Autriche : Vettel seulement 11e sur la grille, piégé par du survirage

Autriche : Vettel seulement 11e sur la grille, piégé par du survirage

11e à l'issue des qualifications, Sebastian Vettel a été éliminé dés la Q2 ce samedi en Autriche. Le symbole des difficultés aérodynamiques actuelles de la Scuderia Ferrari. Modeste 7e place également pour Charles Leclerc, loin de Bottas et Hamilton.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Ferrari - Le masque derrière le casque pour Vettel, éliminé dés la Q2 en Autriche (11e)
© Ferrari - Le masque derrière le casque pour Vettel, éliminé dés la Q2 en Autriche (11e)
C'est désormais acquis : la nouvelle Ferrari manque de grip et d'appuis aérodynamique. Un mauvais châssis pour la SF1000, un constat illustré ce samedi par l'élimination surprise de Sebastian Vettel.. dés la Q2 ! 11e et sorti à la régulière par la Red Bull d'Albon et par l'autre Ferrari, celle de Leclerc, l'Allemand vit une période difficile, dans la continuité de son éviction de Maranello à l'issue de cette saison 2020.

En Autriche, ce samedi, Sebastian Vettel ne s'attendait quand même pas à une si mauvaise prestation lors des qualifications. « Bien sûr, c'est une surprise » a indiqué le pilote #5 après sa descente de voiture dés la Q2, une première à la régulière depuis... le Grand Prix d'Abu Dhabi en 2015 ! L'Allemand a bien été éliminé dés la Q1 en Allemagne l'an dernier, mais la sortie était due à un problème de turbo rencontré sur sa voiture.

« Nous pensions que nous étions un peu mieux mais les autres ont probablement roulé avec un peu plus d'essence lors des essais libres » a analysé à chaud le pilote allemand, « pas heureux avec la voiture. »
« J'avais plus de survirage en entrée que je n'aurais voulu » a-t-il concédé comme élément central de sa mauvaise qualification.

Seul avantage, Vettel partira avec les tendres ou les médiums ce dimanche, en tout cas avec les gommes de son choix. Le quadruple champion du monde tente quand même la carte de l'espoir :  « je pense que demain (ndlr : dimanche) est une image différente. Peut-être que la piste sera plus chaude et que ce sera plus coûteux pour eux (ndlr : ses adversaires). C'est une longue course et nous sommes meilleurs en rythme de course. Je pense que nous pouvons marquer de gros points. »

Vettel : « j'avais plus de survirage en entrée que je n'aurais voulu »

"Pas une séance facile" non plus pour Leclerc, seulement 7e



De son côté, Charles Leclerc a quand même passé le cap de la Q2 (seulement en 10e place), mais le Monégasque a bataillé avec la Red Bull d'Albon, et même les deux pilotes McLaren ou Racing Point, bonnes surprises des qualifications. 7e place au final sur la première Q3 de 2020 et près d'une seconde d'écart (+0.984) sur Bottas, le poleman.

« Ce n'était pas une séance facile pour nous. Malheureusement, c'est comme ça pour l'instant. Mais nous devons rester positifs pour le moment. Je pense que c'est la manière d'aller de l'avant et de bien travailler, pour se sortir de ces temps difficiles. »
Charles Leclerc a encore un peu d'espoir mais sa course de 2020 risque d'être moins excitante que l'an dernier : en 2019, il avait bataillé pour la victoire, cédant la première place à deux tours de la fin, après un affrontement musclé avec Max Verstappen.

Mais au-delà de la course de dimanche, la souffrance de Ferrari risque encore de durer, avec une deuxième séance qualificative la semaine prochaine sur le Red Bull Ring, et des évolutions qui arriveront seulement pour la troisième course en Hongrie, dans deux semaines.


    Sur Qualification

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up