Hamilton : "cette pole est pour Niki"

Hamilton : "cette pole est pour Niki"

L'émotion était palpable du côté du poleman du jour à Monaco ! Découvrez également les réactions de Valtteri Bottas et Max Verstappen, qui s'élanceront respectivement deuxième et troisième au départ du Grand Prix ce dimanche.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Mercedes - Lewis Hamilton a naturellement dédié sa pole monégasque à Niki Lauda
© Mercedes - Lewis Hamilton a naturellement dédié sa pole monégasque à Niki Lauda
 Lewis Hamilton est un monstre de résilience ! Même dominé par Valtteri Bottas en Q2 et sur le premier relais de la Q3, le Britannique a trouvé les ressources pour décrocher sa deuxième pole de sa saison 2019, la deuxième également en Principauté après celle glanée en 2015, il y a quatre ans déjà. « C'est définitivement l'une des meilleures poles dont je puisse me souvenir » a même indiqué le poleman en conférence de presse. Et si Hamillton évoque souvent ce sentiment de plénitude, nul doute que celui obtenu après ces qualifications est parfaitement légitime, avec en relief la mémoire de Niki Lauda, disparu lundi dernier.

« Evidemment, nous avons eu beaucoup de succès ces dernières années mais je ne me rappelle pas avoir eu un résultat qui voulait dire autant que celui-là. Ce fut vraiment une semaine difficile pour moi et l'équipe. Personnellement, c'est un week-end difficile. Nous voulions vraiment la décrocher pour Niki. »

« La façon dont nous avons réagi en tant qu'équipe est extraordinaire. Je suis très fier de chacun ».

Le numéro 44 ne semble pas non plus en rajouter en commentant l'évolution de son week-end, un peu en deça de Bottas jusque là.

« Valtteri a fait un travail fantastique en essais libres. De mon côté, si la FP1 et la FP2 se sont bien passées, je n'étais pas aussi bien en FP3. J'ai du vraiment m'accrocher ! En Q3, j'ai lutté avec les pneumatiques lors du premier tour lancé. Le second tour n'était non plus pas très bon. Je devais gagner deux dixièmes : je pensais que Valtteri serait devant. »

« Du coup, j'ai tout donné: j'ai flirté avec les rails à plusieurs reprises. Mais c'est la seule façon de performer à Monaco.
Ici, le second tour est le plus risqué : il peut y avoir du trafic ou un drapeau jaune. Donc les chances que j'améliore étaient plus faibles qu'ailleurs. »


Niki Lauda, naturellement le point central des discussions avec les journalistes, Hamilton se rappelant de la façon particulière dont le triple champion du monde autrichien motivait les troupes chez Mercedes :

« Si il avait été là, Niki nous aurait poussé en nous disant avec ses mots "faites le bande de trous du cul", c'est ce qu'il disait tout le temps. Nous faisons donc tout pour le rendre fier. Nous espérons vraiment faire quelque chose de spécial demain. »

« Je n'avais pas eu beaucoup de succès ici récemment donc celle-là est vraiment pour Niki. »


Deuxième : Valtteri Bottas

Le Finlandais n'est pas passé loin de sa première pole à Monaco. Son plan était bien exécuté... jusqu'à ce qu'Hamilton ne déboule.

« Félicitations à Lewis pour cette pole. Mais mes sentiments sont partagés : je suis content de ce doublé et déçu à titre personnel. Je me suis bien senti avec la voiture sur toute la journée. Je pensais avoir fait le job dans le premier run avec deux dixièmes. Je n'ai pas réussi à améliorer dans le deuxième run.
 »

« Evidemment, ce sera très difficile au départ, la distance d'ici le premier virage est très courte. Je vais avoir du mal à passer devant. »

«  À la fin, je suis surtout déçu... »


Troisième : Max Verstappen

Le pilote de la Red Bull Honda #33 a fait passer un vent de suspens en Q2, en décrochant le meilleur temps sur le dernier run. Forcément, le Néerlandais était attendu au tournant sur la séance suivante. Hélas pour lui, il n'a pas pu maximiser sa performance.

« Quand on regarde le week-end dans son ensemble, on se dit qu'il ne nous a pas manqué grand chose. En fait, il m'a manqué deux-trois dixièmes : la Q2 fut un très bon tour mais mes pneumatiques arrière étaient plus glissants en Q3. Du coup, l'équilibre de ma voiture était moins bon. Et à la fin de Q3, j'ai eu du trafic, donc mes pneumatiques étaient plus froids, je n'ai pas pu améliorer et j'ai décidé d'avorter ma tentative.
 »

« Mais dans l'ensemble ce n'est pas mauvais : nous avons fait du bon travail. Quand nous sommes arrivé, j'avais l'impression que nous ne serions pas aussi forts que l'an dernier ! »

Pour la première fois de sa carrière, Verstappen s'élancera donc du top 3 à Monaco ce dimanche. Et si l'on se fie à ses essais libres, cette place lui était finalement destinée :

« Le plus amusant est que je me suis beaucoup entraîné depuis la troisième place au départ. Et jusque là ça c'est bien passé donc on verra dimanche ! »


De notre envoyé spécial à Monaco
Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon