Passage de témoin respectueux entre Michael Schumacher et Lewis Hamilton

Passage de témoin respectueux entre Michael Schumacher et Lewis Hamilton

Le poleman du week-end a tenu à rendre hommage au précédent détenteur du record, Michael Schumacher.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Mercedes - Lewis Hamilton élogieux à l'égard de son glorieux prédecesseur
© Mercedes - Lewis Hamilton élogieux à l'égard de son glorieux prédecesseur
Il était tout simplement inarrêtable. Lewis Hamilton n'a guère cillé sur le chemin d'une pole historique. Pourtant, la tâche ne lui avait pas été rendue aisée à l'occasion du dénouement de la Q3. Dés le feu vert, l'équipe Mercedes filait dans la mauvaise direction, après avoir monté des gommes intermédiaires sur les deux voitures.
Le futur poleman était alors sur la corde raide. D'autant plus qu'à l'opposé, les Red Bull avaient eu le nez creux en montant opportunément les pneumatiques à gomme verte. Mais le talent a fait le reste. Avec le style, Hamilton trouvait le grip et réalisait un dernier tour canon, au bon endroit, au bon moment.

Avec ce chrono de 1:35:554, le pilote 44 a fixé un écart de 1,148s sur Daniel Ricciardo, premier des autres ! (relégué au 17e rang par la suite)... Mais notons toutefois que l'écart de Lewis Hamilton n'est pas le plus significatif de l'ère des V6 Turbo Hybrides. En juillet 2014, Nico Rosberg avait ainsi collé 1,620s à Sebastian Vettel (alors chez Red Bull) lors des Qualifications du Grand Prix de Bretagne, dans des conditions changeantes. Le Britannique s'était alors fourvoyé dans son dernier tour, seulement sixième...

La connexion du passé et du présent

Au sommet de ses pensées, Lewis Hamilton a tenu à rendre hommage à Michael Schumacher, toujours en phase intense de rééducation, plus de trois ans et demi après sa chute en skis dans la station de Méribel.
« Je voulais dédier cette pole à Michael et sa famille, pour tout ce qu'il a fait pour notre sport. Élever cette barre un peu plus haut est un honneur. »
Dés la semaine dernière à Spa, les deux grands noms du sport automobile étaient rapprochés, notamment à travers les félicitations du clan Schumacher, avec la mention chère au Baron Rouge : "Les records sont faits pour être battus".

« Je voudrais parler à sa famille et voir comment les choses évoluent. Mais le temps nous le dire. Faire une pole ici à Monza est une façon énorme de lui rendre hommage. C'est une sorte de passage de témoin entre lui et moi. »
Plus généralement, le fer de lance Mercedes réalise la teneur de son exploit, en remontant jusqu'à ses souvenirs d'enfant.
« 
Cela a pris du temps pour y parvenir. Grandir devant ce sport, observer des idoles comme Michael, rêver de faire ce qu'il faisait. C'est un honneur et un privilège d'être dans ce sport. Nous sommes la preuve que les rêves deviennent réalité. »


Et que la concurrence se rassure, le bébé Mclaren devenu grand ne veut pas s'arrêter en si bon chemin. Le principal intéressé a ce jeudi annoncé vouloir prolonger l'aventure avec Mercedes, jusqu'en 2020, soit deux saisons au-delà du terme de son contrat actuel.
« Je n'ai pas encore fixé définitivement le record. Je vais continuer à l'améliorer. Et il y aussi d'autres pilotes relativement proche comme Sebastian. Et puis quelqu'un d'autre arrivera peut-être. Je dois donc l'amener aussi loin que possible. »

Voici la chronologie du record, en enlevant les cas d'égalité.

Pilote ( Ecurie* )Record de pole positionsGrand Prix (*)
1G. Farina (Alfa Romeo)1Grande-Bretagne 1950
2J.M Fangio (Alfa Romeo)2 à 8Italie 1951
3A. Ascari (Ferrari)9 à 13Italie 1953
4J.M Fangio (Maserati)14 à 29Argentine 1958
5J. Clark (Lotus)30 à 33Afrique du Sud 1967
6A. Senna (Williams)34 à 65Saint-Marin 1994
7M. Schumacher (Ferrari)66 à 68France 2006
8L. Hamilton (Mercedes)69Italie 2017


* Sont ici indiqués l'écurie et le Grand Prix de la dernière Pole position établie en tant que record.

La fête sera pour plus tard, place à la course !

A vrai dire, le nouveau recordman de pole positions n'a pas le temps de savourer. La bataille, pour la course et pour le championnat fera rage cet après-midi sous le soleil retrouvé de Monza. Hamilton le sait : il doit engranger des points sur un tracé qui lui est favorable, avant la fournaise de Singapour, piégeuse pour sa W08.

« Si la course est séche, cela m'aidera beaucoup. Il y a aussi la Williams et la Force India qui seront rapides en ligne droite. Et bien évidemment Valtteri ! »
« 
J'espère donc que cela sera une journée difficile pour les Ferrari. Je dois juste aller de l'avant et garder la tête froide. Tout ce que je sais pour l'instant, c'est que je vais tâcher de réaliser l'une de mes meilleures journées ! »



De notre envoyé spécial à Monza
Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon