Styrie - Course : la revanche d'Hamilton devant Bottas et Verstappen, la catastrophe pour Ferrari !

Styrie - Course : la revanche d'Hamilton devant Bottas et Verstappen, la catastrophe pour Ferrari !

Le deuxième Grand Prix de la saison 2020 a été remporté par Lewis Hamilton ! Le sextuple champion du monde a dominé de bout en bout sur le circuit du Red Bull Ring, devant Valtteri Bottas et Max Verstappen. Double abandon pour Ferrari, avec l'accrochage entre Charles Leclerc et Sebastian Vettel dés le 1er tour !

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Mercedes - Hamilton remporte le Grand Prix de Styrie !
© Mercedes - Hamilton remporte le Grand Prix de Styrie !
C’est sous une météo séche et sur une piste neuve, "nettoyée" par la pluie du samedi que s’est disputé le deuxième Grand Prix de la saison 2020, toujours en Autriche, mais sur le label Grand Prix de Styrie, du nom de la région du circuit du Red Bull Ring.

Tous partis sur les pneumatiques de leur choix, 14 pilotes avaient opté pour un départ en gommes tendres, à bande rouge. Parmi eux, les six premiers sur la grille, soit Hamilton-Verstappen-Sainz-Bottas-Ocon-Albon, dans cet ordre.

Parmi les pilotes partis en gommes tendres, à bande jaune Ricciardo (9e) et Vettel (10e)

Parti des stands, sur une voiture retravaillée par ses mécaniciens (la régle du parc fermé ayant été brisé), Romain Grosjean s’est élancé en dernière place, derrière le chaos du départ entre les deux pilotes Ferrari !

Leclerc saborde Vettel et Ferrari !



Malgré un passage au coude à coude Verstappen-Sainz au premier virage, les trois pilotes de tête ont gardé leur position au départ. Ocon cédait face à Albon, Ricciardo se hissait en 7e place devant Gasly, mais c’est juste derrière que l’attention se focalisait, dans le troisième virage.

CATASTROPHE pour la Scuderia Ferrari : à l’abordage à l’intérieur, Charles Leclerc harponnait avec son aileron avant… l’aileron arrière de Sebastian Vettel son équipier.
L’écurie italienne perd ait tout : le pilote allemand rentrait au stand et abandonnait à la fin du premier tour dés l’intervention de la Safety Car, venue nettoyer ses débris.

Juste devant lui, les mécaniciens de Leclerc réparait son aileron. Essayant vainement de continuer, le Monégasque abandonnait à la relance, dés la fin du 5e tour. Autre perdant : George Russell, qui avait tiré tout droit avec sa Williams dans le bac à graviers du virage 7, dés le prermier tour. Le jeune britannique passait d’une belle 11e place au départ à la dernière en piste, derrière la Williams de Latifi.

A la remise en action, à partir du 6e tour, les surprises des qualifications rentraient dans le rang : Bottas passait facilement Sainz… Albon en faisait de même au 9e tour.

Mal qualifiées, les deux Racing Point revenaient dans les points au 14e passage. Une course décidément d’équipe : Ocon 5e devant Ricciardo 6e, les deux Renault se chamaillaient trois tours durant, mais l’Australien passait finalement le Français au 20e tour.



La résistance d’Ocon était en fait inutile : freins fumants, l’ex-pilote d’essais pour Mercedes rentrait à son box pour abandonner, au 26e tour, victime d’un problème de refroidissement sur sa R.S 20, comme Ricciardo la semaine dernière.

Verstappen essaye mais n’arrive pas à rattraper Hamilton



Dans le top 3, c’est Max Verstappen qui lançait la bataille des stands ! Au 25e tour, le Hollandais troquait ses gommes tendres pour des médiums. Une stratégie offensive, qui impressionnait pas Mercedes : Hamilton comme Bottas.

Toujours leader, le sextuple champion du monde s’arrêtait au 28e tour : il ressortait 5 secondes devant Verstappen.

Un arrêt sans encombres, contrairement à Sainz, qui perdait des précisues secondes à cause de ses mécaniciens, qui avaient du mal à fixer sa roue.

