Wolff : "Il ne faut pas faire les malins"

Wolff : "Il ne faut pas faire les malins"

La course à domicile de Mercedes a tourné à la berezina, Lewis Hamilton étant seulement sauvé par la pénalité des Alfa Romeo. Le Britannique repart de Hockenheim avec les deux points de la neuvième place. De son côté, Valtteri Bottas a abandonné après un crash dans le premier virage !

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Mercedes - Les tenues rétro n'ont finalement pas porté chance à l'écurie allemande !
© Mercedes - Les tenues rétro n'ont finalement pas porté chance à l'écurie allemande !
Prémonitoire, Toto Wolff disait samedi soir qu'il croyait au karma : « Tout ce qui pourrait mal se passer va mal se passer lorsqu'on s'habille comme ça, avec tous les amis et famille qui sont là, en étant le sponsor-titre du Grand Prix. » Force est de constater qu'il avait raison puisque rien ne s'est passé comme prévu lors de cette course.

Pourtant, le week-end avait bien commencé, avec la pole de Lewis Hamilton et les déboires de Ferrari. Mais au fur et à mesure de la course, l'équipe a perdu le fil, notamment lorsque Lewis Hamilton est parti à la faute dans le dernier virage, comme il l'explique : « Je pensais que je maîtrisais la course mais nous avons pris le risque de passer les slicls et la course s'est effondrée à partir de là. Je suis sorti large dans le virage 16. C'était comme de la glace, j'ai heurté le mur et ai abîmé mon aileron avant. J'ai fait une erreur et en ai payé le prix. »

Les choses se sont d'autant plus compliqué pour l'équipe qu'elle n'était pas prête à l'arrivée du pilote britannique puisque sa sortie de piste a eu lieu juste en face de la voie des stands. Le chaos inhabituel qui en a résulté était inévitable selon Toto Wolff : « L'accident de Lewis a eu lieu juste en face de l'entrée des stands. Nous n'étions pas prêts lorsqu'il est arrivé et nous avons pris les mauvaises décisions par la suite. »

Par contre, il ne mâchait passes mots au micro de Sky Sports par rapport au plan marketing qui avait été mis en place pour célébrer le 200ème Grand Prix de Mercedes, avec notamment des tenues rétro : « Au final, c'est une mauvaise journée pour nous, c'est une mauvaise journée pour les pilotes. Ce ne peut pas être pire. Cela montre que nous ne pouvons faire les malins. Nous devons nous concentrer sur notre travail. Je ne suis pas superstitieux mais je crois au karma et c'est une journée dont nous devons apprendre. »

Dans ses conditions qu'il ne pouvait que taper du poing sur la table lorsqu'il vit Valtteri Bottas partir à son tour à la faute : « Valtteri s'est crashé comme de nombreux autres pilotes aujourd'hui, ce qui a rendu encore pire une mauvaise journée pour nous. » Il sera intéressant de voir si un tel accident aura des conséquences sur la carrière du pilote finlandais alors que celui-ci ,n'a toujours pas été confirmé par Mercedes pour la saison prochaine. De notre envoyé spécial à Hockenheim
Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon