Plan de recrutement chez Sauber

Arrivé à la tête de Sauber mi-juillet, Frédéric Vasseur a pour objectif de faire revenir l'équipe dans le milieu de peloton. Cela passe nécessairement par l'arrivée de nouvelles recrues.
 Icon For Chat#6  14
Logo Mi mini
Rédigé par
Frédéric Vasseur cherche à faire venir du monde à Hinwil
© Sauber / Frédéric Vasseur cherche à faire venir du monde à Hinwil
Si l'on parle souvent d'un premier bilan à l'issue des 100 premiers jours dans un poste, Frédéric Vasseur se rapproche de la barre des 50 premiers. Il est donc un peu tôt pour dresser un premier bilan mais cela laisse le temps pour un premier aperçu, que le dirigeant nous a confié en exclusivité dans le paddock de Spa-Francorchamps : « C'est un peu court pour tirer un premier bilan mais je ne suis pas surpris par la situation sportive. On est en fond de grille mais ça je le savais avant. »

Le Français n'a pas tardé à s'atteler à sa première mission qui était la question essentielle du moteur. En quinze jours, il a donc mis un terme à l'accord qui avait été noué plus tôt dans la saison avec Honda afin de prolonger la collaboration avec Ferrari, qui s'étend depuis de nombreuses années : « La concrétisation de l'accord avec Ferrari est une étape hyper importante dans le développement de l'équipe car ça nous donne un axe de développement à moyen terme. »

Ainsi la question du moteur est centrale puisqu'elle influe sur l'empattement de la voiture, la répartition des masses. Ce n'est pas une figure de style de dire que c'est véritablement la colonne vertébrale de la voiture. Donc tant que cette question n'était pas traitée, le développement de la voiture de l'an prochain ne pouvait pas être approfondi.

Mais pour assurer le développement, la question humaine est essentielle et c'est un vaste chantier que le dirigeant a mis en place. En effet, Sauber bénéficie toujours d'excellentes infrastructures depuis le passage sous la coupe de BMW : « Les infrastructures sont excellentes. Nous avons très certainement l'une des meilleures souffleries du plateau. Nous avons de véritables atouts mais également des vrais points de faiblesses  »a-t-il ainsi commenté.

L'une des problématiques est celle du temps nécessaire pour faire venir de nouvelles recrues en raison des contrats qui lient les ingénieurs à leur employeur actuel : « Ca prend du temps car le recrutement en F1, avec des contrats du type des joueurs de foot, c'est assez compliqué et long. Il faut donc s'atteler la tâche et ne pas se dire que les résultats arriveront dès la semaine prochaine. »

Le nombre fait nécessairement force en F1 et les difficultés financières des dernières années n'ont pas aidé à conserver beaucoup d'employés : « Sur le département aérodynamique, nous devons être à 50% de la taille de celui de Force India. Les gens que nous avons sont tout aussi compétents que les autres mais il faut que nous nous mettions au niveau en termes de volume. »

La situation géographique unique de l'équipe, au cœur de la Suisse, est à la fois un atout et une faiblesse puisque s'il peut être difficile de faire venir des ingénieurs localisés en Grande-Bretagne, une fois arrivés en Suisse, ils seront moins enclins à partir à la première offre concurrente. L'arrêt du programme LMP1 de Porsche, situé à proximité d'Hinwil présente ainsi une véritable opportunité pour l'équipe suisse.

Frédéric Vasseur sait également qu'il peut compter sur ses actionnaires, Longbow Finance, pour trouver les financements nécessaires à la reconstruction de l'équipe et se donner les moyens d la politique. Avec un homme qui a gagné dans toutes les catégories par lesquelles il est passé, on peut se dire que l'équipe est entre des mains expérimentées qui ne demandent qu'à être exploitée au maximum de ses possibilités.

De notre envoyé spécial à Spa-Francorchamps

Dernières actus sur Alfa Romeo Racing

Plus d'actualités
 Icon For Chat#6  14 commentaires

    Icon For Contact#1
    Aifaim, 28 Aug. 2017, 20:27

    Entre les lignes, les réponses semblent émaner d'un "vrai" patron, bardé d'une carte blanche totale, tout juste limité par des contingences financières suffisamment larges pour lui permettre de mener à bien son projet. Dans un tel entretien, le ton employé vaut autant que les mots.Matthieu, quel est votre ressenti à ce sujet ?


    Icon For Contact#1
    Kryo, 28 Aug. 2017, 21:07

    Vasseur est excellent, il a déjà repéré les problèmes majeurs et nul doute que Sauber redeviendra compétitif l'année prochaine avec un team principal si qualifié ! Mais repérer les problèmes est une chose, les résoudre est une autre et là ça va être plus compliqué pour Vasseur vu les moyens de l'entreprise


    Icon For Contact#1
    LeDub, 28 Aug. 2017, 23:59

    C'est bientôt la rentrée des classes et certains pigistes pourront retourner à l'école pour prendre des cours de Français et ainsi proposer des textes avec une richesse de vocabulaire plus importante que celle proposée aujourd'hui. Combien de fois y a-t-il le mot premier ? Est-ce plus tôt ou plutôt ? Bilan est féminin ou masculin ?


    Icon For Contact#1
    Matthieu, 31 Aug. 2017, 14:26

    @Alfaim : on ressent une grande sérénité chez Frédéric Vasseur. Il est clair qu'il a les moyens de ses ambitions et surtout qu'il est le seul maître à bord pour construire l'équipe à sa main. Si les propriétaires maintiennent bien leurs investissements sur le long terme, l'équipe pourrait progresser rapidement, surtout si le partenariat avec Ferrari est renforcé. @LeDub merci pour vos remarques constructives


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 31 Aug. 2017, 16:30

    Matthieu@, j'ai tout à fait le même ressenti à la lecture de ses propos qui en confirment d'ailleurs d'autres. On mesure ainsi beaucoup mieux sa difficulté à se noyer dans la structure Renault avec des pouvoirs disséminés entre plusieurs têtes comme l'hydre de Lerne.


    Icon For Contact#1
    AP01, 31 Aug. 2017, 16:34

    "il a les moyens de ses ambitions et surtout qu'il est le seul maître à bord pour construire l'équipe à sa main" ?! Ah oui ? Vous en êtes si certain ? Je ne pense pas, pour ma part, que les propriétaires de Sauber ait les moyens des ambitions de Vasseur ni même de leurs propres ambitions ! Les seuls qui ont les moyens de leurs ambitions en F1 sont Mercedes et, surtout, Ferrari ! Secondo, si Vasseur était "le seul maitre à bord" il choisirait seul ses pilotes pour 2018. Or tout laisse à penser qu'un pilote (au minimum) lui sera imposé par Ferrari et que l'autre pourrait lui être imposé par ses patrons, à savoir Ericsson. Cela demande bien évidemment confirmation mais vos affirmations sont bien loin de la réalité ama...


    Icon For Contact#1
    Matthieu, 31 Aug. 2017, 18:53

    Il y a pire que de se faire imposer un génie comme Charles Leclerc, qu'il connait très bien en plus (ART en GP3). Si Ericsson permet de remplir les caisses, cela peut toujours être un mal nécessaire pour le bien de l'équipe.


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 31 Aug. 2017, 20:11

    Matthieu @, le rachat de Sauber par les commanditaires d'Ericsson a pour conséquence paradoxale qu'il n'apporte plus d'argent externe à l'écurie. Au contraire, il en coûte puisque l'argent sort désormais de la caisse Sauber. Tant mieux pour lui s'il sauve son baquet. Il a deux atouts. 1) la fidélité supposée de ses sponsors 2) sa bonne résistance à Wehrlein. La colonne négative est plus longue : 1) lassitude éventuelle des sponsors vis-à-vis d'un pilote qui n'a ébloui personne 2) l'aspect financier traité supra 3) la pression Ferrari 4) sa mise au pied du mur par Vasseur.6) son compatriote autrement plus brillant et prometteur, Rosenqvist.


    Icon For Contact#1
    AP01, 31 Aug. 2017, 20:30

    @Matthieu, Voilà qu'on crie au "génie" maintenant ?! Vous, au moins, on peut dire que vous avez le sens de la mesure ! lol ! Je me méfie toujours de l'excès d'enthousiasme, surtout quand les pilotes sont français, car ils ont une fâcheuse tendance à, finalement, rester bien tapis au fond de leur lampe... On parlera de génie quand Leclerc aura gagné 50% des GP auxquels il aura participé... Pour l'instant, il est le meilleur de sa catégorie qui n'est pas la catégorie reine du sport auto. Quant à Ericsson, @Aifaim a répondu mais, surtout, ce n'est pas le débat. Le débat était : "Vasseur, seul maitre à bord ?" Vous y répondez apparemment par la négative finalement... En effet, s'il avait le choix, Vasseur ne conserverait sans doute pas Ericsson et prendrait votre "génie" Leclerc avec, probablement, Giovinazzi qui devrait également lui être imposé... ! Bref, Vasseur ne choisira pas ses pilotes. C'est un peu embêtant pour celui qui tient la barre de ne pas choisir son équipage, surtout quand il a une embarcation précaire qui nécessite beaucoup de virements de bord et par gros temps...


    Icon For Contact#1
    AP01, 1 Sep. 2017, 9:52

    Le "génie" Charles Leclerc devrait participer à 5 séances d'essais libres pour Sauber d'ici la fin de la saison. Voilà une bonne nouvelle ! En espérant que, s'il n'y a qu'une place dispo en 2018 chez Sauber, elle soit pour lui et pas pour Giovonazzi...


    Icon For Contact#1
    AP01, 1 Sep. 2017, 9:53

    Giovinazzi


    Icon For Contact#1
    casper, 1 Sep. 2017, 13:39

    Leclerc en essais, Ferrari qui donne une spécification A, çà sent pas très bon pour wehrlein tout çà... par ce que je ne vois pas où Mercedes pourrait le mettre. Je doute que Williams ne se suicide en mettant un jeune à côté de Stroll, Sauf à avoir une implosion chez FI qui pousserai Ocon dehors (chez Renault ?), je ne vois pas où Wehrlein pourrait se caser


    Icon For Contact#1
    Matthieu, 4 Sep. 2017, 15:00

    @AP01 Ca tombe bien, Leclerc n'est pas Français ;) Plus sérieusement, je suis persuadé qu'il a un gros potentiel et on devrait beaucoup parler de lui dans les années à venir. Des courses comme celle de Bahrain #2 me font dire que ce n'est pas un pilote comme un autre. Mais ce n'est que mon avis.


    Icon For Contact#1
    AP01, 4 Sep. 2017, 15:16

    @Matthieu, C'est vrai, il est monégasque ! Il a donc des chances de réussir en F1 ! ^^ Il a vraisemblablement un gros potentiel et je lui souhaite de pouvoir faire ses preuves le plus rapidement possible. Mais il se rate aussi, de temps en temps, comme ce week-end... Ce n'est pas un "génie", pas plus d'ailleurs qu'aucun autre pilote actuel ou dans l'Histoire de la course automobile. Et quand on écrit des articles, il me semble que le sens de la mesure s'impose, tout comme l'objectivité. Mais ce n'est que mon avis.


Dernières actus F1

Toutes les actualités F1
graphical divider
Media centre Barcelone
Le site web pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez @motorsinside sur :

Haut