Un mercredi à Monaco : les dernières informations du paddock !

Un mercredi à Monaco : les dernières informations du paddock !

Ce premier jour en Principauté a naturellement été placé sous le signe de l'hommage envers le regretté Niki Lauda. Parmi les autres informations à retenir, une amélioration moteur pour Haas, et un chiffre majestueux pour Kimi Räikkönen !
 Icon For Chat#6  2

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Haas F1 Team - Au tour de l'écurie américaine de monter la Spec-2 du moteur Ferrari !
© Haas F1 Team - Au tour de l'écurie américaine de monter la Spec-2 du moteur Ferrari !
En pensant à Niki Lauda...

C’est avec le cœur lourd que le monde de la Formule 1 est arrivé à Monaco pour la sixième manche de la saison. Dans le paddock, forcément, une absence de marque : Niki Lauda, le triple champion du monde, décédé dans la nuit de lundi à mardi. Parmi les plus touchés par sa disparition, Lewis Hamilton. Très proche de l’Autrichien, qui avait su le faire venir chez Mercedes fin 2014, l’actuel leader du championnat a été exempté de la conférence de presse des pilotes, malgré son inscription au programme. Il a ainsi été remplacé par son équipier, Valtteri Bottas, qui a réagi au décès de celui qui fut aussi son président non-exécutif.

« Il représentait beaucoup pour moi comme pour chaque membre de l’équipe. Il était une source de motivation : tout ce qu’il a accompli, la carrière difficile qu’il a eu, ses comebacks... je ne l’oublierai jamais ! »



Par ailleurs, le monde de la Formule 1 rendra divers hommages à la mémoire de Niki Lauda. Dont une minute de silence, observée sur la grille, quelques minutes avant le départ ce dimanche après-midi.
Du travail à la maison pour Charles Leclerc

Principal invité de la conférence de presse, le Monégasque a réagi à l’aube de son deuxième Grand Prix à domicile de sa jeune carrière, le premier à bord d’une Ferrari. Mais si l’émotion est naturellement au rendez-vous pour le local de l’étape, l’ambition est naturellement douchée par un début de championnat dans l’ombre de Mercedes. Toutefois, les essais privés de Barcelone sont passés par là et le Monégasque semble un petit peu plus optimiste, selon ses propos lors de la conférence de presse. Mais il faut poursuivre !

« Je pense que nous avons compris pas mal de choses, même si ce ne sera pas assez pour être au niveau de Mercedes. Nous devons continuer à travailler pour comprendre quel est notre principal problème »


Daniel Ricciardo reste patient

Vainqueur l’an dernier, l’Australien était également invité de la conférence de presse de ce mercredi. Forcément, ses ambitions sont un peu plus discrètes à l’aube de cette nouvelle édition. L’ancien pilote Red Bull le sait : malgré une amélioration moteur apportée à Monaco, concernant la fiabilité du power unit, jamais il ne pourra jouer la victoire dans des circonstances de course normales. Chez Renault, l’heure est plutôt au jus de cerveau, pour comprendre le manque de compétitivité de la voiture depuis le début de saison. Au moins, les ingénieurs peuvent être rassurés, “Dan the Man” les soutient toujours :

« Parfois vous devez prendre du recul, respirer profondément et laisser les gens faire leur travail. Mettre de la pression sur leurs épaules ne fonctionnerait pas. Certaines situations requièrent certains traitements !
 »



Haas monte la Spec-2 dés ce week-end !

Romain Grosjean comme Kévin Magnussen rouleront avec un nouveau moteur ! Dés demain, les deux pilotes évolueront avec l’amélioration apportée par Ferrari lors du précédent Grand Prix en Espagne. Initialement prévue pour le Canada, cette nouvelle unité de puissance sera rodée dés les tours de roue en Principauté. Un changement qui peut être intéressant pour le Canada, sur un circuit qui permettra vraiment aux pilotes d’exprimer la force de leur bloc Ferrari ! De son côté, l'équipe Alfa Romeo reste sur la première version du moteur italien, la Spec-2 sera visiblement montée à partir du Canada dans deux semaines.

300e Grand Prix pour Kimi Räikkönen : et alors ?

Rubens Barrichello, Fernando Alonso, Michael Schumacher, Jenson Button… et Kimi Räikkönen ! Ce week-end, le Finlandais rejoindra un club très fermé, celui des pilotes avec 300 départs en Grand Prix. Un joli chiffre, qui laisse toutefois de marbre le principal concerné. Devant les journalistes ce mercredi, Räikkönen a fait du Räikkönen, avec cette formule laconique :« à la fin, c’est juste un chiffre. » Mieux, “Iceman” souhaite ne pas célébrer cet anniversaire particulier, contrairement à son équipe, qui a publié un drôle de montage, avec sa tête sur le corps de Leonidas, sur l’affiche du célèbre film 300 !

« J’ai essayé de forcer Alfa Romeo à annuler les célébrations, mais jusque-là ça n’a pas marché ! »




De notre envoyé spécial à Monaco
Partager cet article
 Icon For Chat#6  2 commentaires

    Icon For Contact#1
    Aifaim, 22 May. 2019, 20:30

    Räikkönen se fiche de ces 300 Grands Prix. Il sera toujours temps de se pencher sur le nombre final. On sait que s'il va au bout de son contrat, le record de Barichello (323) tombera. Les autres "vieux" de la F1 encore en activité. même s'ils sont à des années-lumière du Finlandais, ce sont, dans l'ordre : Hamilton - Vettel - Hülkenberg - Perez...


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 23 May. 2019, 8:00

    Il faut tout de même préciser que cette "fête" est prématurée. Le Finlandais n'a à ce jour disputé "que" 297 Grands Prix. Heureusement que Räikkönen n'est pas superstitieux !


La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
arrow-up icon