Autriche - Essais Libres 1 : Hamilton bat le record de la piste avec la gomme la plus dure

Autriche - Essais Libres 1 : Hamilton bat le record de la piste avec la gomme la plus dure

Aucune précipitation en ce vendredi matin à Spielberg, les équipes et les pilotes ont attendu presque 30 minutes avant de lancer la course au chrono. Beaucoup d'erreurs ont été commises et c'est Hamilton qui récupère le meilleur temps de la matinée, Vettel lui est 4ème.  Icon For Chat#6  10

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Mercedes - Hamilton répond à Vettel en piste dès la première séance du week-end
© Mercedes - Hamilton répond à Vettel en piste dès la première séance du week-end
Premier à sortir des stands, Sergei Sirotkin espère faire plus de tours qu'en Russie au volant de la Renault ce vendredi matin. Chez Force India, Sergio Pérez a laissé sa place à Alfonso Celiz Jr.




Après presque 9 minutes de séance c'est Max Verstappen qui conclue symboliquement le premier tour chronométré au volant de la Red Bull en 1"09'173 - 2ème tour amélioré. La piste reste quasiment vide car peu de pilotes sortent pour enregistrer une marque chronométrique. Le deuxième pilote a effectuer un temps est Lance Stroll, loin de Verstappen en 1"09'658, qui a amélioré en 1"08'429.

En tour lancé, il semble difficile pour les pilotes de maintenir l'équilibre de la monoplace dans les virages 9 et 10 et également en sortie du virage 1. Premier drapeau jaune brandi pour ces EL1 à mettre au compte de Kimi Raïkkönen, le Finlandais a vu son train arrière se bloquer et partir à la dérive premier freinage. Il rentre au stand et dit au revoir à son train de pneus super-tendres.

Autre problème de freinage, pour Romain Grosjean au virage 3, malheureusement habitué à ce genre de mauvaise fortune. C'est alors qu'un nouveau drapeau jaune est brandi et l'on voit à nouveau une Ferrari en difficulté - celle de Vettel, en marche arrière à la sortie du virage 1 - après avoir perdu l'adhérence en montant sur le vibreur trop à l'intérieur.




Pendant ces événements, les pilotes se sont finalement décidé à rentrer en piste pour enregistrer des temps. Après un tiers de séance le classement est celui-ci : Hamilton meilleur temps en 1"06'526, devant Vettel et Bottas à 3 dixièmes, Verstappen, Kvyat, Ricciardo, Ocon, Alonso, Massa et Grosjean pour le top 10. Plus loin on retrouve Vandoorne, Magnussen, Palmer, Sainz, Stroll, Celiz, Sirotkin, Wehrlein, Ericsson et Raïkkönen qui n'a pas encore conclue de tour lancé.

A l'inverse des précédentes pistes, le Red Bull Ring semble être moins tendre avec les pneumatiques. Les difficultés se concentrent à l'arrière de la monoplace avec des gommes qui chauffent trop voire surchauffent alors que les pneus avant sont difficiles à mettre en température.




Nouvelle escapade hors de la piste, Max Verstappen va visiter le bac à gravier et mettre une petite tape au muret dans le virage 7, sans grands dommages heureusement. Raïkkönen est remonté en 4ème position avec un nouveau train de pneus super-tendres.




Nouvelle période de répit en piste, après son relais Raïkkönen rentre et laisse une piste vide. Lance Stroll et Jolyon Palmer brise ce silence, le Canadien améliore et récupère la 14ème place à Carlos Sainz. Le Britannique lui remonte au 12ème rang devant les Haas. Valterri Bottas en profite pour récupérer le meilleur temps en 1"06'345.

Encore quelques approximations en piste, Felipe Massa tire tout droit au virage 3 comme Grosjean en début de séance, Carlos Sainz fait la même erreur que Vettel au virage 1 et perd sa Toro Rosso, Stroll sous-vire et va au-delà du vibreur dans le virage 9.

Nouveau lot de soucis, Grosjean crève à l'avant gauche après avoir pris trop de vibreur dans les virages 9 et 10, Daniil Kvyat perd sa Toro Rosso à l'entrée du virage 4. Chose totalement inédite, on peut voir la McLaren de Vandoorne au 5ème rang à 938 millièmes de Bottas, qui se fait piéger lui aussi dans le virage 1. De l'autre côté du garage Alonso est 9ème à 2 dixièmes de Vandoorne, l'évolution moteur et la configuration favorable au châssis du circuit permettent à l'écurie de Woking de se montrer par des résultats et non plus par des images de monoplace à l'arrêt.




Chaussé des pneumatiques tendres - les plus durs ce week-end - Lewis Hamilton enregistre le meilleur temps et bat le record de la piste en 1"05'975. L'inquiétude persiste autour des gommes car la majorité des pilotes n'ont choisi d'apporter qu'un à deux trains de gommes à bande jaune alors qu'elles semblent être plus appropriée que les ultra-tendres qui surchauffent très vite.

En fin de séance, Verstappen remonte au 2ème rang mais perd la voiture en entrée du virage 3 dans un dernier essai tandis qu'Hamilton reparti en piste avec son train de tendres se loupe par deux fois au virage 1 mais parvient à la garder en piste.



Partager cet article

Essais Libres

Plus d'actualités
 Icon For Chat#6  10 commentaires

    Icon For Contact#1
    Aifaim, 7 Jul. 2017, 11:58

    Pour Sauber, ce type de circuit accentue encore l'inéluctable handicap grandissant d'un propulseur périmé. L'article sous-entend que la gomme ultra-tendre ne sera peut-être pas la plus appropriée par temps chaud... Mais la météo peut s'avérer changeante voire orageuse.


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 7 Jul. 2017, 13:42

    Horner cloue le bec de Sainz. Le pilote espagnol a le sentiment de piétiner dans sa Toro Rosso. Il a déclaré souhaiter un volant RedBull ou ailleurs si la maison-mère ne lui octroie pas un baquet. Horner a réagi sèchement en confirmant que pilote Toro Rosso il resterait l'an prochain puisqu'il était sous contrat pour deux ans. Quant à ses confrères Ricciardo et Verstappen, ils sont dans le même cas. A priori - soyons méfiant avec les contrats de F1 - les pilotes RedBull ne sont pas sur le départ et Sainz restera le remplaçant de luxe qu'il est.


    Icon For Contact#1
    AP01, 7 Jul. 2017, 14:43

    sauf qu'à la fin de la saison Sainz aura fait 3 ans chez STR et qu'il n'en fera certainement pas une quatrième, quoi qu'en dise Horner aujourd'hui... RDV à la période des transferts...


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 7 Jul. 2017, 15:24

    On verra. Par contre, ce qui semble patent, c'est qu'il n'y a pas de jeune phénomène à l'horizon dans la filière RedBull. D'où peut-être une réticence à renvoyer les deux actuels titulaires de Toro Rosso. Leur salut, c'est un départ de Ricciardo ou Verstappen vers Mercedes ou Ferrari. La promotion de l'un sauverait peut-être le baquet de l'autre qui aurait Gasly à ses côtés


    Icon For Contact#1
    AP01, 7 Jul. 2017, 16:37

    Certes mais Gasly aura peut-être sa chance, même si on peut penser qu'il remplacerait plutôt Kvyat. Après, si RNO progresse bien en fin de saison ou que Ferrari propose un contrat à Sainz, Marko a dit que RB ne le bloquerait pas s'ils n'avaient pas de baquet pour lui chez RB. Le futur d'Alonso devrait donner le départ des grandes man?uvres ama. La seule option crédible pour lui semblant un retour chez Ferrari, Sainz pourrait atterrir chez RNO voir McLaren. Patience...


    Icon For Contact#1
    AP01, 17 Jul. 2017, 14:01

    Du nouveau concernant Sainz. Horner déclarait il y a 10 jours : "Sainz restera l'an prochain puisqu'il est sous contrat pour deux ans.". Aujourd'hui, voici ce qu'il dit : « Si une autre équipe veut Sainz et nous fait une offre sérieuse, alors, nous sommes prêts à considérer son départ." http://www.actuf1.com/article/205728 Bref, Horner ment comme il respire, comme beaucoup d'autres d'ailleurs... Ils nous prennent vraiment pour des c..s quand même ! S'il y avait des pénalités pour "mensonges et tromperies", les anglos-autrichiens partiraient chaque week-end de GP en fond de grille ! Perso, je maintiens que Sainz ne fera pas une 4° année chez STR.


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 17 Jul. 2017, 17:28

    Si Sainz part, c'est parce que Horner a désormais l'absolue certitude que son duo Ricciardo/Verstappen reste en place. L'éventualité Ferrari pour l'un ou l'autre n'est plus d'actualité. Le fait - un peu étonnant au vu des événements récents que Kvyat soit reconduit, levait quelque peu le voile sur le besoin d'un pilote expérimenté auprès d'un équipier débutant, en l'occurrence, Pierre Gasly... Sauf surprise toujours possible. Bien sûr, le bluff est monnaie courante dans la discipline mais tant que Horner n'avait pas l'assurance de conserver ses pilotes de RedBull, il est logique d'avoir préservé son joker. Quant au couperet des trois ans, Kvyat allonge l'élastique...


    Icon For Contact#1
    AP01, 17 Jul. 2017, 18:29

    Franchement, je doute tout autant que Kvyat soit encore chez STR la saison prochaine... S'il finit l'année, il pourra même s'estimer heureux selon moi. Bref, je pense que ça devrait bien bouger chez STR en fin de saison. Gasly pourrait enfin y trouver sa place. Quant au second baquet, aucun idée car je ne suis pas les formules de promotion ni la filière Red Bull. Pour RB, rien n'est encore 100% certain ama. L'un des 2 titulaires pourraient bien partir chez Ferrari. Et, si c'est finalement Kubica qui remplaçait Palmer en cette fin de saison, cela ouvrirait la porte de RB à Sainz... et confirmerait que, de toute façon, Sainz ne fera pas une 4ème saison chez STR. J'ajoute que voir Kubica revenir en F1 me semblait totalement impossible il y a quelques semaines or cela devient apparemment une véritable option. Si Palmer devait sauter en cours de saison (après la coupure estivale), RNO ne prendrait pas trop de risques à le remplacer par Kubica, vu que Palmer est un poids mort, surtout si ses essais au volant de la monoplace sont concluants début août.


    Icon For Contact#1
    renard442, 17 Jul. 2017, 21:32

    vu sur le site de canal+ : lance stroll est absent du classement pilote!!!!


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 18 Jul. 2017, 7:02

    Chez RedBull, c'est simple : la réserve, c'est Gasly, un point, c'est tout ! Les quatre pilotes du Junior Team sont, pour l'un en GP3 et les autres en Eurocop. En clair, on ne peut guère compter sur eux avant 2020, à condition qu'ils sortent du lot. RedBull n'a jusqu'à présent jamais dérogé à sa règle de ne recruter qu'en interne. Sur cette base, perdre un titulaire est épineux d'où la logique des réactions pugnaces de Horner. Si Sainz part, c'est que Ricciardo et Verstappen sont "verrouillés". Reste Kvyat dont il se murmure qu'il resterait, a priori au côté de Gasly. Le puzzle semble complet mais il faut toujours se méfier. Un scénario pourrait créer une vraie surprise : la vente de Toro Rosso. Ce qui se passe aujourd'hui est aussi plausible dans cette hypothèse : Sainz est vendu à Renault moyennant une copieuse réduction de la facture, Kvyat est remercié et l'infortuné Gasly se retrouve remplaçant chez RedBull avec la poursuite de son programme nippon. Ce sont les deux scénarios qui, en fonction des éléments actuels, me semblent crédibles. Mais Sainz n'est pas encore parti et Kvyat pas renouvelé...


La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
arrow-up icon