Renault ne fera pas appel de son exclusion au GP du Japon

Renault ne fera pas appel de son exclusion au GP du Japon

L'écurie Renault a décidé de ne pas faire appel concernant la décision d'exclusion de ses deux monoplaces du Grand Prix du Japon, ne voulant pas perdre son temps dans un débat qu'elle qualifie de stérile.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© N.Delpierre/Motorsinside - Coup dur pour Renault !
© N.Delpierre/Motorsinside - Coup dur pour Renault !
La décision des commissaires d'exclure Daniel Ricciardo et Nico Hulkenberg du Grand Prix du Japon pour l'utilisation d'un système permettant d’adapter automatiquement la répartition de la balance des freins en fonction de la position de la voiture sur la piste, ne sera pas remis en cause par l'équipe Renault qui accepte donc la sanction.

L'écurie française précise donc dans un communiqué sa volonté de ne pas aller plus loin dans cette histoire : « Nous regrettons la décision des commissaires sportifs et, en particulier, la sévérité de la sanction appliquée. À notre avis, la sanction n’est pas proportionnelle aux avantages que les pilotes en retirent, en particulier lorsqu’elle est utilisée dans le contexte d’un système pleinement autorisé et innovant. Elle est également incompatible avec les sanctions précédentes pour des infractions similaires, comme l’ont reconnu les commissaires sportifs dans leur décision, mais exprimés sans autre argumentation. Cependant, comme nous n'avons aucune nouvelle preuve à apporter autre que celle déjà produite pour démontrer la légalité de notre système, nous ne souhaitons pas investir davantage de temps et d'efforts dans un débat stérile devant la Cour d'appel internationale concernant l'appréciation subjective, et donc sanction, liée à une aide qui réduit la charge de travail du pilote sans améliorer les performances de la voiture. Nous avons donc décidé de ne pas faire appel de la décision des commissaires sportifs. »

Renault reconnait cependant à demi mot qu'elle aurait peut être dû prendre plus de précautions avant de lancer son système en piste : « La Formule 1 sera toujours une arène pour la recherche incessante de la plus petite opportunités possible d'avantage concurrentiel. C’est ce que nous avons toujours fait et continuerons de faire, mais avec des processus internes plus stricts avant que des solutions innovantes ne soient mises en œuvre. »


    Sur Renault

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up