Leclerc prolonge son contrat avec Ferrari jusqu'en 2024

Leclerc prolonge son contrat avec Ferrari jusqu'en 2024

La Scuderia Ferrari a décidé de prolonger le contrat du jeune pilote Monégasque jusqu’en 2024.      3 réactions

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Ferrari - Leclerc prolonge en rouge jusqu'en 2024
© Ferrari - Leclerc prolonge en rouge jusqu'en 2024
Après avoir bien démarré sa carrière de Formule 1 avec Sauber comme rookie, Charles Leclerc a été propulsé dés sa deuxième année en Formule 1 au sein de l'écurie de Maranello pour faire équipe avec le quadruple champion de Formule 1 Sebastian Vettel.

Il réalise des débuts remarquables sous ses nouvelles couleurs en devenant le plus jeune pilote Ferrari à décrocher la pole position dès le deuxième Grand Prix de la saison à Bahrain. Tout au long de la saison il récoltera 7 pôles positions et sera le premier à débloquer le compteur de victoire pour Ferrari cette saison avec ses 2 victoires émouvantes à Spa Francorchamps et à Monza sur les terres de Ferrari.

Charles Leclerc termine en quatrième position du championnat du monde des pilotes, 24 points devant son talentueux coéquipier.

Après avoir réalisé une première saison remarquable avec l'écurie italienne, le Monégasque s'est vu offrir une prolongation de la part de Ferrari. Pour rappel, Leclerc avait déjà un contrat courant au delà de 2020. En renouvelant sa confiance à son pilote, la Scuderia a également décidé de sécuriser son pilote en lui offrant un contrat à long terme.

Un Charles Leclerc joyeux commente cette prolongation de contrat : « Je suis très heureux de rester au sein de la Scuderia Ferrari. Durant la saison écoulée, piloter pour l'équipe la plus illustre en Formule 1 a été un rêve pour moi. Je suis impatient de vivre une relation encore plus étroite avec l'équipe après ce qui a été une saison 2019 intense et exaltante. J'ai hâte de voir ce que l'avenir me réserve et j'ai hâte de recommencer la saison prochaine. »

« Au fil des courses cette année, le souhait de prolonger notre contrat avec Charles est devenu encore plus évident et cette décision signifie qu'il sera avec nous pour les cinq prochaines années. Cela démontre que Charles et la Scuderia ont un avenir solide ensemble. » commente Mattia Binotto, le directeur de la Scuderia Ferrari

« Charles fait partie de notre famille depuis 2016 et nous sommes plus que fiers des résultats que nous obtenons avec notre Académie. Nous sommes donc très heureux de pouvoir annoncer qu'il sera avec nous pour de nombreuses années et je suis sûr qu'ensemble, nous allons écrire de nombreuses nouvelles pages de l'Histoire du Cheval cabré. »


     3 réactions

    Aifaim, 23 Dec. 2019, 13:56

    Voilà donc un baquet "verrouillé" pour cinq ans. Un de moins pour le vaste jeu de chaises musicales promis pour les années à venir ! Gagnant-gagnant ? Seul l'avenir le dira mais j'y vois - au moins - un intérêt pour chacune des deux parties : Ferrari se protège de la perte d'un des pilotes les plus prometteurs du plateau en ayant, au passage, signifié à Verstappen qu'il n'était pas bienvenu à la scuderia. Leclerc n'est, de mon point de vue, contrairement à Perez, par exemple, attiré par une forme de "sécurité de l'emploi". Ce qu'il y gagne, c'est un message clair : il sera désormais LE pilote Ferrari qui recevra l'appoint d'un ou plusieurs équipiers successifs. Le premier est Vettel... Excusez du peu...


    AP01, 23 Dec. 2019, 18:08

    "il sera désormais LE pilote Ferrari qui recevra l'appoint d'un ou plusieurs équipiers successifs". Si Hamilton rejoint Ferrari en 2021 (ce que j'espère mais qui n'est pas encore certain), je doute qu'il se mette au service de Leclerc...


    Aifaim, 24 Dec. 2019, 16:45

    Charles Leclerc est le pilote désormais nanti du contrat en vigueur le plus long... dans l'attente de nouvelles signatures. J'ai pointé Leclerc jusqu'en 2024, Perez en 2022, Russell et Ocon en 2021. Tous les autres auraient à un contrat désormais valide uniquement pour 2020... sauf cinq exceptions : Stroll dont on peut supposer le baquet assuré aussi longtemps que son père le souhaitera, Les pilotes RedBull aux destinées plus incertaines et aléatoires, de toute façon, que leurs "noms gravés au bas d'un parchemin" (comme l'aurait chanté Brassens). Leurs situations sont fort différentes : Verstappen laisse entendre qu'il a son avenir entre ses mains... à condition qu'il accepte l'alternative de Mercedes car, concernant Ferrari, c'est non ! Albon devra cette fois se faire au rôle de pilote équipier avec les mêmes attentes que celles qu'aurait dû montrer Gasly en 2019. Gasly et Kvyat seront - même avec la promesse d'un contrat plus long - sur le marché en fin de saison prochaine. Paradoxe...allemand ou plutôt autrichien, la poursuite de leurs carrières respectives serait peut-être plus sécurisante ailleurs.


Sur Leclerc

La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
Icon For Arrow-up