Racing Point porte réclamation contre Renault

Le weekend s’était pourtant bien terminé pour l’écurie Renault après une remarquable performance au Grand Prix du Japon. Mais la réclamation faite par l’écurie Racing Point auprès de la FIA vient assombrir ce beau résultat.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
La Renault à la lutte avec la Racing Point
© Renault / La Renault à la lutte avec la Racing Point
Au passage du drapeau à damier, 9 points sont venus récompenser les efforts de l’écurie Renault. Les deux pilotes au losange terminent tous les deux dans les points pour la 4ème fois de la saison. Daniel Ricciardo récupère la 6ème place au profit d’un Charles Leclerc pénalisé, alors que de son coté Nico Hulkenberg accroche la dixième place et le dernier point attribué.

Cependant c’est en dehors de la piste que l’action continue après ce weekend japonais puisque Renault risque une éventuelle disqualification de ses deux monoplaces.
L’écurie Racing Point dirigée par Laurence Stroll a porté réclamation auprès des commissaires de la FIA. L’écurie canadienne reprocherai à l’écurie française d’utiliser un système de répartition du freinage illégal.

Depuis plusieurs années les aides au pilotage sont prohibées en F1. L’objectif de ces directives est de rendre les voitures plus compliquées à piloter et à produire plus de spectacle pendant les Grands Prix. Mais dans chaque écurie, les ingénieurs cherchent toujours à aider leurs pilotes tout en flirtant avec le règlement.

En l’occurrence ce qui est reproché ici à l’écurie Renault, c’est d’utiliser un dispositif permettant d’adapter automatiquement la répartition de la balance des freins en fonction de la position de la voiture sur la piste. En somme un réglage préétabli qui n’oblige plus le pilote à faire ces modifications sur son volant, lors des qualifications ou pendant la course.

Suite à une première audition entre les trois protagonistes (Racing Point, Renault et la FIA), la FIA a récupéré le dossier émis par Racing Point, mais elle a aussi confisqué les unités de contrôles (ECU) ainsi que les volants des deux monoplaces jaune et noire. La FIA se laisse jusqu’au mercredi 16 pour étudier les pièces de la RS19.

« Renault F1 prend acte de la réclamation déposée par Racing Point au sujet de son système de répartition du freinage après le Grand Prix du Japon » , commente l’écurie française. « Les représentants de l'équipe ont rencontré les commissaires de l'épreuve de Suzuka, mais en raison de la complexité du dossier de 12 pages préparé par Racing Point, une nouvelle rencontre se tiendra à une date ultérieure, à définir. Renault entend profiter de cette pause pour préparer une étude tout aussi détaillée afin de défendre rigoureusement sa position. Les résultats du Grand Prix du Japon sont toujours maintenus. »

Il faut tout de même rappeler que ce genre de réclamation est monnaie courante entre écuries de F1. Ces réclamations font partie intégrante d’une lutte entre équipe du milieu de tableau. En l'occurrence l'écurie française 5ème au classement constructeur devance de seulement 23 points l'écurie canadienne classée 7ème.

Il faut rappeler que Renault avait porté réclamation l'an dernier contre l’écurie Haas ce qui avait conduit à la disqualification des deux voitures américaines après le Grand Prix d’Italie.

L'équipe Renault dirigée par Cyril Abiteboul va devoir préparer sa défense si elle veut conserver ses 9 points obtenus lors de ce weekend japonais.
Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top