Azerbaïdjan - Course : Le vent tourne pour Hamilton !

Lewis Hamilton s'adjuge une course marquée par de multiples rebondissements. Le pilote Mercedes a récupéré la tête à trois tours de la fin, après la crevaison de Valtteri Bottas qui avait lui-même profité de l'intervention de la voiture de sécurité, suite à un accrochage impressionnant entre les deux pilotes Red Bull.  Icon For Chat#6  16
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Hamilton tire profit d'un scénario rocambolesque !
© Mercedes / Hamilton tire profit d'un scénario rocambolesque !
Le menu de cette quatrième course de la saison s'annonçait savoureux. Lewis Hamilton s'est ainsi imposé dans des conditions piégeuses. Après un début de saison difficile, le pilote Mercedes s'adjuge sa première victoire de la saison. Il en profite également pour prendre la tête du championnat, quatre points devant Sebastian Vettel.

Sur ce circuit urbain balayé par des rafales de vent avoisinant les 80 km/h, les pilotes se faisaient des frayeurs dés le tour de mise en grille. Après un tour de formation sage, le départ était donné sous l'impulsion de Sebastian Vettel, poleman pour la troisième fois de la saison. Seul Kimi Raikkonen s'élançait sur le composé tendre, à l'inverse des autres favoris, en gommes ultra-tendres.

Deux accrochages à la suite !

Tout s'est déchaîné dés les deuxième virage ! Après un bon départ, Esteban Ocon tentait de dépasser Kimi Raikkonen. A l'extérieur, le Français, parti septième, tentait de fermer la porte au pilote Finlandais. Mais le champion du monde 2007 faisait de la résistance à l'intérieur. Trop autoritaires, les deux pilotes concernés s'accrochaient. Esteban Ocon finissait sa course dans le mur, contraint à l'abandon. Le pilote de la Scuderia Ferrari parvenait pour sa part à rentrer aux stands et changeait son aileron avant. La Safety Car était de sortie pour nettoyer les nombreux débris.
Derrière, la cohue était généralisée. Tassé par Hulkenberg, Sergey Sirotkin s'accrochait aussi, avec Sainz et Alonso. Contrairement, au pilote Williams, le taureau des Asturies restait en course, mais avec une double crevaison sur les pneumatiques avant et arrière droit ! Le pilote Mclaren ne mâchait pas ses mots à son ingénieur radio, en dénonçant la "stupidité" de ce début de course. De son côté, son ingénieur lui annonçait que sa Mclaren avait subi de gros dégâts au niveau du fond plat, malgré son passage aux stands


Sept pilotes sont alors repassé par le box pour changer de gommes : Raikkonen, Hartley, Grosjean, Pérez, Magnussen, Alonso et Ericsson. Toujours emmené par Vettel, la course reprenait ses droits au sixième tour. Le leader profitait du changement de la ligne de relance pour temporiser un maximum. Il gardait le commandement. Derrière lui, Sainz et Hulkenberg montaient au quatrième et cinquième rang, en dépassant tous les deux Ricciardo et Verstappen. La joie était de courte durée pour l'Allemand de chez Renault, qui tapait le mur au 11e tour : la crevaison était immédiate. Après cinq courses consécutives dans les points, Hulkenberg ne voyait pas l'arrivée du Grand Prix d'Azerbaidjan, comme en 2017. La course restait folle dans le tour suivant : cinquième et sixième, Verstappen et Ricciardo se rendait coup pour coup, et se touchait dans le premier virage. Tout ce capharnaüm n'affectait pas Vettel, 4,5 secondes devant Hamilton au quinzième tour.

Les Red Bull font l'animation et se mettent dehors !

Une accalmie faisait irruption dans le déroulement de cette course. Vettel et Hamilton s'affrontaient à distance, via chronos interposés. Le Britannique faisait une petite faute en passant par le dégagment asphalté du premier virage;Il perdait de précieuses secondes avant son premier arrêt aux stands, effectué au 23e tour. Il optait alors pour des tendres. Dans l'incapacité de bien chauffer ses pneus, son tour de sortie était effectué avec Max Verstappen juste derrière lui. Le Néerlandais perdait du temps derrière la Mercedes et voyait Daniel Ricciardo fondre sur lui. Le #33 restait un temps devant le #3.

Quelques minutes plus tard, Vettel plongeait aux stands. Le pilote Ferrari troquait ses ultra-tendres pour des tendres,avec 21 tours à parcourir. Il repartait huit secondes devant Hamilton. Toujours pas arrêté, Valtteri Bottas montait en tête de course. Pendant ce temps, Daniel Ricciardo avait dépassé Max Verstappen au 35e tour, dans le premier virage. Mais l'Australien se jetait dans la pit-lane au 38e tour, pour oser le pari d'un dernier relais en ultra-tendres. Une tactique imitée par Verstappen le tour suivant.

Excité par la perte de sa position, Daniel Ricciardo ne tardait pas à passer à l'offensive sur son équipier. Un cocktail explosif et fatal aux ambitions de Red Bull. L'Australien tentait de se jeter dans un trou de souris sur la gauche de la piste, en pleine ligne droite. Mais Verstappen fermait la porte, déterminé. Les deux pilotes s'accrochaient en pleine ligne droite et terminaient leur course folle dans l'échappatoire du premier virage. Le clan Red Bull était KO debout, après une nouvelle erreur de jugement de Verstappen, définitivement trop sanguin cette saison.

Hamilton profite de l'erreur de Vettel et du malheur de Bottas !

Cet incident majeur provoquait une nouvelle sortie de la voiture de sécurité : Bottas gardait la tête, tout en changeant ses gommes ! Le Finlandais emmenait bien la file, devant Vettel et Hamilton. La séquence Safety Car offrait une image étonnante. Jusque là sixième, Romain Grosjean se mettait dans le mur... en faisant chauffer ses pneumatiques. Gêne absolue pour le Français, qui avait effectué jusque là une course parfaite, qui lui aurait offert ses premiers points de la saison. La voiture de sécurité restait en piste quelques tours supplémentaires.
La neutralisation s'éternisait à cause de l'intervention d'une remorque pour évacuer l'épave de la Haas.

La course repartait pour quatre tours en guise de conclusion. Vettel perdait gros en tentant un dépassement dés la relance dans le premier virage. Il passait de la deuxième... à la quatrième position ! Un tour plus loin, la malchance s'abattait sur Bottas, qui roulait sur un morceau de carbone en pleine ligne droite. La conséquence était immédiate, une crevaison synonyme d'abandon !
Contre toute attente, Hamilton s'offrait le leadership et la victoire au terme d'une course ébouriffante. Première victoire de la saison pour le champion du monde en titre, devant Kimi Raikkonen... et Sergo Pérez, qui remonte sur le podium à Bakou après sa performance en 2016. Le Mexicain a même purgé une pénalité de cinq secondes lors de son passage aux stands, pour avoir dépassé la Wiliams de Stroll sous régime de Safety Car. Le pilote Force India a résisté aux derniers assauts de Vettel, finalement quatrième.

Derrière, Carlos Sainz et Charles Leclerc s'offrent les points de la cinquième et sixième place. Le Monégasque a mené une course pleine de sang-froid et marque les premiers points de sa carrière en Formule 1 !
Le classement général des pilotes dispose désormais d'un nouveau leader, avec Lewis Hamilton, 70 points au compteur. Soit 4 de plus que Sebastian Vettel. Kimi Raikkonen monte en troisième position devant Valtteri Bottas.Deux pilotes n'ont toujours pas marqué de point en 2018 : Sergey Sirotkin et Romain Grosjean. Chez les constructeurs, Ferrari bénéficie de la crevaison de Bottas pour prendre la tête, avec 114 points. Sauber dépasse Williams, nouvelle lanterne rouge du championnat.
Partager
Image
GP Azerbaidjan
00h00m00s
Course terminée
Vendredi 27 avr.
Samedi 28 avr.
15h - 16h
Dimanche 29 avr.
14h10 - 16h10
 Icon For Chat#6  16 commentaires

    Icon For Contact#1
    renard442, 29 Apr. 2018, 16:19

    tres belle course et victoire chanceuse d'hamilton : en tout cas ce grand prix confirme pleins de choses : -hamilton malgré une voiture moyenne fait le boulot plutot bien -red-bull ne sera champion cette année -max(qui travail pour hamilton actuellement) mériterai une sanction -grosjean ne mérite pas un top team -alonzo mériterai un top team -raikonen mériterai la retraite!!!!!(là ça va faire causer) -ocon pas de chance -perez toujours là et il mériterai aussi une meilleure voiture -leclerc un pilote d'avenir


    Icon For Contact#1
    Ayenge, 29 Apr. 2018, 17:04

    Le gp de Bakou semble avoir repris á son compte le fameux "il se passe toujours qlqchose au gp de Hongrie". Ferrari apparaît clairement comme la première force du plateau...dommage que Kimi n arrive pas á mettre tout en place un we car avec cette F1 il est revenu au niveau de Vettel voire... Vettel, encore une 2eme victoire consécutive qui lui passe sous le nez alors qu il domine les débats mais á force de vouloir trop défendre sa place face á Lewis après la relance...il tente un dépassement "kamikaze" qui lui fait perdre beaucoup...mais il a la voiture pour redresser rapidement la barre... Bottas, pas de chance, hélas, lui qui bénéficia en premier de la SC... ce n est q partie remise. Lewis, chanceux... l ascenseur pour Melbourne lui a été renvoyé ! Sans la SC, au mieux c était 2eme.... pas mal d erreurs qui montrent à quel point il doit surconduire pour compenser les carences de la Merco face aux Ferrari.... on le sent peu en confiance avec cette voiture... il y a urgence chez Merco car le classement au championnat ne reflète pas les perfs réelles des Flèches d argent... Les redbulls... ce diable de Max comprendra-t-il un jour que pour espérer gagner une course il faut d abord la terminer ? Honnêtement il fini par lasser .... sa défense vaine face á Ricciardo ne pouvait se terminer que de la sorte. Zéro pointé ! Sergio Perez....bravo ! Il passe les différentes embûches contrairement á son équipier qui aurait été plus inspiré de laisser plus de place á Kimi... Romain Grosjean... il est vraiment sérieux quand il se voit chez Ferrari et même champion du monde ? Lui qui aime faire du bashing sur Kimi doit maintenant savoir le monde qui le sépare du dernier champion Ferrari... Bon, á sa décharge c vrai q jusq lá il faisait une belle course jusqu'a ce qu il ne décide de faire chauffer ses pneus sur le mur... Leclerc.... chapeau ! Alonso toujours aussi présent.... Van doorme bien inspiré pour son pit dous SC. Les Williams un peu mieux... ouf ! Pourble reste on redemande des finales sur 3 tours comme ça...


    Icon For Contact#1
    arno, 29 Apr. 2018, 17:05

    Hamilton fait le boulot tellement plutôt bien qu'il était pour le troisième GP de rang dominé par son coéquipier jusqu'à la crevaison de celui-ci. Sans cette crevaison c'est Bottas qui serait ce soir en tête du championnat! Celui qui est à l'intérieur c'est Raikkonen, Ocon refuse de céder, bilan : accrochage. Il n'y a rien de plus à dire sur ce fait de course. Par contre il faudrait que la FIA se décide à intervenir sur le cas Verstappen qui en est à son nième zig-zag en ligne droite, et j'espère qu'il sera suspendu au moins 2 GP ce qui nous épargnera sa présence à Monaco.


    Icon For Contact#1
    Chopper, 29 Apr. 2018, 19:26

    @arno: avant son 1er pit il était bel et bien devant Bottas, pareil en qualif...donc il n'était pas dominé ;) Je vous rejoins sur le cas Verstappen !!!


    Icon For Contact#1
    arno, 29 Apr. 2018, 19:33

    @Chopper Avant le premier pit Hamilton était devant mais suite à un freinage raté, Hamilton a du anticiper son arrêt et l'écart était tel que Bottas serait ressorti devant Hamilton.


    Icon For Contact#1
    Ayenge, 29 Apr. 2018, 19:47

    @arno.... Tu parles des fanboys d hamilton mais pour ce qui est d etre anti hamilton.... c pas mieux de ton coté non ??? 3eme gp de rang dominé par Bottas ????? Meme si j étais (et je le suis tjrs) un des rares a défendre Bottas je ne vois pas d'où tu tires tes stats ???? - a Bahrein Lewis part déja avec une pénalité de 5 places... meme si Bottas fait une meilleure qualif q lui. La remontée de Lewis est pas mal... apres son dernier pit il a 18 secs de retard sur Bottas qui lui est dans les échappements de Vettel... sous le drapeau a damier il n en reste que 6 secs ... je ne donne pas cher de la peau de Vettel si Lewis avait été à la place de Bottas. Lewis était le pilote le plus rapide en piste.... quid sans la pénalité ? En Chine, qualif moyenne et course moyenne rien á dire. Bottas devant ! A Bakou, il est devant Bottas en qualif et avant sont pit il avait relegué Bottas a 7 secs a pneus identiques...Bottas ne doit son leadership a Bakou que grace a la SC sinon a la régulièrere c était 3eme...puisqu il devait encore faire son pitstop pneus... Moi j aime bien Bottas que l on sous estime trop rapidement mais dire qu il méritait la victoire... pourquoi ????? Parcequ il était le premier beneficiaire de la SC ? Alors c comme si on disait que Vettel méritait la victoire á Melbourne ??? Vettel etait le seul á meriter la victoire á Bakou... tout comme Lewis était le seul á mériter la victoire á Melbourne ...les SC et autres VSC en ont décidé autrement. C la course ! La différence c que Vettel a commis une erreur á la relance sous SC qui lui a fait perdre plus que ce qu il n aurait du ce qui n est pas le cas de Lewis á Melbourne... La hiérarchie ce GP s est deessinée dans les 20 premiers tours et dans l ordre les 3 pilotes les plus rapides étaient 1 vettel 2 lewis 3 bottas et bottas était déjá relégué á 7 secs de Lewis... Elle est où ta domination sur 3 courses consécutives ? Et si on revient la saison passée. ...Bottas il a du subir la domination - réelle - de Lewis sur combien de courses ???? Ça tu ne l as jamais mentionné. Et si Bottas dominait Lewis comme tu le dis comment expliquer qu il était derriere au championnat meme en ne tenant pas compte de cette course de Bakou ??? Car en Australie c bien une erreur de Bottas et non pas un probleme mécanique qui le fait plonger en qualif ... Ton probleme ce ne sont pas les pseudo fanboys de Lewis.... c Lewis que tu ne blaires pas.... ce que je conçois (tu as tes raisons) mais la meilleure façon c de l ignorer ce que tu n arrives pas á faire jusqu au point de t inquieter qu aucun pseudo fanboys de Lewis ne se manifeste ???? C pas un peu paradoxal ??? Moi aussi je ne blairais pas un certain Schumacher pour tous les coups fourrés qu il a fait á la F1 (je n ai jamais trouvé pire que lui)... ça ne m empechait pas de laisser dire des gens qu il était le plus grand de son époque... chacun ayant sa conviction. Perso je trouvais que c était un trés grand pilote mais un piètre compétiteur au sens noble du terme. Ce qui m embete un peu avec Hamilton c cette volonté de toujours vouloir minimiser ses perfs...selon certains les autres champions étaient "meilleurs" .... en quoi ? J'ai vu des Senna partir tout seul á la faute alors qu ils avaient course gagnée avec près d un tour d avance, des Prost sortir de piste dans le tour de chauffe sous la pluie, des Piquets se faire enrhumer en piste par un illustre inconnu de Mansell, des Schumacher se faire ridiculiser par un non moins inconnu Nico Rosberg, lui le kaiser intouchable..dure dure quand on n a plus ses équipiers à son service, un Alonso double-champion se faire allumer par un rookie et j en passe.... et on voudrait que Hamilton soit différent c a d INVINCIBLE !!!! Sinon, ben il est pas bon ! Existe-t-il un seul champion qui ait gagné TOUTES les courses et fait TOUTES les poles de tous les championnats auxquels il a participé .... meme en ayant eu ce qui se faisait de mieux entre les mains ? Y-at-il un seul champion qui ne s est jamais fait devancer ne fût-ce qu une fois en course ou en qualif par un équipier ? NON !!! Donc pourquoi s étonner que Lewis Hamilton puisse aussi parfois être battu par un concurrent ou un équipier ?? pour "démontrer" qu il n est pas "bon" ??? Etre un bon pilote c dans la durée qu on le voit quand on se bat souvent aux avant postes... rien d autre !


    Icon For Contact#1
    arno, 29 Apr. 2018, 19:53

    Bottas a battu deux fois Hamilton à Bahrein et en Chine et a terminé deux fois devant lui et a terminé et à Bakou là il était devant à la régulière. Etre un bon pilote c'est déjà dominer ses coéquipiers, et Hamilton a perdu un titre face à Rosberg et a été dominé par Button chez McLaren.


    Icon For Contact#1
    arno, 29 Apr. 2018, 19:54

    oups j'ai oublié de préciser : en qualif Bottas a battu deux fois Hamilton à Bahrein et en Chine en qualif


    Icon For Contact#1
    Kryo, 29 Apr. 2018, 20:22

    Bottas serait de toute façon ressorti devant Hamilton, avec ou sans SC, et avec des pneus Ultrasofts frais il n'aurait eu aucun mal à rattraper les 5/6secondes qui le séparait de Vettel en softs peu performants et usés.. La SC ne l'a pas si aidé que ça, c'est pourquoi il est le plus grand perdant aujourd'hui car il était celui qui méritait le plus la victoire. (Hamilton a détruit tout seul ses pneus et devait s'arrêter tôt et Vettel a détruit ses chances en allumant tout seul son pneu sur un freinage suicide) Et c'est vraiment horrible de finir comme ça, un peu comme Raikkonen en 2005 à Nurburgring ou Hakkinen en 2001 en Espagne Soit il est maintenant en retard au classement alors qu'il aurait du prendre la tête, c'est vraiment rageant..


    Icon For Contact#1
    Ayenge, 30 Apr. 2018, 0:23

    @arno Quelle logique... Donc on peut déja en déduire que: - Prost n était pas un bon pilote car il a aussi été battu par des équipiers dont l un n était meme pas un champion du monde (un certain Senna) et Lauda... - Senna n était pas non plus un bon pilote puisqu il a été battu par son équipier Prost - Lauda n était pas un bon pilote car il a été battu par son équipier Prost en 1985, par peterson en 1971 - Schumacher n était pas un bon pilote car il a été battu 3 saisons de suite par Rosberg et par Eddie Ervine en 1999 (ben oui fallait pas sortir de la piste...ça fait partie aussi du sport) - Alonso... battu en 2007 par un rookie et par Button en 2015 - Button ... battu entre autres en 2016 par Alonso, en 2010 et 2012 par Hamilton (me demande d où tu tires qu il a dominé Hamilton ??? C était un vrai génocide au niveau qualifs et en course gagnées Hamilton a l avantage et les stats sont encore plus criantes lorsqu on ne tient compte que des courses entièrement disputées par les deux ou aucun n a souffert d ennuis mécaniques) - Vettel battu par Ricciardo en 2014... - Rosberg battu entre autres en 2013, 2014, 2015 par Hamilton - Hamilton battu en 2011 par Button et en 2016 par Rosberg Voilà selon ta «logique» tous ces champions sont nuls puisque tous battus au moins une fois par leurs équipiers... quelle tristesse. Donc en extrapolant on peut dire qu on ne retiendra d eux que leur palmarès et je crois que dans ce cas Hamilton ne se débrouille pas trop mal avec 4 titres il se trouve en 3eme position des meilleurs performers de tous les temps puisque comptant plus de victoires (63) et éventuellement plus de poles (74) que Vettel et Prost. La seule question que je me pose c est quel aurait été son palmarès s il n avait pas été aussi «nul» (selon ta logique) ou s il avait bénéficié de coéquipiers dévoués à sa cause comme un certain Schumacher quaçd ce n était tout simplement pas des «foudres de guerre» .... encore heureux qu il n ait pas eu cette «exigence»... car pour l instant il a bel et bien battu TOUS ses équipiers sans demander de faveur comme certains: Lewis - Alonso: 1-0 Lewis - Kovalainen: 2-0 Lewis - Button: 2-1 Lewis - Rosberg: 3-1 Lewis - Bottas: 1-0 Allez, en attendant que Bottas ou un autre égalise son palmarès on a de quoi voir venir car en pour l instant c'est bien lui LA référence en piste actuellement n en déplaise aux grincheux... Jamais je n ai vu un pilote faire l objet d autant de «haine» depuis que je suis la F1 ... me suis toujours demandé pourquoi ? La nouveauté sans aucun doute... il apporté quelque chose de «nouveau» en F1 qui déplait a l ordre établi et aux «conservateurs» des valeurs désuètes... va falloir s y faire pourtant !


    Icon For Contact#1
    Alinnhomaya, 30 Apr. 2018, 21:34

    @ arno & co. Pour vous, Lewis n'a pas droit d'une victoire gracieuse... En savez-vous combien des Victoires que Lewis a perdu à cause des situations similaires qu'hier, disons la malchance??? Australie 2018, Malaisie 2017, Monaco 2015, Malaisie 2016, Singapour 2012, Grande Bretagne 2013 etc.... Donc, on peut compter facilement 10 grand prix. Dommage pour Bottas, mais cela fait partie aussi du jeu... Bottas n'a pas dominé Lewis, revoyez la première partie de la course avant son blocage des roues qui lui a contraint d'aller au stand.... Lewis a collé Bottas 8 sec avant son erreur, donc, Bottas a eu aussi sa petite chance mais est resté très subtil avant son entrée au stand, profitant aussi de la SC... Le jeu allait dans tous les sens sur ce grand prix de folie. Émotionnellement, j'ai beaucoup apprécié ce grand prix à tous les niveaux, avec des bagarres partout... Vettel a tenté de trop et a montré déjà sa facette de l'année passée d'un pilote stressé aux moments décisifs... Il ne profite pas vraiment à la supériorité de sa Ferrari pour l'instant, car je suis sûr, Mercedes a renverser dans une ou deux course étant généralement meilleure que les autres à la course au développement... Max a montré une fois de plus son immaturité et n'a rien appris de ses erreurs... Max était clairement fautif, car ce n'est pas la première fois qu'il freine en changeant de trajectoire à l'entrée du virage... C'est interdit mais la FIA fait la bouche fine comme Helmut Marko. Ricciardo n'a pas eu tort en tant qu'attaquant et ne pouvait rien éviter, surtout qu'il était un peu énervé après avoir perdu sa place au ravitaillement... Sinon, une super course d'Alonso qui mérite vraiment une voiture plus compétitive pour nous régaler à l'avant poste... Dans deux semaines à Barcelone, on peut vivre d'autre surprise ou même une nouvelle hiérarchie de 3 tops teams... Vivement Barcelone. Bonne soirée à tous !!! = XD


    Icon For Contact#1
    arno, 5 May. 2018, 9:20

    Prost après sa première saison d'apprentissage ou il aura marqué 5 points soit seulement 1 de moins que son coéquipier et terminé ses deux premiers GP dans les points, il ne terminera derrière des coéquipiers triple champion du monde et icone de la F1 Lauda et Senna @Alinnhomaya Je dis juste que quand on se fait taper par Button et Rosberg qui sont certes des bons pilotes on ne peut prétendre être un grand pilote malgré 4 titres de champion du monde.


    Icon For Contact#1
    arno, 5 May. 2018, 9:27

    Pour certains fanboys d'Hamilton je conseille de vous replonger dans les archives du site et de lire vos commentaires sur Rosberg. En suite en voyant comment vous avez dépeint Rosberg, demandez-vous si en perdant un titre de champion du monde face à lui vous oseriez qualifier son coéquipier qui a terminé 2ème du championnat du monde mérite d'être qualifier de grand pilote!


    Icon For Contact#1
    Marc Diskus, 6 May. 2018, 16:07

    arno@ Sans contradiction à ce que tu écris notamment " Je dis juste que quand on se fait taper par Button et Rosberg qui sont certes des bons pilotes on ne peut prétendre être un grand pilote malgré 4 titres de champion du monde " , je me permets un commentaire . J'apprécie Hamilton pour ses 4 titres de Champion du Monde justement parce qu'il les a conquis contre des vrais champions , même s'il a été devancé par leur talent à plusieurs reprises . On n'est pas CDM parce qu'on gagne à chaque fois mais qu'on accepte la valeur de ses adversaires . Cette année , le scénario se répète et sans être le meilleur à chaque course , Hamilton mène sa W09 EQ Power+ en tête du classement après 4 GP . N'y aurait-il pas un peu de Senna , de Prost et de Lauda en lui ? Comme toi , Hamilton n'est pas mon modèle et tu as le cran de dire Gilles Villeneuve . Cependant un pilote n'a pas à mettre sa vie en péril dans la course automobile sous prétexte qu'il ne vit que pour cela . C'est une vraie confession d'être en dehors de la réalité et du temps , d'être un gladiateur en quête d'une cause utopique pour ne pas dire " borderline " .


    Icon For Contact#1
    AP01, 6 May. 2018, 16:21

    "Cependant un pilote n'a pas à mettre sa vie en péril dans la course automobile sous prétexte qu'il ne vit que pour cela ." Un pilote fait ce qu'il veut de sa vie et ce n'est certainement pas quelqu'un assis dans son fauteuil qui peut se permettre de lui dire ce qu'il doit faire ! Quant à : "On n'est pas CDM parce qu'on gagne à chaque fois mais qu'on accepte la valeur de ses adversaires .", je cherche encore ce que ça veut dire. Rien ama.


    Icon For Contact#1
    Marc Diskus, 6 May. 2018, 18:07

    AP01@ Aucun commentaire .


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Dernières actualités F1

Toutes les actualités F1
Top