Hamilton laissait en tout cas le commandement à Valtteri Bottas, jusqu’au 35e passage. Le Finlandais passait à son tour au 35e passage : il repartait à 8 secondes de Verstappen

La course évoluait sans incident majeur : un configuration idéale pour Racing Point, Stroll était remonté au 6e rang, devant Pérez, qui déposait Sainz au 42e tour, après une jolie manœuvre. Le Mexicain s’offrait facilement Ricciardo au 48e tour, pour le gain de la 5e place.

Maintenant 6e, Ricciardo se défendait tant bien que mal sur Stroll. Derrière le duo Sainz et Norris évoluaient en 8e et 9e place, devant Danill Kvyat, qui avait profité des malheurs de Pierre Gasly, le Français étant sorti du top 10 après être passé une seconde fois au stand.

Un nouveau gros coup en fin de course pour Norris !



Trois batailles animaient une fin de course plutôt calme : Bottas revanait petit à petit sur la 2e palce occupée par Vestappen, à bord d’une Red Bull abimée sur la partie droite de l’aileron avant. Pérez était lui revenu dans les échappements d’Albon, à 10 tours de la fin.
Toujours 6e, Ricciardo lui résistait à Stroll.

Se plaignant d’un manque d’appuis, Verstappen résistait quand même au premier assaut de Bottas au 66e tour. Le Finlandais se ravisait, avant de revenir à la charge

En tête, Lewis Hamilton ralliait sans difficulté l’arrivée du deuxième Grand Prix de la saison : loin de sa course chaotique dimanche dernier, le sextuple champion du monde gagne le Grand Prix de Styrie !

La bonne opération pour le Britannique, qui remporte donc pour la 14e saison consécutive une course dans un championnat du monde de Formule 1. 85e victoire pour Hamilton, qui revient à six longueurs du record détenu par Michael Schumacher.
Dépossédé sur la fin du meilleur tour, par Carlos Sainz, le pilote #44 ne prend pas non plus pas la tête du classement des pilotes ! Valtteri Bottas avait profité de l’arrêt au stand de Verstappen au 69e tour pour prendre la deuxième position. Le Finlandais totalise ainsi 43 points au classement général, 37 points pour Hamilton.

Derrière le podium, fin de course animée entre les seconds couteaux Albon résistait à Pérez. Le pilote Red Bull gardait la 4e place, alors que la Racing Point #11 cassait son aileron avant. Pérez voyait revenir dans le dernier tour un trio de furieux. Jackpot pour Norris, qui passait de la 8e… à la 5e place !

Sur la ligne, et avec sa voiture abimée, Pérez prenait la 6e place, un dixième devant Stroll et Ricciardo. 9e et 10e, Sainz et Kyvat complétaient le top 10. Aucun français dans les points : Romain Grosjean termine la deuxième course de la saison en 13e place derrière Kévin Magnussen (12e), son équipier chez Haas. Pierre Gasly a sombré avec une modeste 15e place !



Voici le classement complet de ce Grand Prix de Styrie 2020 !

PiloteEquipeTempsEcartTours
1
HamiltonMercedes AMG Petronas Motorsport
71
2
BottasMercedes AMG Petronas Motorsport+13.719
71
3
VerstappenAston Martin Red Bull Racing+33.698
71
4
AlbonAston Martin Red Bull Racing+44.400
71
5
NorrisMcLaren F1 Team+1:01.470
71
6
PerezSportPesa Racing Point F1 Team+1:02.387
71
7
StrollSportPesa Racing Point F1 Team+1:02.453
71
8
RicciardoRenault F1 Team+1:02.591
71
9
Sainz Jr.McLaren F1 Team+1 tour
70
10
KvyatScuderia Alpha Tauri Honda+1 tour
70
11
RaikkonenAlfa Romeo Racing+1 tour
70
12
MagnussenHaas F1 Team+1 tour
70
13
GrosjeanHaas F1 Team+1 tour
70
14
GiovinazziAlfa Romeo Racing+1 tour
70
15
GaslyScuderia Alpha Tauri Honda+1 tour
70
16
RussellWilliams Racing+2 tours
69
17
LatifiWilliams Racing+2 tours
69
18
OconRenault F1 TeamAbandon
19
LeclercScuderia Ferrari Mission WinnowAbandon
20
VettelScuderia Ferrari Mission WinnowAbandon




Grand Prix de StyrieCourseRed Bull Ring
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up