Une course de Formule E à Zurich après 60 ans d'interdiction

La course automobile va faire son grand retour sur le sol suisse après l’officialisation de l’e-Prix de Zurich au calendrier du championnat 2017-2018 de Formule E.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
La Suisse pas neutre avec la Formule E
© FIA Formula E / La Suisse pas neutre avec la Formule E
La Confédération Helvétique qui compte désormais deux représentants dans la discipline 100 % électrique avec Sébastien Buemi et le nouvel arrivant chez Dragon Racing, Neel Jani, s’apprête à vivre une petite révolution avec la venue de la Formule E et surtout d’une course automobile sur son sol.

En effet, cette discipline est interdite sur le territoire suisse depuis le drame du Mans en 1955 qui avaient vu la Mercedes de Pierre Levegh s’envoler dans la foule et tuer plus de 80 personnes.

Un pas vers l’autorisation de course sur le territoire helvète avait été franchi en 2015 avec le vote d’une loi permettant l’organisation de courses utilisant des propulseurs électriques. Désormais l’étape finale a été franchie, puisque les organisateurs du championnat de Formule E ont officialisé la tenue d’un e-Prix à Zurich le 10 juin prochain.

Ce ne sera d’ailleurs pas la première fois que des monoplaces de Formule E circuleront dans une agglomération suisse, puisqu’une démonstration avait déjà eu lieu dans les rues de Genève il y a deux ans.




Le président de la FIA, Jean Todt estime que voir la Suisse renouer avec le sport automobile est une très bonne nouvelle : « Pouvoir réintroduire cette discipline dans un pays où elle est absente depuis son interdiction en 1955 est une perspective passionnante et la réalisation d'un objectif important pour la FIA. »

Il ajoute par la suite que l’organisation de cette course est une étape de plus dans la popularisation du championnat : « Je tiensà féliciter tous ceux qui ont contribué à faire de ce sport une réalité, car il est important que nous continuions à faire connaître le sport automobile à de nouveaux publics dans le monde entier. Avec les autres nouveautés du calendrier à Santiago, Sao Paulo et Rome, je crois que nous avons une très bonne saison de Formule E devant nous. »

Alejandro Agag, PDG et fondateur du championnat de Formule E estime que les atouts du championnat ont encore une fois été mis en avant : « Cela n'aurait pas été possible sans les principes fondamentaux de la Formule E, qui sont à l'origine de la révolution électrique et de la mobilité durable. »

Avant de glisser un mot à l’intention des dirigeants de la banque privée Suisse Julius Baer (partenaire principal du championnat) qui ont facilité l’organisation de l’événement : « J'aimerais exprimer notre gratitude à Boris Collardi, le PDG de (Julius Baer) et à toute son équipe pour leur confiance inébranlable en la Formule E, nous avons une fois de plus été capables d'innover dans le monde du sport automobile. »

Pour être tout à fait complet, sachez que la réunion de la FIA a aussi officialisé la tenue de l'e-Prix de Berlin toujours sur le tarmac de l'ancien aéroport de Tempelhof le 19 mai et le décalage de la double manche de New York aux 14 et 15 juillet.
Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top