Ferrari : La chute se poursuit à l'approche de son 1000ème Grand Prix en F1

Ferrari : La chute se poursuit à l'approche de son 1000ème Grand Prix en F1

C’est une Scuderia Ferrari meurtrie qui arrivera ce week-end au Mugello. Elle tentera tout de même de fêter son 1000ème Grand Prix en Formule 1.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Ferrari - Un week-end à oublier
© Ferrari - Un week-end à oublier
« Je pense que cette année est très différente et je crois qu'à cet égard, c'était probablement une bonne chose qu'il n'y ait pas de fans. » Ce sont les mots prononcés par Sebastian Vettel à l’issue d’un Grand Prix d’Italie, qui n’a vu aucune monoplace rouge franchir la ligne d’arrivée.

C’est dans un contexte plus que compliqué que l’écurie au cheval cabré va poser ses valises au Mugello, une situation que l’on savait compliquée, mais qui semble s’aggraver chaque week-end. Si, lors des qualifications, personne n’a été étonné de voir la première SF1000 en 13ème position, en revanche n’en voir aucune à l’arrivée en a surpris sûrement beaucoup.

Le calvaire de Sebastian Vettel n’aura pas duré plus de huit tours, la faute à l’explosion de son frein arrière gauche. « En fait, c'est la pire chose, mais au moins elle est probablement arrivée au meilleur endroit. Si c'était arrivé n'importe où ailleurs, ça n'aurait pas été la même chose. J'ai totalement perdu la pression sur la pédale et je suis allé tout droit. »

Pour Charles Leclerc, la course s’est brutalement terminée à l’entame du 25ème tour, dans les pneus de la Parabolica alors qu’il était en 5ème position. Le retrait de la Ferrari numéro 16 est intervenu au moment où chaque pilote pouvait espérer tirer profit de la pénalité reçu par Lewis Hamilton.

Après un week-end de course compliqué en Belgique, c’est sur ses terres que la Scuderia a finalement touché le fond. « C'était assurément dur pour nous tous car notre principale préoccupation était sur la voiture et la course, surtout en courant à Monza. Mais nous devons garder la tête haute, regarder vers la semaine prochaine et chercher le positif même s'il y en a peu. » déclarait Sébastian Vettel.

Le positif pour la Scuderia sera de célébrer leur 1000ème participation à une épreuve du championnat du monde de Formule 1. Même si le contexte actuel ne laisse que peu de chose à célébrer, la SF1000 arborera, à cette occasion, une livrée particulière et rétro. En effet, le rouge de la Ferrari sera plus sombre et se rapprochera du rouge porté par les Ferrari de 1950 au Grand Prix de Monaco.

C’est donc un « Cavalino Rampante » blessé qui a défaut de pouvoir accrocher une victoire, tentera de ne pas décevoir des tifosis, qui cette fois-ci seront présents sur le circuit.


    Sur Ferrari

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon