Warning: Use of undefined constant ‭5184000‬ - assumed '‭5184000‬' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/fanfimgr/www/article.php on line 53
Hamilton chanceux face à un Verstappen furieux : les réactions du Top 3 à Interlagos - F1
Hamilton chanceux face à un Verstappen furieux : les réactions du Top 3 à Interlagos

Hamilton chanceux face à un Verstappen furieux : les réactions du Top 3 à Interlagos

Lewis Hamilton a hérité d'une victoire chanceuse, profitant de l'accrochage improbable entre Max Verstappen et Esteban Ocon. Kimi Raikkonen complète le podium sans que Ferrari n'ait pu empêcher Mercedes d'obtenir le titre des Constructeurs.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© F1 - Max Verstappen ruminant sa malchance
© F1 - Max Verstappen ruminant sa malchance
Lewis Hamitlon ne s'attendait certainement pas à gagner ce Grand Prix après un début de course plutôt compliqué. Sa Mercedes n'était pas suffisamment rapide pour contrer les attaques de Max Verstappen, le Britannique se dirigeait vers une deuxième place avant que l'accrochage du Néerlandais avec la Force India d'Esteban Ocon ne vienne lui offrir une victoire inespérée.

Focalisé sur l'obtention du titre des Constructeurs par son équipe, Hamilton en oublierait presque sa victoire chanceuse : « Honnêtement, ces gars là ont travaillé fort au cours des six dernières années et leur parcours a été incroyable. C'est ce pourquoi tout le monde travaille pendant toute l'année, vous savez. Tout le monde se réveille et va travailler ensemble et ils forment vraiment une équipe soudée. Je vous ai toujours dit à quel point c'est un honneur de piloter pour Mercedes, et c'était le meilleur résultat que nous puissions faire, car nous étions en difficulté. » a-t-il déclaré au micro de Paul di Resta juste après l'arrivée.

Un problème moteur décelé à mi-course aurait bien pu priver Hamilton d'un résultat au Brésil : « Je ne m'attendais pas à ce que les Red Bull soient aussi rapide aujourd'hui. Nous avons eu des difficultés avec les pneumatiques dans le premier relai et ils ont réussi à mieux les gérer que nous. Dans mon deuxième relai, j'étais en gomme Medium mais j'ai eu un problème avec le moteur, donc je voulais juste ramener la voiture à bon port. Le dépassement de Max a été dur à accepter mais quand ils ont eu un problème et que j'ai retrouvé la tête, j'ai appelé mon équipe pour leur dire : "Je ne veux as abandonner, dites moi ce que je doit faire." Et j'ai poussé très fort jusqu'à la fin pour être sûr de ramener la victoire. »




Verstappen furieux d'avoir perdu la victoire

A l'arrivée de la course, tous les regards étaient bien entendu braqués sur Max Verstappen. Le Néerlandais a perdu la victoire dans un accrochage avec Esteban Ocon qui essayait de le dédoubler dans les S de Senna.

La réaction du pilote Red Bull au sortir de sa monoplace était attendu et il n'a pas manqué d'aller s'expliquer avec le Français, n'hésitant pas à le pousser à plusieurs reprises pour marquer son mécontentement sous le regard stoïque de Brendon Hartley et Valtteri Bottas.

En conférence de presse, Verstappen ne voulait cependant pas s'éterniser sur cet incident, regrettant simplement d'avoir perdu la victoire : « Je n'ai pas vraiment de commentaire à faire à ce sujet, excepté qu'il s'est comporté comme une fillette. Je pense qu’au bout du compte, peu importe la pénalité qu’il reçoit. J'ai déjà la pénalité de ne pas gagner la course, donc même si vous le disqualifiez, donnez-lui deux drive-throughs ou peu importe, cela ne fera pas de différence pour notre course. Je ne sais pas quelle serait la bonne pénalité, mais, comme je l’ai dit, bien sûr, ils ont le droit de se dédoubler, mais vous devez faire attention. Je pense que cela a toujours été le cas. »

Une victoire qui semblait facile s'échappe donc pour Verstappen et Red Bull, qui avait probablement la monoplace la plus rapide ce dimanche, même après son accrochage avec Ocon : « J'ai perdu beaucoup d'appui. J'ai dû toucher beaucoup de boutons sur le volant, mais cela ne suffisait toujours pas. Mais la voiture était quand même rapide. Nous aurions pu être beaucoup plus rapide, à coup sûr ». précise encore le Néerlandais.




Kimi Raikkonen sauve l'honneur de Ferrari...mais pas le titre !

Toujours aussi désinvolte lorsqu'il s'agit de fêter sa troisième place sur des airs de samba lors du podium, Kimi Raikkonen n'en confirme pas moins sa troisième place au championnat des pilotes en dominant une nouvelle fois son équipier en course. Le Finlandais possède désormais 14 point d'avance sur Valtteri Bottas, 4ème du classement : « C'est un bon résultat. Ça n'a pas été facile, plutôt amusant parce que nous avons eu quelques bagarres, mais pas facile. Nous espérions un meilleur résultat...mais pneumatiques étaient bons, mais ça 'était pas facile de doubler, cela m'a pris trop de temps. » expliquait le Finlandais, peu loquace.





    Sur Déclaration

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon