La F1 se renforce dans les jeux vidéos

La F1 se renforce dans les jeux vidéos

Le digital est de plus en plus au cœur de la stratégie de développement de la F1 : après les jeux vidéos, c'est désormais dans le mobile que la discipline va investir, avec un partenariat avec le studio Hutch.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© F1 - L'eSport, axe de développement majeur pour la F1
© F1 - L'eSport, axe de développement majeur pour la F1
Au cours des deux dernières années, la F1 a investi massivement dans les jeux vidéos. Si le jeu vidéo pour PC, Xbox et PlayStation a fait son retour en 2016, la véritable évolution a eu lieu la saison suivante lorsqu'il fut annoncé qu'il y aurait également une compétition mondiale destinée aux joueurs vidéos. Une étape supplémentaire fut franchie en 2018, avec la création d'un championnat avec des pilotes portant les couleurs des véritables équipes de F1.

Liberty Media entend poursuivre sur cette lancée et investit dans la nouvelle frontière, à savoir les jeux sur smartphone. C'est le sens du partenariat avec Hutch, qui réalise déjà de nombreux jeux de voiture sur téléphones portables puisque l'audience cumulée de ses différentes licences dépassent les 200 millions. Si Hutch et Liberty Media présentent leur initiative à destination première des fans du sport, on ne peut douter qu'ils vont chercher à toucher une nouvelle cible. Ainsi outre les revenus que ces jeux peuvent générer, c'est un enjeu de communication auprès d'une cible de moins en moins accro aux sports automobiles, notamment diffusée à la télévision.

Il est ainsi intéressant de voir la communication que l'équipe Williams a pu faire quant à sa division eSport. Ainsi elle révélait qu'au cours de la saison 2018, ses courses en ligne avaient été visionnées 30 millions de fois. Outre ce chiffre important, ce qui marque d'autant plus est que 75% de cette audience avait moins de 35 ans, signe que la jeune génération, née avec les jeux vidéos, est largement sensible à ce nouveau mode de compétition.

Les premières applications de jeux officielles devraient donc apparaître dès la saison 2019.

Avec la participation de www.racingbusiness.fr
Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon