Grand Prix de Russie : Ricciardo pénalisé, l'imbroglio Renault

Grand Prix de Russie : Ricciardo pénalisé, l'imbroglio Renault

La course russe du Renault F1 Team a été marquée par la pénalité infligée à Daniel Ricciardo sur son dépassement face à Esteban Ocon, son équipier.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Renault - Ricciardo 5ème en Russie malgré sa pénalité
© Renault - Ricciardo 5ème en Russie malgré sa pénalité
Bon résultat d'ensemble pour les pilotes Renault ce dimanche à Sotchi, avec la 5e place finale de Daniel Ricciardo, et la 7e d'Esteban Ocon. Mais une ombre majeure surgit du tableau avec la pénalité infligée au pilote australien.

Sur la première partie de course, Ocon est même monté au 4ème rang, juste devant Ricciardo. Mais le second relais a été plus compliqué. Après s'être arrêté, et malgré ses pneus neufs, le Français s'est retrouvé coincé par Vettel. Ricciardo est alors revenu sur son coéquipier après son passage au stand.

Le moment choisi par Renault pour inverser la position des ses deux pilotes.

En bout de ligne droite, Ocon s'est décalé mais en arrivant avec trop de vitesse, Ricciardo n'a pas pu prendre la corde et a coupé le virage 2, sans passer derrière les panneaux en polystyrène. Ne respectant pas la consigne des commissaires de course, le pilote australien a écopé de 5 secondes de pénalité.

« C'était la chose à faire, c'est un virage, qui est identifié comme le bon virage pour perdre le moins de temps possible. Maintenant la façon dont les pilotes le font leur appartient. » a déclaré Cyril Abiteboul, team principal de l'écurie, au micro de Canal +.

« La façon dont les pilotes le font leur appartient » - Cyril Abiteboul, sur l'échange de positions Ocon-Ricciardo



Se sachant pénalisé, Ricciardo a augmenté son rythme sur ses gommes dures, créant un écart de plus de 10 secondes sur Charles Leclerc (6ème) lui permettant de conserver sa 5ème place : « J’ai effectué un excellent départ et je me suis hissé au troisième rang dans les premiers virages avant de retomber à la cinquième place. La course a ensuite changé de physionomie en passant en pneus durs. »

« Nous avions un beau rythme, mais j’ai commis une erreur en dépassant Esteban dans le deuxième virage, d’où la pénalité de temps. J’ai bloqué les freins avant, donc j’en assume la responsabilité, mais j’ai pu rattraper cette erreur et bien revenir.  »

« Avec du recul, je suis plutôt content de ma journée et du résultat final, car nous prenons de gros points. » a indiqué le pilote Renault #3 après la course.

Une belle réaction saluée par son directeur d'équipe : « Je pense que c'est plutôt Daniel qui reconnait qu'il ne s'y est pas très bien pris. J'ai envie de dire qu'il a assumé les conséquences, parce qu'il savait qu'il avait 5 secondes de pénalité.  »

« Il a fait des chronos extraordinaires avec les pneus durs, pour construire un écart de plus de 10 secondes finalement à la fin sur Charles, contre une Ferrari. Même si ils sont en difficulté, ça dit quand même quelque chose du bonhomme. »

« J’ai bloqué les freins avant, donc j’en assume la responsabilité. Mais j’ai pu rattraper cette erreur et bien revenir  » - Daniel Ricciardo



Au classement des constructeurs, ce bon résultat permet à Renault (toujours 5e) de revenir à 5 points de Racing Point. Une belle opération pour l'écurie française !


Grand Prix de Russie

Plus d'actualités
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon