Mexique - Essais Libres 2 : Vettel trouve le rythme, Gasly impresionne

Mexique - Essais Libres 2 : Vettel trouve le rythme, Gasly impresionne

Vettel domine sur les chronos qualif et également sur les long relais. Verstappen continue le développement de sa Red Bull et reste à l’affût derrière la Ferrari. Pierre Gasly est dans les chrono de ces deux là sur le rythme de course.      8 réactions

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© FE - Le stadium de Mexico
© FE - Le stadium de Mexico
Les deux Alfa ouvrent le bal de ces EL2 en pneus médium. Chez Williams, Kubica est en charge du test du nouvel aileron avant à la mode Alfa/Ferrari. Georges Russel prendra part à cette séance un peu plus tard, les mécaniciens travaillent sur sa suspension au dernier moment.

Le risque de pluie est finalement plutôt faible. Et la séance sera studieuse et dédiée à la recherche de performance pour la course, ainsi qu’à l’étude du comportement des pneus.

Le test des longs relais s’effectue assez rapidement chez Alfa Roméo avec passage en pneu durs. Raikkonen effectue un blocage de roues léger et sans conséquence.

Après 8 minutes Red-Bull et Ferrari sortent en médium. Leclerc teste les limites et rattrape une belle dérobade du train arrière.
Il sort un 1:18.183 au bout de 11 min de session, reléguant Vettel à 5 dixièmes. L’allemand réagit immédiatement avec un 1 :17.960.
Ils sont nombreux à bloquer leurs roues au premier virage. Leclerc va même effectuer un tête à queue.

Au bout d’un quart d’heure il reste Russel, Hamilton et Hulkenberg à n’avoir effectué aucun chrono. C’est à ce moment que la séance est suspendue par un drapeau rouge après la sortie d’Albon. Freinage entamé sur le vibreur qui l’éjecte à l’extérieur de la piste. Le choc n’est pas violent, mais la voiture ne pourra repartir pour la suite de la séance. La suspension avant droite est arrachée.

A 21h29 la séance reprend, Sainz, devant les deux Mercedes se mettent en place pour sortir au plus vite de la voie des stands.
Vettel n’est pas ressorti. On le voyait régulièrement bloquer ses deux roues avant. Il est aller faire modifier son assise, se sentait-il mal assis ?

Après une demi-heure, il reste en tête des chronos.
Bottas teste les pneus durs et part en tête à queue à l’entrée du stadium. Au même moment Sainz effectue un tout droit au premier virage. Tout le monde teste les limites d’adhérence de cette piste. Il resterait pas mal d’eau au fond des vibreurs. C’est ce qui aurait provoqué l’erreur d’Albon.

Au bout d’1h05 d’essais Verstappen rejoint Vettel en haut du classement avec un chrono identique à l’Allemand. Pierre Gasly se sent pousser des ailes et passe 3ème à 4 centièmes de son ex-équipier.
Hamilton est déjà à moins de deux dixièmes de Vettel et vient se placer devant Leclerc.
Ce dernier vient de passer des gommes rouges (tendres) et réalise immédiatement les meilleurs partiels et même le meilleur chrono en 1:17.072. Le comportement de l’auto est transfiguré. Vettel est également reparti à l’assaut du temps avec ces pneus et améliore déjà les intermédiaires de Leclerc, 4 dixièmes au final pour un chrono en 1:16.607. Le meilleur temps des EL1 vient d’être battu.
Il reste encore 2sec à aller chercher pour battre le record de la piste. Vettel enchaîne un second tour rapide afin de vérifier si les pneus tendres sont compétitifs sur la durée.
Malgré les gommes rouges Ricciardo restera à 1.773sec des Ferrari.

Tous les autres pilotes suivent le rythme et passent à leur tour les pneus tendres. Les chronos s’améliorent pour tous, malgré tout la hiérarchie reste la même.
Et comme pour les deux autres types de pneus, la dégradation est rapide.
Il reste 40min et Perez effectue une jolie manœuvre pour garder son auto sur piste. Il échappe de peu à la correctionnelle devant son public venu en masse pour le soutenir.
Verstappen arrive à se placer entre les Ferrari, à 1 dixième de Vettel. Les Mercedes ont l’air d’avoir un peu de mal à trouver la performance adéquate, Bottas et Hamilton pointent à prêt d’une seconde. 4eme et 5eme. Il semble malgré tout qu’ils travaillent un peu plus la course que les qualif. Cela se remarque à l’usure des pneus. Les Mercedes, et notamment celle d’Hamilton, reviennent aux stands avec des pneus en bon état.
Les Toro Rosso se battent dans le top 10 et les Racing Point ne sont pas loin derrière.
Les Alfa Romeo marquent le pas et n’améliorent plus, tout comme les Haas. Les Williams ferment comme à leur habitude la marche cette saison hélas.
Chez Haas la tenue de pneus tendres est compliquée et voit apparaître blistering et graining. La voiture souffre de sous et sur virage, elle devient rapidement inconduisible.

Depuis quelques minutes, toutes les équipes testent tour à tour les tendres et les médiums sur des longs relais. Ferrari à l’air d’avoir trouvé des réglages de course limitant l’usure des gommes rouges.
Chez Red Bull, on constate que la dégradation est immédiate. Il ne faudra pas se tromper de stratégie dimanche sous peine de perdre rapidement beaucoup de temps.
Il reste 10 min et l’apprentissage du rythme de course se poursuit. Mercedes chausse des gomme dures. Le Finlandais est malgré tout dans un très bon rythme.
Chez Ferrari, Vettel teste des longs relais avec la gomme tendre et réalise les meilleurs chrono version course. Verstappen le challenge. Et Gasly également, il est sur un très bon rythme avec le même type de pneus.
Leclerc teste quant à lui les gommes rouges, il est plus en difficulté, à 3sec en moyenne de son équipier. Il se fera d’ailleurs une grosse frayeur, avec un gros tête-à-queue dans le même enchainement de virage qui a vue la perte de contrôle d’Albon en début de séance.

Il reste 5 min. La majorité des pilotes restent studieux. Alors que Vettel et Hamilton chaussent les tendres afin de re tester la piste en vue des qualifs. Tentatives avortées pour les deux, les chronos ne seront pas améliorés.

Après cette séance on constate que les Ferrari et notamment Vettel seront bien présents samedi pour prendre la pole. Mais l'issue de la course reste ouverte avec beaucoup de prétendants à la victoire.
La dégradation des pneus et sa compréhension jouera une nouvelle fois un rôle primordial dimanche. Sans compter sur une éventuelle apparition de la pluie.

Résultats des Essais Libres 2 du Grand prix du Mexique 2019



PiloteEquipeTempsEcartTours
1
VettelScuderia Ferrari1:16.607
35
2
VerstappenAston Martin Red Bull Racing Tag Heuer1:16.722+0.115
37
3
LeclercScuderia Ferrari1:17.072+0.465
34
4
BottasMercedes AMG Petronas Motorsport1:17.221+0.614
39
5
HamiltonMercedes AMG Petronas Motorsport1:17.570+0.963
35
6
KvyatScuderia Toro Rosso1:17.747+1.140
40
7
GaslyScuderia Toro Rosso1:18.003+1.396
39
8
Sainz Jr.McLaren Renault F1 Team1:18.079+1.472
38
9
HulkenbergRenault F1 Team1:18.261+1.654
23
10
NorrisMcLaren Renault F1 Team1:18.349+1.742
36
11
StrollRacing Point Force India Mercedes1:18.362+1.755
38
12
PerezRacing Point Force India Mercedes1:18.366+1.759
34
13
RicciardoRenault F1 Team1:18.380+1.773
34
14
RaikkonenAlfa Romeo Sauber Ferrari1:18.681+2.074
37
15
GrosjeanHaas F1 Team1:18.766+2.159
37
16
GiovinazziAlfa Romeo Sauber Ferrari1:18.889+2.282
46
17
MagnussenHaas F1 Team1:19.306+2.699
37
18
RussellWilliams Racing1:19.968+3.361
36
19
KubicaWilliams Racing1:20.180+3.573
37
20
AlbonAston Martin Red Bull Racing Tag Heuer1:21.665+5.058
5


Essais LibresMexiqueMexico
     8 réactions

    Aifaim, 26 Oct. 2019, 8:21

    Gasly impresSionne ? Il serait plus équitable de noter la bonne tenue des deux Toro Rosso au vu du temps réalisé par Kvyat. A l'issue de cette première journée, l'usure des gommes devient un problème-clé. Non seulement, il faudra gérer le stock avec plus de rigueur qu'à l'accoutumée mais leur durée d'utilisation optimale va être confrontée à la sempiternelle durée d'un passage par les stands. Un, deux, trois arrêts pour ceux qui auront des soucis de blocage de roue(s)? Les soucis rencontrés au "premier virage" laissent craindre un départ de course tumultueux...


    Nlimages, 26 Oct. 2019, 12:22

    Gasly impressionne par son rythme en course, identique à celui de Vettel et Verstappen avec la même gomme. Il était très régulier. Il a vite fait un bon chrono typé qualif puis s'est concentré sur la prépa de la course, et de belle manière. A confirmer tout à l'heure? Et surtout dimanche avec la piste qui aura évolué.


    Supervroum, 26 Oct. 2019, 13:34

    @Aifaim Nous avons échangé il y a quelques temps sur l'éventualité que l'affaire ghosn pourrait avoir des retombées catastrophe sur RSF1, vous indiquiez que vous n'étiez pas trop pessimiste par le fait que la branche était indépendante.... Mais l'avenir de RSF1 se fait de plus en plus sombre, le nouveau directoire de Renault ne semble plus vouloir aller dans ce sens, le désengagement de Mc Laren est a mes yeux pas étranger dans le processus et Abitbull au sommet de son incompétence !!! Votre avis ????


    charles.F1, 26 Oct. 2019, 14:38

    Franchement, dire que Gasly impressinne, alors qu'il est devancé par son coéquipier... c'est simplement de la pure franchouiardise à deux balles...


