Marko : "Nous commençons à manquer de pièces"

Marko : "Nous commençons à manquer de pièces"

Pierre Gasly est une nouvelle fois parti à la faute à la fin de la seconde séance d'essais libres. De quoi provoquer de la crispation au sein du management de Red Bull.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Red Bull Content Pool - Helmut Marko a Pierre Gasly dans le viseur
© Red Bull Content Pool - Helmut Marko a Pierre Gasly dans le viseur
Nous sommes à 15 minutes de la fin de la séance et le classement provisoire présente une anomalie de taille : Pierre Gasly ne pointe qu'en 15ème position, à près d'une seconde de son coéquipier Max Verstappen. Mais c'est à ce moment-là que le drapeau rouge est sorti. La raison ? Une sortie de piste de Pierre Gasly en entrée de ligne droite des stands. L'ensemble de la partie gauche de la monoplace est détruit.Naturellement, le point presse prévu à la sortie des boxs est prise d'assaut par les journalistes, soucieux d'avoir les premières réactions du jeune Français. Mais ils en seront pour leurs frais puisque celui-ci est passé sans un regard devant les caméras et micros tendus pour aller se réfugier à l'abri de son motorhome. Quelques minutes plus tard, il repassera en civil, toujours sans s'arrêter.

A l'inverse, Helmut Marko, le directeur des pilotes du programme Red Bull, s'est montré lui plus enclin à parler avec la presse. Et pas pour donner des bons points à son pilote : « Vous avez vu ce qu'il s'est passé. Il a perdu la voiture. Il n'y avait pas de problème sur la voiture. »

Interrogé s'il craignait que cela fasse de nouveau perdre de la confiance au Normand, après son sursaut de Silverstone, Dr. Marko a préféré enfoncer le clou sur l'étendu des dégâts sur la monoplace :« Je ne l'espère pas. Tout d'abord, nous devons voir s'ils peuvent réparer la voiture. Je pense que ça devrait aller mais nous commençons à manquer de pièces de rechange. » Il faut dire que Red Bull a déjà dû reconstruire une monoplace complète à la suite du gros accident de Sébastien Buemi lors des essais Pirelli après Silverstone (le manufacturier italien s'est refusé à confirmer si le problème venait d'une de ses gommes). Même dans ce contexte, on ne peut imaginer qu'une équipe de la taille de Red Bull ne soit en mesure de réparer la voiture. Mais le message est clair vis-à-vis de Pierre Gasly : notre patience a des limites.

Cependant, en chemin vers le briefing des pilotes, le pilote n°10 a consenti à accorder quelques mots au micro de Canal+ : « J'ai commencé à perdre l'arrière, je l'ai récupéré mais je suis sorti de l'autre côté. Cela arrive quand on pousse la voiture. Cela arrive à plein de pilotes. C'est à ça que servent les essais libres. L'important, c'est demain. » Il est à espérer pour Pierre Gasly qu'il redressera effectivement très vite la barre pour éviter que l'équipe ne lui montre cette fois-ci la porte...

De notre envoyé spécial à Hockenheim


    Sur Marko

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up