'argent, encore et toujours plus. "Du pain et des jeux" est ce qui fait que nos sociétés dont les valeurs ont toutes été inversées, tiennent encore. Mais j'espère que cette ère s'achèvera bientôt et que la raison finira par s'imposer, en F1 comme ailleurs. Mais bon, je suis quand même réaliste...


    Icon For Contact#1
    Didier, 28 Jun. 2017, 14:00

    Au redépart après une SC le rythme est donné par le premier. OK, on est tous d'accors. Mais n'y a t'il pas une règle qui dit que le premier ne peut pas rouler à une vitesse trop faible ?


    Icon For Contact#1
    profx, 28 Jun. 2017, 14:36

    @didier l annee derniere matsushita en gp2 a fait ce que le reglement d apres tous ici ou presque considere comme la regle, enfin pas mal de pilote y croient aussi..... cela c est mal passer pour ses adversaires gros carton a la relance. il a recommence au moins deux fois. mais il a fini par etre penalisé..... @ap01 euh si on a tous ete formaté de la sorte comment explique tu que toi tu ai echappé a ce formatage ?


    Icon For Contact#1
    AP01, 28 Jun. 2017, 14:57

    @Profx, Je n'y ai pas échappé mais j'ai fini, en m'interrogeant et en écoutant ceux qui avaient un avis différents de la soupe qu'on nous sert dans les médias mainstreams (qui sont pour 90% aux mains de 9 milliardaires dont des marchands d'armes...), à me poser des questions. Et quand on accepte de se dire que les autres ne pas des c..s mais, au contraire, qu'ils sont aussi (et même plus) intelligents que soi, on ouvre les yeux rapidement et tout devient assez limpide. Même toi tu en est capable, c'est dire que c'est à la portée de tout le monde... Mais il est bien plus aisé de se complaire dans l'idée d'un monde idyllique ou tout n'est que hasard et la démocratie une réalité...


    Icon For Contact#1
    dahou ouabou, 28 Jun. 2017, 15:05

    Si vettel était rester tranquille , la f.i.a ne l'aurait jamais sanctionner pour une simple touchette. Et ce même si Hamilton passait par les stands.


    Icon For Contact#1
    BP44, 30 Jun. 2017, 13:57

    En se laissant aller nos jugements se moulent dans nos formes basiques, ainsi les supporteurs automatiquement soutiennent leur favoris. Mais que l'on soit pro, fanatique, adorateur il faut savoir que vous gardez toujours le contrôle de votre cerveau, et qu'il est possible de le mettre en mode impartialité, justice, honnêteté et vérité. Par conséquent ne pas reconnaître que Vettel est coupable dans cette affaire est soit vous vous laissez allez ou pire vous n'avez plus le contrôle de votre cerveau. Mais bon je le dis en riant ne le prenez pas au 1er degré.


    Icon For Contact#1
    Tat, 30 Jun. 2017, 16:14

    @BP44 Si cela n'impliquait que Vettel ou tout autre pilote que L H, le problème serait simple, et la plupart des personnes à qui vous vous adressez garderaient leur capacité de jugement, sans passion excessive qui mette en berne leur cerveau. Seulement, il s'agit de Hamilton ;et tout ce dans quoi il est impliqué en F1 prend une nature inédite. L'affront à Alonso en 2007, la richesse de son palmarès, le rendent insupportable à toute une clique de haters pour qui le mot morale n'a plus aucun sens. Voir l'acharnement de C+, de la presse en général, des Villeneuve et autre Stewart... qui font école. Faut pas désespérer non plus : quand on connaît le sobriquet dont le paddock et les haters l'avaient affublé en 2007, on constate qu'il y a des progrès, depuis... @Ayenge Salut! Et bon courage pour le combat que toi et d'autres menez sans faiblir.


    Icon For Contact#1
    Tat, 30 Jun. 2017, 16:53

    Et comme d'aucuns l'ont dit avant moi, imaginez un seul instant que les rôles aient été inversés : que Hamilton ait pété les plombs, percuté SV par l'arrière puis se soit porté à sa hauteur pour lui donner un coup de roue! Ah! Putez! Je vois d'ici le concert! Je l'entends!


    Icon For Contact#1
    BP44, 1 Jul. 2017, 0:46

    @tat Milles mercis, on s'est bien comprit... Je t'invite seulement à imaginer ce que LH44 a dû entendre et subir depuis ses débuts dans ce monde où il n'était pas du tout attendu....non non, Je n'ai pas dit le bienvenu... Mais cependant LH44 est encore là et bien plus que là et on va dire que l'élément Vettel s'est laissé aller à ses jugements sorties de son moule basic et boummm le bad boy n'est pas du tout celui que l'on croit....un éléphant ça trompe énormément hein... Mais enfin LH44 a plus de 400 ans dans le sang...il a la peau épaisse et bien dure....allez Vettel frappe plus fort...car les frappeurs précédents se sont pété les os...


    Icon For Contact#1
    Sylvain, 3 Jul. 2017, 11:31

    Vettel a provoqué la foudre et il est normal qu'il se fasse punir. Un truc qui va lui faire mal c?est que beaucoup de gens et des journalistes se sont complètement trompés sur le coup. En voyant les images et sa réaction ils ont tout de suite accusé Hamilton d?avoir freiné. Tout le monde y a cru. Ce qui n?était pas vrai du tout quand on regarde bien tous les éléments, mais on pouvait croire que si en raison de l'effet de zoom de la caméra. Après analyse on voit bien qu?Hamilton n?a rien fait de différent des tours d?avant sous voiture de sécurité et que c'est Vettel qui fait la faute au départ. Hamilton avait tout le droit pour lui et je crois que n'importe quel autre pilote aurait fait comme lui pour se donner du champ au restart. Si Vettel avait dit je me suis loupé, on n'en parlerait déjà plus. Quand on se rend compte que Vettel nous tous bernés en faisant croire que c'est Hamilton le fautif alors que c'est lui, ben on charge d'autant plus Vettel c'est normal. Qui sème le vent récolte la tempête.


La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
arrow-up icon