    Aifaim, 26 Oct. 2019, 15:55

    Supervroum@,à tort ou à raison, je pense que l'avenir de Renault en Formule 1 tient à deux facteurs, indépendants au moins directement de l'affaire Ghosn. Il faut d'ailleurs reconnaître que la communication a été particulièrement adroite: les reproches se sont concentrés sur l'homme en exonérant la firme. Le nouveau directoire n'a, à ma connaissance, pas officiellement indiqué sa future ligne de conduite ni ses objectifs. Il se peut fort bien que la Formule 1 ne soit pas dans ses cartons. Comme les autres motoristes, Renault travaille certainement depuis un bon moment sur le futur propulseur. S'il est annonciateur du niveau de performances espérées, le département Course aura des arguments à faire valoir. Sinon... L'autre élément tient au devenir d'Enstone. Si le châssis 2020 n'est pas au niveau de RedBull, il reviendra moins cher de mettre tout le monde dehors et de vendre la structure que de la maintenir surtout dans le contexte logistique du Brexit... et tant pis pour les investissements récents! Dès lors, ce serait le retrait total ou le rôle de fournisseur de moteur... mais à qui? Je crois que l'incident du système de freinage, s'il prend des proportions au delà d'une suppression des points d'un seul GP pourrait - comme le suggérait V6 Turbo@ - prendre des proportions outrancières... Ceci dit, il faudra bien la remplacer par une ou plusieurs autres disciplines... Mais lesquelles ? Alpine se fait petit à petit une place en GT. Si cela soutiendra indéniablement la niche dieppoise pour la vente de ses coupés, il ne peut être question d'une aura mondiale. La Formule E est envisageable mais Nissan y est déjà. Le rallye réclame de nos jours des connaissances que Renault ne peut s'approprier rapidement. Il est vrai que la future réglementation hybride peut l'y inciter mais c'est encore très très flou... Plus concret, il y a l'hypercar en Endurance mais, à part Le Mans, les retombées sont hypothétiques même si la communication du WEC s'est beaucoup améliorée. Après tout, Peugeot, sous son nom propre se fait fort discret sur le front du sport auto actuellement sans y perdre ni son âme ni sa renommée. Sochaux s'est retirée sous sa tente pour investir dans l'hybride de la série. Nous verrons si sa nouvelle 208 lui donne raison dans ses choix...


    Supervroum, 26 Oct. 2019, 19:19

    @Aifaim Personnellement, sans être dans le secret des dieux, cela fait un moment que des rumeurs négatives sonnent le glas de RSF1 fin 2020, les quelques lignes glanées à droites et à gauches ces derniers jours ne donnent pas chère de la peau de RSF1, en avant les résultats faméliques... Et impossibles pour moi qu'ils se projettent avec " perfs possibles " Bibiboule de gomme a épuisé son crédit de poudre de perlimpinpin.... Par contre, la voie de tout plaquer de but en blanc se précise fortement avec pour excuses l'effet Brexit qui arrive a point nommé comme excuse en effet ! Bref, que je me trompe, je ne demande que ça, mais je vois arriver la cata comme un 39t dans couloir cycliste... :(


    Aifaim, 26 Oct. 2019, 20:21

    Supervroum@, toutes les options sont sur la table. Je garde néanmoins toujours - et plus encore maintenant - beaucoup de prudence et de circonspection vis-à-vis des informations qui circulent. Une source unique est trop souvent reprise, interprétée pour donner l'illusion d'un inédit, ce qui donne un effet de masse estampillé d'un péremptoire "tout le monde le dit". Si Renault reste, tant mieux, si la firme se retire, tant pis, si elle ne garde que la fourniture de moteurs, ce sera ainsi... Il y a tant de critères à prendre en compte, tant de conséquences à envisager, prévisibles ou non... Il adviendra ce qui sera considéré comme le plus pertinent par ceux qui ont la responsabilité de la production de la marque et le devenir de milliers de salariés... C'est infiniment plus important que le plaisir ressenti à suivre les compétitions en sport auto...


    Nlimages, 27 Oct. 2019, 8:17

    Avez-vous vu les essais ou juste regardé la feuille des temps ? Ce sont des essais libres. Et ceux du vendredi qui plus est. Gasly avait réellement un très bon rythme il tenait celui de Vettel et Verstappen. D ailleurs en perf pure les Ferrari paraissaient intouchables pour les qualifs. C'est un moteur Honda qui a réalisé le meilleur temps de q3.


La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
Icon For Arrow-up