Hongrie - Bilan des Français : les points ne sont pas passés loin !

Hongrie - Bilan des Français : les points ne sont pas passés loin !

Ce Grand Prix d'Hongrie a été compliqué pour nos pilotes français qui n'ont vu aucun d'eux finir dans les points. Esteban Ocon et Romain Grosjean ont fini hors du Top 10 tandis que Pierre Gasly n'a pas eu l'occasion de voir le drapeau à damiers.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Haas - Romain Grosjean n'est pas passé loin d'un bon résultat
© Haas - Romain Grosjean n'est pas passé loin d'un bon résultat

Esteban Ocon (14ème)



Qualifié 14ème, le pilote Renault se disait déçu de sa qualification. 3 places derrière son voisin de garage, Daniel Ricciardo, le Français en perdait 3 autres au départ.

Ça aura été une course calme pour Esteban Ocon qui n'aura jamais su dépasser Daniil Kvyat pour la 12ème place mais se fera dépasser par la McLaren de Lando Norris. Une course décevante en somme quand son voit la belle 8ème place de Ricciardo.

« C’était un week-end difficile du début à la fin. Bien sûr, nous n’en sommes pas satisfaits et ce n’est pas un bon résultat. Nous sommes tous déçus et nous ne pouvons que revenir plus forts. Nous devons en tirer les leçons, aller de l’avant et rester unis en tant qu’équipe.
 »


« Il s’est passé beaucoup de choses durant la course, mais nous n’avons fait aucun progrès dans toutes les conditions. Nous devons analyser cela et travailler d’arrache-pied tous ensemble pour éviter ce type de résultat. Les deux premières courses étaient correctes, mais il n’y a pas eu suffisamment de progrès pour celle-ci.  »

«  Les deux premières courses étaient correctes, mais il n’y a pas eu suffisamment de progrès pour celle-ci. »



Romain Grosjean (16ème)



C'était un nouveau samedi compliqué pour Romain Grosjean. Éliminé une nouvelle fois en Q1, la Haas était uniquement plus performante que les deux Alfa Romeo, preuve que les voitures motorisées par Ferrari connaissent beaucoup de soucis de performance depuis ce début de saison.

Avec la piste qui se séchait rapidement au départ, Haas prenait le pari risqué mais payant de faire arrêter ses pilotes avant même le départ afin de leur faire chausser les pneus mediums. Cette stratégie permettait à Magnussen et à Grosjean de courir respectivement à la 3ème et 4ème place au départ. Hélas cet arrêt anticipé laissait les pilotes très vulnérables au milieu de course. Avec ses gommes usées Grosjean rencontrait plus de difficultés que son coéquipier.

Finalement avec ses pneus durs très usés face aux pneus hards bien plus frais de ses adversaires qui ont opté pour une stratégie à au moins deux arrêts, Grosjean a coulé au classement. Et celui-ci n'a pas profité du boucher Leclerc en course comme son coéquipier pour ralentir le peloton derrière. Pénalisé à cause de son équipe, qui n'aurait pas du lui faire changer ses gommes au départ, le pilote Haas a reçu une pénalité de 10 secondes à son classement final, le faisant passer de la 15e à la 16e position.

« C'était un bon choix de l'équipe au départ. J'ai été prévenu à la radio comme quoi c'était trop sec pour les intermédiaires. Les premiers tours ont été un peu spectaculaires. Le rythme était bon, mais j'ai eu du graining sur mon pneumatique avant-gauche, nous ne l'avons pas assez protégé.  »

« Albon a fait un dépassement tardif sur moi dans le premier virage, ça a endommagé mon aileron avant. La voiture avait moins de performance après ça. Nous avons essayé mais ça n'a pas marché, je n'ai pas pu rester dans les points. »

« Le rythme était bon, mais j'ai eu du graining sur mon pneumatique avant-gauche, nous ne l'avons pas assez protégé. »



The first few laps were a bit hairy but after that things worked really well. The pace was good. I started to have graining on the front left tire, we hadn’t protected it enough. Anyway, it was going okay, then sadly – and I need to review it, Albon had quite a late move on me at turn one, he hit my front wing and damaged it. I had much less performance in the car after that. We tried but things went out of sync after that, we just couldn’t stay in the points.”

Pierre Gasly (DNF)



En qualifications Pierre Gasly parvenait à hisser sa voiture en Q3. Un exploit au vu des problèmes techniques que le Normand avait rencontré lors des premières séances d'essais libres ce qui l'avait privé de temps de roulage sur le sec. Également lors des qualifications, Gasly se plaignait de son moteur. Finalement le pilote Alpha Tauri ne prenait pas part en Q3 afin de préserver son bloc moteur.

Le pilote français prenait un départ compliqué. Dépassé par Daniel Ricciardo, Alexander Albon et enfin par son coéquipier Kvyat. Au fil des tours, comme en Styrie, la monoplace numéro 10 coulait au classement avant que son moteur Honda parte en fumée l'obligeant à abandonner. Une deuxième course compliquée pour Pierre Gasly alors qu'il y avait très probablement un bon résultat à jouer ce weekend.

« On a eu des problèmes avec la boîte de vitesse dès le début de la course. On a essayé de trouver des solutions pendant les premiers tours mais ça allait pas du coup on a dû abandonner. »

« J'ai demandé à l'équipe si on pouvait s'arrêter car je pensais que c'était déjà assez bon pour rentrer. Après sachant qu'on partait 10ème on voulait pas trop risquer, je pense les Haas elles avaient pas grand chose à risquer donc c'est pour ça qu'elles l'ont fait. »

«  Je suis un peu déçu : ça fait trois problèmes techniques qu'on a en 3 jours ! Sur un circuit comme ça où on savait qu'il y avait quelque chose à faire c'est un peu chiant »

 


    Sur Grand Prix de Hongrie

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up