Renault offre une évolution moteur majeure à Ricciardo

Renault offre une évolution moteur majeure à Ricciardo

Désireuse de briller en terre française, l'équipe Renault Sport a tout fait pour accélérer le développement d'une évolution moteur nommée "Spec-B" destinée à optimiser leur compétitivité. Celle-ci sera en place tout au long du week-end au Castellet, uniquement sur la monoplace de Daniel Ricciardo.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Ricciardo devra confirmer les performances de la
© Ricciardo devra confirmer les performances de la "Spec-B"
Après une très belle performance à Montréal, l'équipe Renault est clairement en train de relever la tête après un début de saison difficile. Investissant de gros moyens dans le développement, ce week-end en terre française voit le constructeur français dévoiler la dernière évolution de son unité de puissance nommée "Spec-B".

Finalisée jusque dans les derniers instants par l'équipe de Viry-Châtillon, la procédure est clairement anticipée mais calculée.
Hors des plans initiaux, il est clair que Renault a mit la pression sur le staff de l'usine Renault Sport pour permettre de maximiser les chances de résultats au Castellet.

Appliquée uniquement sur la monoplace de Ricciardo, l'australien sera donc le seul représentant de cette nouvelle évolution majeure du bloc Renault avec, à la clef, un maximum de points dimanche soir.

Car au delà de la fiabilité, ce nouveau moteur à combustion interne « représente un bon pas en avant au niveau de la performance », indique Cyril Abitboul.

Précisons que ce choix d'équiper uniquement l'australien est clairement assumé du fait des pénalités engendrées par cette procédure. En effet, Renault avait la possibilité de fournir la "Spec-B" à ses deux pilotes mais cela aurait entraîné une pénalité sur la grille de départ. Le patron de chez Renault Sport précise que Nico Hulkenberg « aura son évolution sur un autre Grand-Prix car nous ne voulons pas que ce soit en France pour notre Grand-Prix national »

A noter que tout comme Nico Hulkenberg, McLaren, équipe cliente de Renault Sport au niveau du bloc moteur, ne dispose pas de cette évolution pour le Grand-Prix de France.

En plus des légères évolutions apportées en lien avec l'aérodynamique et le châssis, Renault continue son développement intensif et prend clairement les rennes de sa marche en avant, souhaitée et appliquée depuis son retour en F1.
L'australien aura donc une forte pression sur ses épaules de la part de tout l'équipe Renault Sport et devra confirmer la compétitivité de cette nouvelle évolution moteur.

De notre envoyé spécial au Castellet


    Sur Renault

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up