Styrie - Bilan des français : pas de points cette fois !

Styrie - Bilan des français : pas de points cette fois !

Triste bilan pour nos Français avec aucune arrivée dans les points ce dimanche !
Malgré sa bonne qualification, Esteban Ocon a abandonné suite à un problème de refroidissement sur sa Renault. Parti également dans le top 10, Pierre Gasly a lui aussi connu un dimanche compliqué, 15e à l'arrivée, deux places derrière Romain Grosjean, qui a eu moins le mérite de finir à bord de sa Haas.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Alpha Tauri - Énorme contraste de résultats en 2 semaines pour les Français, Pierre Gasly en tête !
© Alpha Tauri - Énorme contraste de résultats en 2 semaines pour les Français, Pierre Gasly en tête !

Romain Grosjean (13ème)



À cause d'un problème technique, Romain Grosjean n'avait pas eu l'opportunité de prendre part aux qualifications ce samedi. Parti de la dernière place depuis les stands, un contexte difficile pour le Français de chez Haas, 15e à l'arrivée.

Grosjean a au moins évité les ennuis mécaniques mais il a connu une course anonyme, difficile, où son seul adversaire a été son coéquipier Kevin Magnussen contre qui il perd (le Danois terminant devant lui, 14e). En même temps, le Haas F1 Team enchaîne problème sur problème, ce qui ne facilite pas la tâche pour les pilotes, qui doivent composer avec une voiture très peu performante et difficile à conduire. Et la mauvaise série de Grosjean continue, avec 12 courses consécutives en dehors des points, série en cours depuis sa 7e place décrochée au Grand Prix d'Allemagne... le 28 juillet 2019 !

Pierre Gasly (15ème)



Qualifié 8ème après une séance de qualifications pluvieuse, le Normand parvenait à se hisser en Q3 alors que de l'autre côté du garage Kvyat ne faisait pas mieux que 14ème. Grâce à la pénalité de 3 places de Lando Norris, Pierre Gasly s'élançait de la 7ème position.

Dépassé par Daniel Ricciardo à l'extinction des feux, on s'apercevait assez vite que l'Alpha Tauri n'était pas assez rapide pour résister face à des voitures comme la Renault, la McLaren ou la Racing Point. Voyant que Pierre Gasly tombait au classement, l'écurie italienne décidait de faire arrêter son pilote très tôt dans la course afin que celui-ci n'ait pas à se battre dans le trafic.

Mais avec des pneus médiums très usés comparé aux autres, le Normand ne faisait pas long feu dans le peloton où il continuait sa chute au classement. Finalement son équipe l'a fait arrêter une deuxième fois mais c'était trop tard : les points n'étaient plus en ligne de mire. 15ème à l'arrivée, Gasly se fait battre par Kvyat, que ce soit en qualifications ou en course.

« Au départ je me fais taper par Daniel (ndlr : Ricciardo). J'ai failli partir en tête à queue ! Après ça l'arrière de la voiture était vraiment difficile à tenir. J'ai essayé de faire ce que je pouvais au début mais c'était très compliqué et après on n'a pas pu faire grand chose »

« On a eu un très bon premier Grand Prix, samedi, la qualification sous la pluie était vraiment très bien, donc on va regarder tout le travail qu'on a fait. Je pense il y a beaucoup de positif, il va juste falloir trouver un peu plus de performance en arrivant à Budapest »

« Au départ je me fais taper par Daniel (ndlr : Ricciardo). J'ai failli partir en tête à queue ! »



Esteban Ocon (Abandon)



Parti 5ème sur la grille, le Normand a prouvé samedi son habilité à conduire sous la pluie. Courir en Normandie avec son mauvais temps avait déjà permis à Esteban de décrocher une belle 3ème place en Belgique en 2018. Ce dimanche, il a perdu sa 5ème place au départ face à la Red Bull d'Alexander Albon.

Ensuite le Français a du se battre avec son coéquipier, Daniel Ricciardo. Entre les attaques agressives de l'Australien et la défense rigoureuse d'Ocon, les personnes au muret des stands de Renault ont certainement eu peur plusieurs fois ! Finalement avec des pneus mediums en meilleur état, Ricciardo se débarrassait enfin de son voisin de garage.

Une bataille qui n'a hélas pas pu se terminer lors de la deuxième moitié de course à cause d'un problème de refroidissement ayant frappé la Renault n°31, celle d'Esteban Ocon.

« On a eu un problème de refroidissement avec la voiture qui a eu une fuite quelque part. On ne sait pas exactement ce que c'est. En tout cas on a eu un problème de fiabilité cette fois, ça arrive dans le sport automobile malheureusement. »

« On avait deux stratégies différentes avec Daniel, moi j'étais parti avec les pneus tendres, qui ont eu un petit peu plus de dégradation. On était en train de remonter sur Sainz. À ce moment-là c'était encore une bonne course on avait encore beaucoup à jouer mais ce qui est arrivé est malheureux.»

« On avait encore beaucoup à jouer mais ce qui est arrivé est malheureux »





    Sur Grand Prix de Styrie

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up