Déjà compliqué pour Williams ?

Déjà compliqué pour Williams ?

La saison 2019 s'annonce déjà rude pour Williams qui a déclaré à la presse que la FW42 ne serait pas prête pour le premier jour des essais hivernaux.      7 réactions

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Williams - La FW42 va encore rester au garage
© Williams - La FW42 va encore rester au garage
Après une saison 2018 catastrophique où Williams n'a marqué que 7 points faisant de cette dernière saison sa pire campagne, l'écurie de Grove ne peut que remonter la pente pour 2019. George Russel et Robert Kubica auront la lourde tâche de remonter Williams dans le peloton et 2019 pourrait être cruciale pour l'écurie de Claire Williams.

Hélas, 2019 semble s'annoncer dur pour l'équipe britannique qui connaît des problèmes financiers pouvant s'expliquer par le départ de nombreux sponsors tel que Martini ou de l'argent de ses deux anciens pilotes, Lance Stroll et Sergey Sirotkin. De plus, la nouvelle FW42 ne semble pas être prête pour la saison à venir.

Claire Williams, directrice de Williams F1 Team a ainsi déclaré dans un communiqué de presse: « Malheureusement, nous avons dû reporter le début de nos essais pré-saison à Barcelone à mardi matin. L’hiver à Grove a été extrêmement chargé et nous avons préparé la FW42 pour la saison à venir. Malgré tous les efforts déployés, nous avons besoin de plus de temps avant qu’elle soit prête à fonctionner.»

Nous ne verrons donc que neuf monoplaces sur la piste de Barcelone pour cette première journée d'essais.


     7 réactions

    Supervroum, 18 Feb. 2019, 10:48

    Apparemment, d'après Robert Kubica, le développement de la FW19 aurait couté un bras .... dsl......(honte inside)


    AP01, 18 Feb. 2019, 11:05

    Excellent Supervroum ! :-)) Blague à part, ça commence très mal pour Williams. Je pense qu'elle sera la prochaine écurie à se faire avaler, comme Sauber vient de l'être par Alfa Roméo. Claire Williams aura mis quelques années à saborder une écurie que son père avait amené au firmament du sport automobile, même si je n'ai jamais eu aucune sympathie particulière pour ce monsieur.


    Supervroum, 18 Feb. 2019, 11:33

    Voilà où les réglementations "alacon" sur la réduction des essais en pistes mène ! Le verdict du chrono en piste reste le seul élément validant des théories de bancs et soufflerie. De toutes façon, les tops team disposent d'éléments qui ont coutés certainement plus cher que des essais libres, donc nous voilà avec des top teams qui ne se cachent plus d'avoir des labos roulant en GP sous le nom d'équipes "B" !! Williams, malheureusement, n'y échappera pas non plus et pourrait bien devenir la couveuse de Merco donc on aura un devant de grille composé de moitié de top team se battant pour les avants postes (RB, Reno, Merco, Ferrari et leurs labo ramasseront les pénalités et le restedes points, bref on est mal barré ! l'âme de ce sport se barre en sucette ....


    Aifaim, 18 Feb. 2019, 12:03

    Si le retard n'est que d'une journée, le handicap ne sera pas épouvantable en temps. Mais tout dépend de la ou des raisons qui l'ont motivé. Williams aurait pu sauver les apparences en se présentant ce matin avec une monoplace roulante qui aurait tourné a minima. Que l'équipe ait préféré jouer franc jeu est tout de même plus professionnel. La plupart des autres sont opérationnels mais cela devait être juste-juste pour certains et non des moindres (Renault, entre autres).


    Aifaim, 18 Feb. 2019, 12:31

    Supervroum@, je ne suis pas sûr que la réduction des essais en piste soit la cause majeure de cette tendance à la création des équipes dites "B". C'est de mon point de vue une mauvaise solution mais toutes celles que nous avons connues auparavant étaient... pires ! - la liberté totale du nombre de voitures engagées, à notre époque de grande fiabilité, aurait tôt fait de reléguer les moins argentés systématiquement hors des points. Imaginons ces dernières années trois Mercedes, les podiums auraient été rarement accessibles, y compris pour RedBull voire, parfois Ferrari. L'autre inconvénient aurait été le coût pour ces équipes qui, résultats obtenus ou pas, se seraient retirées en laissant un gros vide dans la catégorie. Pour les écuries reléguées en fin de classement, la quête de sponsors sans retour de publicité aurait conduit à une baisse drastique des contrats en nombre et en montant, d'où une baisse du niveau de compétitivité. - Une limitation plus rigoureuse des éléments à vendre soulignerait encore plus l'évidence du manque de moyens techniques et conceptuels des écuries privées. Rappelons-nous les époques où, derrière les équipes de pointe, les Minardi, Osella et autres Simtek, Moneytron se faisaient tourner autour... C'est pourquoi je trouve le système actuel moins mauvais que les autres : Les "semi-privés" ont un niveau de performance plus élevé rendant le plateau plus homogène. Leur financement réduit quelque peu les coûts engagés par leurs fournisseurs ce qui, à défaut de rentabilité, rend les investissements plus supportables. J'y vois même uns sorte de sauvegarde de la discipline pour l'époque prochaine où l'économie mondiale renverra le sport automobile à un niveau de vie moins dispendieux.


    AP01, 18 Feb. 2019, 13:31

    Je trouve personnellement que la réduction des essais est une très bonne chose car je pense que cela limite quand même les dépenses, dans une ertaine mesure. Maintenant, dans le budget de Merco ou Ferrari, qu'il y ait des essais ou pas, cela ne change pas grand-chose. En revanche, pour les petites équipes, c'est sans doute préférable. De toute façon, si l'ont prend l'exemple de Williams, des essais en cours de saisons n'auraient rien changé ou presque. La voiture était râté. Point. L'idéal consisterait à avoir des budgets capés et incluant tout. Absolument tout. Avec des budgets abordables, le plateau serait bien plus relevés et on pourrait avoir 26 monoplaces au lieu de 20. Mais les manufacturiers et des grosses boites comme RB ont mis la main sur la F1 (en menaçant régulièrement de partir pour x raisons) et tout ce beau monde (FIA, LM et grosses écuries) obéissent au même dieu : l'argent ! Williams en paiera le prix, à plus ou moins long terme et marquera la fin d'une époque.


    AP01, 18 Feb. 2019, 16:57

    Williams manquera aussi la séance de mardi et devrait rouler, au plus tôt, mercredi... Avec un peu de chance, la voiture sera prête pour l'Australie !


Sur Williams

La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
Icon For Arrow-up