Interview Nicolas Longuet : Espoir français des F1 Esports

Interview Nicolas Longuet : Espoir français des F1 Esports

Avec uniquement une course à son nom cette saison, Nicolas Longuet a déjà impressionné le monde des F1 Esports en ayant fini la course à la deuxième place, devant les leaders du championnat !

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Red Bull - 1 course, 1 podium pour Nicolas Longuet
© Red Bull - 1 course, 1 podium pour Nicolas Longuet
Comment avez-vous trouvé votre première course de la saison ?

La première course s’est bien passée, un podium est toujours bon pour l’équipe. Nous avons augmenté l’écart entre les équipes derrière les constructeurs, et c’est ce qui compte le plus.

Étiez-vous nerveux avant la course ?

Bien sûr, j’étais un peu nerveux avant la course mais j’avais pratiqué assez pour savoir ce que je pouvais faire et j’étais confiant qu’un résultat solide était possible après les qualifications en troisième place.

Il faut combien d'heures d'entraînement pour performer à ce niveau ?

Normalement, nous nous entraînons 6 à 7 heures par jour tous les jours, et pendant notre camp d’entraînement d’une semaine avant l’événement, nous passons à 10 à 11 heures par jour.

Vous avez simulé quelques fois dans la course un arrêt aux stands. Comment avez-vous eu cette idée ?

Je voulais que Bereznay s'arrête car je savais que l'overcut était très puissant à Monza du coup j'ai vu ça comme ma seule chance pour casser son DRS.

Est-ce que vous êtes plutôt déçu d'avoir raté la victoire ou content de décrocher un podium dès votre première course ?

Sentiments partagés. Bien sûr, je voulais obtenir la victoire, mais après quelques jours, je me rends compte que la P2 est très forte pour mes débuts et bon pour l’équipe.

Même si vous n'avez pas conduit lors des premières courses, avec les nombreux tours que vous avez fait hors-course, on peut dire que la première place de Red Bull est un peu grâce à vous.

Même si je n’ai pas conduit les 8 premières courses, j’ai toujours pratiqué avec eux et je les ai aidés avec des arrangements et des stratégies où je pouvais. Beaucoup de pilotes passent inaperçus à cause de cela et leur travail devrait être reconnu plus souvent

C'est comment de conduire aux-côtés de Frederik Rasmussen ? Il vous donne des conseils ?

Frederik est l’un des pilotes de sim racing les plus rapides que j’ai jamais rencontré. J’apprends de lui à chaque session, il me donne des conseils sur ce qu’il faut faire et je ne pourrais pas m’améliorer autant sans lui.

Red Bull a 35 points d'avance sur Ferrari. Est-ce que vous pensez que Ferrari peut vous rattraper ?

Il reste encore trois courses à faire, tout peut arriver. Une avance de 35 points est certainement difficile à prendre, mais une seule mauvaise course pour Red Bull pourrait de nouveau ouvrir complètement le championnat des constructeurs.

Est-ce qu'on peut espérer vous voir lors des dernières courses ?

J’espère que vous me verrez courir à la prochaine épreuve. Cette décision ne m'appartiens pas, mais j’ai aimé conduire Monza et je vais certainement m'entraîner aussi dur pour le prochain événement.
Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon