Kvyat : “c'était les montagnes russes, un peu comme ma carrière entière !”

Kvyat : “c'était les montagnes russes, un peu comme ma carrière entière !”

C’est avec cette pirouette que le pilote russe a résumé son Grand Prix d’Allemagne, terminé à une épatante troisième place, soit le troisième podium de sa carrière... et le deuxième de Toro Rosso, plus de 10 ans après la victoire de Vettel !

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Toro Rosso - Daniil Kvyat décroche un podium absolument inattendu à Hockenheim !
© Toro Rosso - Daniil Kvyat décroche un podium absolument inattendu à Hockenheim !
Qui l’aurait parié ? 3 ans et 3 mois après, Daniil Kvyat revient sur un podium de Formule 1 ! La couleur de la combinaison est cette fois légèrement différente : toujours dans le giron Red Bull, mais avec un autre taureau ailé, celui de Toro Rosso.

Parti 14e à Hockenheim, le Russe a tiré profit des nombreuses interventions de la Safety Car pour remonter jusque dans les premières positions. Kvyat a clairement décroché le gros lot sur le dernier passage de la Mercedes pilotée par Bernd Maylander. Passé au stand un tour avant les gros bras, le pilote Toro Rosso s'était glissé au troisième rang, derrière l’autre surprise, Lance Stroll à bord de sa Racing Point. Mais Kvyat ne s’arrêtait pas là et dépassait le Canadien dans la foulée. Une manœuvre qui a compté à l’arrivée : déposé par Vettel dans l’avant-dernier tour de course, Kvyat conservait quand même la troisième place, synonyme d’un podium inattendu. Heureux le Russe a aussi bénéficié du crash de Bottas, lancé à ses trousses, au 57e tour. « C’est fou de revenir sur le podium. Après toutes ces années avec Toro Rosso, c’est génial d’apporter un podium à l’équipe » a précisé à chaud Kvyat, qui pensait aux siens, Toro Rosso n'ayant plus goûté au podium depuis plus de 10 ans. Le dernier (et le seul) pilote Toro Rosso dans le top 3 ? Sebastian Vettel, historique vainqueur à Monza… en septembre 2008.

« La course était folle et j’ai en fait réussi à tout mettre dans l’ordre pour obtenir ce podium. Cette course était un film d’horreur mixé avec de l'humour noir. Je pensais que la course était terminée pour moi mais tout est revenu en vie ensuite ! C’était les montagnes, un peu comme ma carrière entière ! »

Et comme un bonheur ne vient jamais seul, le pilote russe est aussi papa d’une petite fille depuis la nuit dernière, son premier enfant. Daniil Kvyat est donc l'une des stars de ce week-end en Allemagne. Il éclipse finalement Alexander Albon, son équipier. Longtemps dans le top 5, après avoir résisté quelques tours à Hamilton, le Thailandais a finalement glissé à la sixième place en fin de course, ce qui constitue quand même le meilleur résultat de sa jeune carrière. Mais Albon s'est aussi fait remarquer pour un coup de volant agressif sur Gasly, qui a causé l'abandon du Français. Une manoeuvre sous investigation, finalement non sanctionnée par les commissaires.



Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon