Le Grand Prix de Hongrie reste au calendrier jusqu'en 2027

Le Grand Prix de Hongrie reste au calendrier jusqu'en 2027

Le Grand Prix de Hongrie, dont le contrat avec la Formule 1 tenait jusqu'en 2026, a prolongé d'une année. Le Hungaroring restera au calendrier jusqu'en 2027 au minimum.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Ferrari - Le GP de Hongrie jusqu'en 2027
© Ferrari - Le GP de Hongrie jusqu'en 2027
Alors qu'en 2016, un contrat à long terme avait été signé entre les promoteurs du Grand Prix et la Formule 1 pour la tenue d'une course jusqu'en 2026, c'est dans le contexte actuel que les 2 parties ont trouvé un accord pour étendre d'une année la venue de la Formule 1 en terre hongroise. Lors de cet prolongation, certains termes du contrat ont été modifiés. En effet, les frais d'inscription du circuit pour accueillir la Formule 1 vont diminuer tout comme les frais d'organisation de l’événement 2020.

Pour rappel, le Hungaroring va accueillir cette année le Grand Prix de F1 à huis clos dans le contexte actuel de la pandémie du COVID19. La manche hongroise comptera pour la 3ème course du calendrier reprogrammé. Elle aura lieu le weekend du 17 au 19 juillet, après les 2 Grands Prix d'Autriche.

Zsolt Gyulay, président du Hungaroring sport, commente l'extension de contrat du circuit et la tenue de la course cette année : « Nous avons été en liaison avec Liberty Media sur la façon de compenser les profits manquants, car le coût organisationnel n'est pas inférieur en cas de clôture d'un événement. Nous avons fait de notre mieux pendant les discussions pour obtenir un bon accord à la fois pour le pays et le sport, même en ces temps difficiles. Nous ne pouvons pas dévoiler les chiffres exacts, mais la redevance est un fragment de celle que nous payons en cas d'événement ouvert. »

Le second volet de la négociation correspondait également à la durée du contrat, avec finalement cette année qui est neutralisée et donc une extension d'une édition supplémentaire : « De plus, nous avons obtenu une extension dans notre contrat, il est donc maintenant valable jusqu'en 2027 au lieu de 2026. L'augmentation annuelle de la redevance a également été réduite, nous avons donc épargné plusieurs milliards de forints [devise nationale de la Hongrie] pour l'État. Dans l'ensemble, je peux dire que nous avons été sages et que nous avons épargné beaucoup. » conclut Zsolt Gyulay.

Le ministre hongrois de l'innovation et de la technologie, Laszlo Palkovics, commente la tenue du Grand Prix 2020 dans le contexte actuel: « Plusieurs événements internationaux ont dû être annulés, mais nous ne voulions pas prendre de risque avec la course de F1 en Hongrie, nous étions donc ouverts à toutes les options pendant les discussions. Nous avons échangé de nombreux courriels avec Chase Carey, PDG de la F1, et nous lui avons donné quelques conseils pour rendre l'événement à huis clos plus excitant. Ils en ont pris certains. »

Si la piste d'une double course fut évoquée, ce n'est finalement qu'une course qui se tiendra sur le tourniquet hongrois : « L'option d'organiser deux courses est également apparue au cours de la conversation, mais heureusement, la situation de pandémie s'est également améliorée dans les autres pays, et le détenteur des droits voulait participer à des courses dans le plus d'endroits possible. Nous avons assuré M. Carey que nous apporterions toute notre aide à la famille F1 lors de leur arrivée dans notre pays en toute sécurité, que ce soit par la route ou par avion. »
Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon