Bilan 2019 - Antonio Giovinazzi : tout reste encore à prouver

Bilan 2019 - Antonio Giovinazzi : tout reste encore à prouver

La fin d'année approche et il est temps d'analyser les performances des pilotes en 2019. Motors Inside vous propose donc un regard en arrière sur la saison d'Antonio Gionvinazzi qui effectuait sa première saison complète en Formule 1 après deux courses effectuées comme remplaçant en 2017.      1 réaction

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© N.Delpierre/Motorsinside - Antonio Giovinazzi pour sa première saison complète en F1
© N.Delpierre/Motorsinside - Antonio Giovinazzi pour sa première saison complète en F1
Antonio Giovinazzi n'est pas rookie au même titre qu'Alexander Albon, George Russell, ou Lando Norris. En effet, l’Italien a déjà piloté en course en 2017. Il était alors pilote de réserve pour Ferrari et a remplacé Pascal Wehrlein pour deux courses chez Sauber en début de saison.

Etant pilote de la Ferrari Driver Academy, il bénéficie en 2019 du rapprochement entre Sauber et Ferrai par le biais de la marque Alfa Romeo. Il est donc propulsé titulaire pour une saison complète aux côtés du très expérimenté Kimi Raïkkönen qui vient d’échanger son baquet avec Charles Leclerc.
La tâche s’annonce rude pour l’italien, qui doit succéder au très talentueux et apprécié pilote monégasque et qui doit également apprendre et prendre le dessus sur redoutable adversaire en course qu’est le pilote finlandais.

Très vite de nombreuses questions se posent quant aux aptitudes d’Antionio Giovinazzi à devenir un futur champion. Son début de saison est catastrophique. Il ne tient pas le rythme en qualifications et en course il est toujours battu par son équipier. Il faudra attendre la neuvième manche de cette saison, et le Grand Prix d’Autriche pour le voir marquer son premier point. Il glanera de nouveau quelques points lors de son Grand Prix national en le terminant à la neuvième place, puis à Singapour (10ème) et au Brésil (5ème).

Si le début de saison du second pilote Alfa Romeo n’a pas été aussi dynamique qu’escompté, il a amorcé sa progression après la pause estivale. Sa monoplace évoluant peu, il a su se montrer persévérant et a haussé son niveau de performance en qualification au point de prendre régulièrement l’avantage sur Kimi Räikkönen. Il a même été leader du Grand Prix de Singapour pendant quelques tours. Le point d’orgue de sa saison a été cette belle cinquième place acquise au Brésil au terme d’une course à rebondissement qu’il aura su maîtriser.

Finalement, le pilote Italien a su redresser la barre au bon moment, et a su convaincre (avec l’appui de Ferrari) Frédéric Vasseur qu’il fallait compter sur lui en 2020. Il s’en est fallu de peu pour que Nico Hulkenberg ne lui pique son volant. Son bilan est malgré tout décevant avec 14 points marqués et une 17ème place au championnat. Même s’il réussit à se qualifier 9 fois sur 21 devant son équipier, il a clairement été dominé en course. Les chiffres sont parlant, 16 à 2 pour Kimi Räikkönen sur les 18 courses qu’ils terminent ensemble. Antonio Giovinazzi devra largement hausser son niveau pour l’an prochain s’il souhaite continuer en F1.


     1 réaction

    Aifaim, 22 Dec. 2019, 10:33

    S'il n'est pas considéré comme un débutant à ce niveau, cela y ressemble beaucoup ! Ses précédentes prestations ne furent que des remplacements au pied levé, suivies d'une très longue période de jachère en compétition. De mon point de vue, c'est infiniment plus préjudiciable qu'un avènement bien préparé pour des jeunes pilotes sortant d'un championnat de Formule 2, âprement disputé où ils jouaient le va-tout. Moins charismatique que ses collègues, au côté d'un monstre aussi sacré qu'émoussé,il a fait ses gammes parce que l'équipe Alfa Roméo le lui a permis sans une pression aussi inutile que castratrice. L'apprentissage acquis, il a progressé en terme de résultats au moment où la monoplace stagnait. C'est donc vis-à-vis de Räikkönen que j'estime sa progression intéressante, méritante et méritoire. Sa chance est d'avoir été entre les mains de Frédéric Vasseur et non d'Helmut Marko !


Sur Bilan

La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
Icon For Arrow-up