Allemagne - Qualifications : Hamilton impérial, Ferrari à l'arrêt

Mercedes joue à domicile ce week-end et entend en profiter. Ainsi Lewis Hamilton a signé une nouvelle pole position. Par contre, Ferrari a bu le calice jusqu'à la lie avec des problèmes techniques pour Sebastian Vettel dès la Q1 (dernier) et pour Charles Leclerc en Q3 (10ème).  Icon For Chat#6  1
Logo Mi mini
Rédigé par
Lewis Hamilton n'a pas tremblé en Allemagne
© Mercedes / Lewis Hamilton n'a pas tremblé en Allemagne
Alors que tout le paddock anticipait l'arrivée de la pluie pour les qualifications, celles-ci se sont finalement déroulées sur une piste parfaitement sèche mais dans une atmosphère lourde et de gros nuages.

La première sensation de la Q1 fut le message radio inquiétant de Sebastian Vettel dans son premier tour de chauffe. En effet, il indiquait qu'il avait une perte de puissance et qu'il avait l'impression que quelque chose avait cassé sur sa monture. Il plongea alors dans la voie des stands et ses mécaniciens se sont agités immédiatement sur sa monoplace, démontant le capot moteur. Mais au bout de dix minutes, le chouchou local fut contraint de mettre pied à terre, sans le moindre temps à son actif. L'équipe a ensuite révélé qu'il s'agit d'un problème sur son turbo.

L'autre surprise fut de voir les Mercedes loin du compte lors de leur première tentative. Lors de son deuxième tour rapide, Vallteri Bottas pointait ainsi derrière l'Alfa Romeo de Kimi Raikkonen tandis que Lewis Hamilton réalisait le troisième temps de la séance mais à plus de six dixièmes de la référence de Charles Leclerc.

Racing Point a confirmé que les améliorations apportées sur sa monoplace ont fait la différence puisque Lance Stroll est enfin parvenu à s'extirper de la Q1, réalisant le 14ème temps de la séance. C'est la première fois que cela arrive en 155 séances de qualifications. A l'inverse, grosse déception chez McLaren qui a vu Lando Norris échouer en 16ème position. Pierre Gasly fut obligé de ressortir dans les dernières minutes pour se sortir d'un mauvais pas qui le voyait pointer à la 15ème position. Le Français fut néanmoins en mesure de signer le 4ème temps, devant un surprenant Kimi Raikkonen.

Les éliminés de la Q1 sont donc : Norris, Albon, Russell, Kubica et Vettel

Pour le premier relais en Q2, Pierre Gasly fut le seul pilote du top 3 à s'élancer en médiums, les quatre autres privilégiant les médiums en perspective de la course. Cependant, ce premier tour fut quelque peu compliqué puisque Charles Leclerc fut contraint de réaliser un deuxième tour lancé pour réaliser un temps significatif.

Plus grave pour Max Verstappen qui a, à son tour, rapporté à la radio une perte de puissance. Le Néerlandais put néanmoins reprendre la piste rapidement. Afin de limiter les risques, Red Bull a alors décidé de le renvoyer en piste avec des pneus tendres. Cela s'avéra suffisant pour réaliser le 5ème temps, derrière son coéquipier.

Sergio Perez a une nouvelle fois montré sa capacité à tirer le meilleur de sa voiture en se glissant en Q3, avec seulement 10 millièmes d'avance sur l'Alfa Romeo d'Antonio Giovinazzi alors que Lance Stroll était relégué à la 15ème place. Pour voir à quel point la lutte dans le milieu de tableau est serrée, il suffit de constater que Nico Hülkenberg a signé le 8ème temps avec seulement 33 millièmes d'avance sur son coéquipier Daniel Ricciardo, 13ème. Romain Grosjean a également remporté la bataille chez Haas en étant 9ème alors que Kevin Magnussen s'est contenté du 12ème rang.

Les éliminés de la Q2 sont donc : Giovinazzi, Magnussen, Ricciardo, Kvyat et Stroll

Cette Q3 s'est donc déroulée avec huit équipes différentes représentées dans le top 10 ! Mais toutes n'ont pas pu défendre leurs chances de la même manière ! Ainsi le désastre se poursuivit pour Ferrari, avec cette fois-ci Charles Leclerc qui fut contraint de descendre de sa monoplace sans faire le moindre temps, cette fois-ci à cause d'un problème sur son système de carburant !Mercedes n'en demandait pas tant et a bien profité. Ainsi Lewis Hamilton a signé un premier tout sensationnel, plus de trois dixièmes devant Max Verstappen et près d'une demi-seconde devant son coéquipier. Il signa ainsi sa première pole position en Allemagne depuis 2008. Mercedes ne pouvait qu'en profiter en complétant son plan marketing à la sauce rétro de ce week-end.La performance du pilote britannique est d'autant plus remarquable qu'il était physiquement diminué par une fièvre, qui a failli lui faire renoncer à cette journée. Loin derrière lui, la bataille fut extrêmement serrée puisqu'il n'y avait que 16 millièmes entre Max Verstappen et Valtteri Bottas à l'issue de leur deuxième tentative.

Kimi Raikkonen a confirmé jusqu'au bout sa bonne forme en étant le meilleur du reste, en 5ème position, à seulement 16 millièmes de Pierre Gasly. Romain Grosjean pouvait avoir le sourire, avec sa 6ème place. Carlos Sainz a su tirer le meilleur parti de sa monoplace pour se classer 7ème, devant la Racing Point de Sergio Perez et la Renault de Nico Hülkenberg.

De notre envoyé spécial à Hockenheim
Fond circuit
GP Allemagne
00h 00m 00s
Course terminée
Vendredi 26 juil.
Samedi 27 juil.
15h - 16h
Dimanche 28 juil.
15h10 - 17h10

Dernières actus sur Qualification

Plus d'actualités
 Icon For Chat#6  1 commentaire

    Icon For Contact#1
    Aifaim, 27 Jul. 2019, 18:04

    En Q1, Räikkönen est 5e en 1'13"066 et Kvyatt, dernier qualifié est en 1'13"278... En Q2, Hamilton signe le meilleur chrono en 1'12"149 alors qye Ricciardo n'est que 13e en 1'12"799 Les écarts de performance sur un tour deviennent vraiment très faibles...


Dernières actus F1

Toutes les actualités F1
graphical divider
Media centre Barcelone
Le site web pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez @motorsinside sur :

Haut