La crise de confiance menace entre les équipes et la FIA

La tendance actuelle qui voit des équipes recruter des membres de la FIA risque de créer une défiance des écuries envers l’institution réglementaire. C’est en tout cas ce que pensent Frédéric Vasseur et Otmar Szafnauer.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Frédéric Vasseur craint le chaos
© Sauber F1 Team / Frédéric Vasseur craint le chaos
Plusieurs membres d’écuries se montrent inquiets après le recrutement consécutif de deux membres de la FIA par Renault et Ferrari.

Cela a commencé par l’ancien directeur technique de la FIA, Marcin Budkowski recruté par l’écurie Renault et qui commencera à collaborer avec l’équipe à partir de ce mois. Cela avait déclenché le courroux des autres directeurs d’écuries, qui craignaient que des secrets bien gardés soient transmis à l’écurie française. La marque au losange avait alors joué la carte de l’apaisement en acceptant de reporter au mois d’avril sa prise de fonction.

Mais une deuxième couche a été rajoutée avec l’embauche récente par Ferrari de l’ancien directeur adjoint à la sécurité de la FIA, Laurent Mekies. Cela avait créé une nouvelle polémique concernant la durée du préavis qui devrait exister lors du passage d’un membre d’une équipe à une autre ou de la FIA à une écurie.

Le directeur de Sauber, Frédéric Vasseur regrette ces deux imbroglios : « C'est dommage que nous ne soyons pas dans une situation où la FIA pourrait trouver un moyen de conserver ses membres clés. Je me souviens parfaitement de la situation avec Marcin (Budkowski), il était dans toutes les souffleries deux semaines avant son départ. Laurent (Mekies) est au courant des détails clés de chaque voiture, même s'il était plus concentré sur la sécurité, il est au courant d'éléments essentiels. »

L’ancien dirigeant de ART Grand Prix pense même que cela risque d’entraîner une relation conflictuelle entre les diverses écuries et l’instance réglementaire de la place de la Concorde : « A un moment donné, si nous ne pouvons pas leur faire confiance, ce sera un problème parce que nous devons être très ouverts avec la FIA. Nous devons leur demander si nous sommes dans le règlement ou non. Si nous avons peur de cela, ce sera le début du chaos. »

Pour en revenir au cas de Laurent Mekies, cela avait entraîné un accrochage verbal entre le directeur de Red Bull Christian Horner et celui de Ferrari Maurizio Arrivabene lors de la conférence de presse d’avant course en Australie. En effet, le directeur de la structure autrichienne était très remonté puisqu’un accord tacite avait vraisemblablement été passé entre les équipes (après l’affaire Budkowski) pour rallonger la durée de préavis lorsqu’un employé change d’écurie. Le Britannique était d’autant plus en colère que Ferrari avait poussé pour une durée de préavis d’un an, sans toutefois respecter sa parole en signant un contrat avec Mekies.

Le directeur des opérations de Force India, Otmar Szafnauer se dit embarrassé par la situation et se dit favorable à un préavis d’une année dans ce genre de situation : « Le temps entre le départ (de Mekies) de la FIA et son arrivée chez Ferrari aurait dû être repoussé d'au moins un an. »

Avant d’ajouter : « Il est difficile d'empêcher des employés de passer de la FIA à des équipes, mais le temps de préavis devrait être suffisamment grand pour que vous ne puissiez pas prendre la propriété intellectuelle d'une équipe parce que vous avez une position privilégiée à la FIA. Ce n'est pas juste. »

L’Américain revient ensuite sur le gentlemen’s agreement ou accord tacite accepté par toutes les équipes, que le président de Ferrari Sergio Marchionne aurait jeté en pâture en le violant et en déclarant qu’il n’avait aucune valeur juridique et contraignante : « Je me demande ce que cela dit sur les gentlemen ? Il (le président de Ferrari, Sergio Marchionne) était véhément à ce sujet. J'en discuterai avec lui à la prochaine réunion. » 
Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top