Autriche : Gasly, Ocon et Grosjean, tous éliminés en Q2 !

Autriche : Gasly, Ocon et Grosjean, tous éliminés en Q2 !

Les trois pilotes français seront très proches ce dimanche sur la première grille de départ de la saison : Pierre Gasly s'est qualifié en 12e position pour Alpha Tauri, deux places devant le pilote Renault Esteban Ocon, 14e pour son retour en Formule 1. 15e, Romain Grosjean a sauvé les meubles pour Haas.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Scuderia Alpha Tauri - 12e sur la grille ce dimanche, Pierre Gasly partira juste devant Esteban Ocon (14e) et Romain Grosjean (15e)
© Scuderia Alpha Tauri - 12e sur la grille ce dimanche, Pierre Gasly partira juste devant Esteban Ocon (14e) et Romain Grosjean (15e)
De nouveau réunis après la pause forcée d'Ocon en 2019, les trois mousquetaires français ont finalement connu un samedi similaire, le premier de cette saison 2020. Tous ont échoué en Q2 mais le constat d'ensemble est différent pour Pierre Gasly, Esteban Ocon et Romain Grosjean.

Pierre Gasly (12e)



Le pilote Alpha Tauri (ex Toro Rosso) est certainement le plus satisfait du trio. Battu par Kvyat hier après-midi en FP2, Pierre Gasly a repris les choses en main dans son équipe ce samedi. 9e en FP3, le Normand a continué sur sa lancée en terminant à une solide 12e place, devant son voisin de garage. Il y a surtout cette impression que Gasly ne pouvait pas faire mieux. "On est vraiment satisfaits" a-t-il réagi à chaud au micro de Laurent Dupin, présent pour Canal+ dans le paddock.

« Après les tests hivernaux et les essais d'hier (ndlr : vendredi), on savait que ce serait vraiment compliqué pour nous. Au final, on a les deux voitures qui passent en Q2. On finit à deux positions derrière Charles (ndlr : Leclerc) et Vettel donc aujourd'hui c'est là où on est. Il nous manque encore un peu pour aller chercher le top 10.  »

Proche des pilotes Ferrari, Pierre Gasly est "surpris" de terminer juste derrière eux.

En ajoutant : « après c'est plus Renault, McLaren ou Racing Point qui ont fait un gros step. il nous en manque comparé à eux donc il va vraiment falloir bien travailler sur les prochaines semaines. On a des améliorations qui vont arriver sur la voiture, j'espère que ça va pouvoir nous rapprocher du top 10. »

Pour demain, Gasly sait naturellement qu'il faudra faire "un bon départ", au coeur du peloton.«  On a surtout le choix pour la stratégie donc j'espère qu'on va trouver quelque chose qui fonctionne » a-t-il ajouté, avec certainement un début de sourire derrière son masque.

« On est vraiment satisfaits ! »



Esteban Ocon (14e)



Déçu pour sa part, le nouveau pilote Renault a confié à Canal+ que ce samedi n'est pas celui qu'il espérait.

« ça faisait longtemps mais on ne se trouve pas d'excuses » a concédé Esteban Ocon, pour sa première séance qualificative en F1... depuis le samedi 24 novembre 2018 à Abu Dhabi. En Autriche ce samedi, le Français a été battu à plate couture par Daniel Ricciardo, six dixièmes d'écart en Q2, et quatre places de différence par rapport à l'Australien sur la grille.

Et même si Ocon a rencontré des problèmes moteur sur les lignes droites, son constat est finalement critique :

« On aurait pu faire mieux mais on ne l'a pas fait. Il y a plein de petits détails qu'on aurait pu faire progresser mais que l'on n'a pas réussi à faire. On a eu des petits problèmes, il faut que l'on revoit tout ça, que l'on fasse mieux et que l'on revienne plus fort demain.  »

Heureusement pour lui, le rythme de course entrevu lors des FP2 donne de l'espoir à Esteban Ocon, qui ajoute :
« Il n'y a pas de baguette magique mais normalement on devrait avoir une bonne vitesse en course, on l'a vu en FP2. On va essayer de remonter en course et de marquer des points. » Un top 10, le nouveau pilote Renault l'attend depuis le Grand Prix du Japon (9e). C'était il y a un peu plus de 21 mois... le 7 octobre 2018 !

« ça faisait longtemps mais on ne se trouve pas d'excuses ! »



Romain Grosjean (15e)



Belle performance ce samedi pour Romain Grosjean. Dans un contexte difficile, avec une voiture capricieuse, le pilote Haas a franchi la Q1. Il retient le chemin parcouru depuis le tout début de saison : « c'est sûr que depuis les essais hivernaux, on a vu que notre rythme en qualifications n'est pas extraordinaire » a souligné Grosjean au micro de Canal+.

L'analyse de l'ex-pilote Lotus est finalement teintée d'espoir : « Le rythme en course est meilleur, à l'opposé de notre voiture l'an dernier. Je pense qu'on peut travailler sur la voiture et l'améliorer. C'est sûr que pour le moment on est dans le wagon avec Alfa Romeo et Williams, juste un peu loin de Renault, Alpha Tauri et Ferrari. Mais on roule sur la même piste la semaine prochaine : on va pouvoir faire des expérimentations et voir comment améliorer la voiture. »
Romain Grosjean partira en tout cas ce dimanche devant son équipier Kévin Magnussen, resté au stade de la Q1 (16e) ce samedi après-midi sur le Red Bull Ring.

« C'est sûr que pour le moment on est dans le wagon avec Alfa Romeo et Williams, juste un peu loin de Renault, Alpha Tauri et Ferrari. »



    Sur Gasly

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up