Belgique - Bilan des Français : Excellente course d'Ocon et Gasly

Belgique - Bilan des Français : Excellente course d'Ocon et Gasly

Quelle course de nos pilotes français ! Pierre Gasly et Esteban Ocon ont respectivement fini 5ème et 8ème alors que Romain Grosjean a connu un nouveau week-end compliqué avec sa Haas.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Renault - Meilleur résultat d'Ocon avec Renault cette saison
© Renault - Meilleur résultat d'Ocon avec Renault cette saison
Esteban Ocon (5ème)

Après avoir changé sa boîte de vitesse, groupe moteur et châssis, le Normand se disait très satisfait de sa nouvelle monoplace qui lui convenait bien mieux. Cela se voyait tout de suite en qualifications avec une belle 6ème place le samedi, 4 dixièmes derrière son coéquipier, un écart toujours certes important mais qui peut davantage s'expliquer par la longueur du tracé belge (7 kilomètres).

En course, Esteban Ocon passait Alexander Albon avant la fin du premier tour mais après la voiture de sécurité causée par l'accident d'Antonio Giovanazzi, celui-ci perdait sa position face au Thaïlandais dans les stands. Il a fallu attendre le dernier tour de course pour voir le pilote Renault reprendre sa position et finir sa course 5ème, juste derrière son coéquipier Daniel Ricciardo. Cela fait de ce Grand Prix de Belgique le meilleur résultat global de la marque au losange depuis son retour en Formule 1 en 2016 avec 23 points marqués puisque l'Australien a également réussi à glaner le point du meilleur tour en course.

« C'est un super résultat. Je pense que c'est le meilleur résultat que l'équipe ait eu depuis un petit moment. C'est sûr il y en a eu d'autres des 4-5ème mais après un week-end comme l'Espagne, ça fait du bien. Depuis le début du weekend, la voiture marche super bien donc ça veut dire que la voiture a du potentiel. On va continuer à analyser, ce que l'on peut faire de mieux mais on est là, on est en train d'arriver donc ça fait plaisir. Le travail et le circuit qui correspond à notre voiture. Je pense que Monza c'est à peu près les mêmes caractéristiques donc on va essayer de faire pareil. »



Pierre Gasly (8ème)

Encore une fois, Pierre Gasly nous impressionne avec sa petite Alpha Tauri. 12ème en qualifications, le Français se faisait battre dans cet exercice par son coéquipier pour la première fois depuis le Grand Prix du Mexique en 2019.

10ème dès la fin du premier tour, le Normand était parti en pneus durs, une gamme de pneus qu'il arrivait à faire fonctionner parfaitement pour effectuer de très beaux dépassements sur ses concurrents comme celui sur Sergio Perez ou malgré un petit squeeze du Mexican contre le mur, Gasly a pris son courage à deux mains et lui a fait l'intérieur à Eau Rouge.

Hélas une voiture de sécurité venait lui ruiner sa stratégie puisqu'il était encore trop tôt dans la course pour se débarrasser de ses pneus durs. Contraint de rester en piste et donc de perdre plus tard beaucoup de positions, le Normand a résisté longtemps aux assauts des Renault et de la Red Bull et d'Alexander Albon avant de s'arrêter au 27ème tour.

Reparti en course 17ème, le pilote Alpha Tauri a enchaîné une nouvelle série de dépassements dont son dernier était sur la Racing Point de Perez avant de rattraper le groupe d'Ocon, Albon et Norris. Il lui a manqué quelques tours pour pouvoir les rattraper et potentiellement les doubler. Finalement c'est une 8ème place à l'arrivée, devant son coéquipier Daniil Kvyat, et une position obtenue grâce à un rythme phénoménal qui aurait très sûrement rendu son ami Anthoine Hubert très fier.

«Je pense qu'il y avait moyen de faire cinquième sans la Safety Car, ça nous a pas aidé mais franchement revenir à la 8ème place avec ce qui s'est passé, on est resté dehors je pensais que ça serait vraiment dur mais je me suis bagarré au maximum. Il ne fallait pas perdre de temps sur le deuxième relais et je me suis bien amusé. C'était une course importante pour moi donc c'était important de terminer dans les points. »

Romain Grosjean (15ème)

Les week-ends se ressemblent les uns après les autres pour le Franco-suisse qui sur un circuit sollicitant beaucoup la puissance moteur a vu sa Haas encore plus en perdition que d'habitude. 17ème en qualifications, la course s'annonçait longue et encore une fois les Haas étaient condamnés à se battre dans le fond du peloton avec les Alfa Romeo et les Williams.

Finalement le lendemain Romain Grosjean ne s'est pas battu avec ses adversaires habituels mais avec les deux Ferrari, seulement pour la 13ème place au mieux. Sans jamais trouver une ouverture sur Sebastian Vettel en début de course le pilote numéro 8 s'est battu en fin de course face à Charles Leclerc. Malgré une bonne résistance de l'ancien pilote Lotus, le Monégasque finira par le dépasser mais seulement pour une maigre 14ème position.

« On a pas une Mercedes »

« C'est le mieux qu'on puisse faire, on a la même voiture (que les Ferrari), Alfa Romeo fait du très bon travail et arrive à être devant les Ferrari. Nous, je pense qu'on avait peut-être un meilleur rythme mais au départ je ne sais pas ce qui s'est passé, j'ai patiné et Kevin Magnussen m'a fait l'intérieur dans Eau Rouge donc je reperds des places et ensuite la voiture dans le trafic c'est très compliqué donc le temps que ça se calme de revenir et tout. On ne peut que se comparer à son coéquipier et peut-être aux Ferrari. Je pense que la course est bonne mais on a pas une Mercedes.»


    Sur Grand Prix de Belgique

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up