Hongrie : discorde chez Mercedes sur le tour rapide d'Hamilton

Hongrie : discorde chez Mercedes sur le tour rapide d'Hamilton

Au Grand Prix de Hongrie, Mercedes a fait le pari risqué d’arrêter Lewis Hamilton à 4 tours de la fin de la course pour chausser de nouveaux pneus tendres et signer le tour le plus rapide avec au passage un point supplémentaire au championnat pour le pilote anglais et son équipe. Une décision qui va à l’encontre du plan initial du team Mercedes et qui n’a pas plu à Toto Wolff.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Mercedes - Hamilton auteur du tour le plus rapide en course
© Mercedes - Hamilton auteur du tour le plus rapide en course
Si la course au Hungaroring a été un long fleuve tranquille pour Lewis Hamilton, le point du tour rapide recherché par les pilotes en fin de course aurait pu compliquer les choses pour le Britannique. Lors des derniers tous de course, son coéquipier Valtteri Bottas, sur des pneus frais, fait tomber le record du tour rapide ce qui donne des idées à l’équipe du champion du monde en titre pour rentrer au stand chausser un nouveau train de gommes et troquer toute l’avance construite face à Verstappen. Au pitstop, le changement de pneus dure plus de 3 secondes une première sueur froide pour les mécaniciens, à la sortie des stands, Hamilton ressort dans le trafic compliquant ainsi l’exercice du tour rapide mais réussira tout de même à signer le meilleur chrono dans le dernier tour de la course.

Si Hamilton approuve la décision d’aller chercher le point supplémentaire, l’exercice périlleux n’aura pas été du goût de Toto Wolff qui parle d’une grande confusion en fin de course. Selon le directeur de l’équipe Mercedes, tout le staff était d’accord pour ne pas faire d’arrêt supplémentaire pour aller chercher le point du meilleur tour. En plus d’être allé à l’encontre de la directive, le retour d’Hamilton a été opéré au 66e tour, or il aurait été plus judicieux d’y procéder autour du 60e tour pour se prémunir contre tout risque de sortie de la voiture de sécurité sauf que le gap avec Verstappen n’était pas totalement sécurisé à ce moment de la course.

Autant dire que Hamilton s’en est très bien sorti et le Britannique assume totalement sa prise de risque, affirmant qu’il faut aller chercher tous les points de la saison. « …nous avons évalué le risque et je n’ai pas poussé à la limite en risquant d’aller à la faute c’était un tour tout en contrôle. Quand Valtteri a signé le meilleur tour, j’avais suffisamment d’avance pour le faire aussi, j’ai senti qu’il était nécessaire pour moi d’obtenir ce point supplémentaire » a déclaré le sextuple champion du monde. Si le pilote tient tant à ce point c'est qu'il a le souvenir d'une saison 2007 où il a perdu le championnat face à Kimi Räikkönen avec un écart d'un point, « …écoutez, j'ai perdu des championnats par le passé pour un point donc je connais l'importance de maximiser le résultat à chaque opportunité...» rappelait Hamilton.

Pour rappel, après la manche hongroise, Lewis Hamilton a repris la tête du championnat et compte désormais 5 points d’avance sur son coéquipier Valtteri Bottas et déjà 30 points sur le pilote Red Bull, Max Verstappen.





    Sur Grand Prix de Hongrie

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up