Une claque australienne pour Ferrari : inquiétant pour la suite ?

F1. Favorite à l’issue des essais hivernaux, l’écurie italienne est passée au travers de ce Grand Prix d’Australie. Un malaise passager lié uniquement au circuit ?

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Vettel a reçu un coup de pouce de son équipe pour garder Leclerc derrière lui jusqu'à l'arrivée.
© Ferrari / Vettel a reçu un coup de pouce de son équipe pour garder Leclerc derrière lui jusqu'à l'arrivée.

Aucun pilote en rouge sur le podium à Melbourne : un résultat impensable il y a trois semaines, au soir des derniers tours de roue à Barcelone pour les essais d’avant-saison. Pourtant, Sebastian Vettel et Charles Leclerc terminent derrière les deux Mercedes, et derrière la Red Bull-Honda de Max Verstappen. Pire, l'Allemand pointe finalement à une minute de Valtteri Bottas, le vainqueur du jour !

Motors Inside sans pub ?

Même pénalisé par un changement de gommes rop anticipé (15e tour), Vettel n'a jamais vraiment rattrapé Hamilton, qui s'est arrêté un tour plus tard que lui. Le quadruple champion du monde a ensuite glissé, passé sans encombres par Verstappen au 31e tour.

« Nous étions juste trop lents », a confié le pilote #5 à sa descente de voiture. « Nous marquons un total de points décent mais ce n'est pas le résultat que nous avions espéré. » Alors, quelle est la source du problème ? Difficile de le dire après coup. Si Vettel accuse d'abord les pneumatiques, ses propos sont quand même ceux d'un homme sans certitudes.

« Pour être honnête, je ne sais pas ce qu'il s'est véritablement passé. Le second relais a juste été beaucoup trop lent. Max et Charles se sont arrêté dix tours plus tard et ils n'ont pas eu mes problèmes. Je me suis quand même demandé si nous n'avions pas un autre souci. Je n'avais pas le grip pour aller plus vite ! »

Mais la course n'est pas le seul moment décevant du week-end, Vettel ayant déjà encaissé six dixièmes par rapport à Hamilton, le poleman à l'issue des qualifications. « Nous n'avons jamais été satisfait de la voiture tout au long du week-end. L'année sera longue mais nous avons besoin de comprendre notre manque de performance. Je suis surpris et choqué de l'écart avec Mercedes. » <blockquote class="twitter-tweet"data-lang="fr"><p lang="en"dir="ltr">Sebastian Vettel on the team radio: Why are we so slow? &#128542;<br><br>Ferrari: We don't know. <a href="https://t.co/7SXugppycj">pic.twitter.com/7SXugppycj</a></p>— Sebastian Vettel #5 (@sebvettelnews) <a href="https://twitter.com/sebvettelnews/status/1107164506160095232?ref_src=twsrc%5Etfw">17 mars /f1/actualite/23180-australie-bilan-des-francophones-leclerc-reste-a-sa-place-deception-pour-gasly-et-grosjean.html</a></blockquote>
<script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js"charset="utf-8"></script>Vainqueur des deux dernières éditions avant Bottas, Vettel repart donc de l'Australie avec des problèmes à résoudre. Si le circuit australien est atypique, de par son revêtement et ses bosses, la SF90 n'a quand même pas montré entière satisfaction. Pour l'instant, la Scuderia se rassure comme elle peut. « Ce circuit n'est pas idéal pour nous. Ses caractéristiques ne conviennent pas à notre voiture », confiait déjà le team principal Mattia Binotto samedi à l'issue des qualifications. Le Grand Prix de Bahrein s'annonce déjà crucial pour une écurie qui doit au moins remporter l'un des deux titres cette saison.

En attendant, la Scuderia fait aussi l'actualité pour sa politique interne, avec <a href="/f1/actualite/23180-australie-bilan-des-francophones-leclerc-reste-a-sa-place-deception-pour-gasly-et-grosjean.html"target="_blank"title="">ce message radio adressé à Leclerc en fin de course</a>, sommé de rester en cinquième place derrière Vettel.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut