Grand Prix de l'Eifel - Gasly solide, des points pour Grosjean, la déception d'Ocon

Grand Prix de l'Eifel - Gasly solide, des points pour Grosjean, la déception d'Ocon

Ce fut une bonne course pour nos pilotes français au Nürburgring qui ont su profiter des évènements de course pour marquer des points. Esteban Ocon malheureusement a dû avandonner sur un problème mécanique.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Haas - Finalement des points pour Romain Grosjean
© Haas - Finalement des points pour Romain Grosjean
Pierre Gasly 6ème (12ème au départ, 6ème à l'arrivée)
Le Normand était satisfait de sa qualification car partant 12ème juste devant son voisin de garage, Daniil Kvyat, celui-ci allait pouvoir profiter de partir avec les pneus mediums. Un avantage stratégique que Pierre Gasly connaît bien après en avoir fais les frais un bon nombre de fois cette saison.

Perdant deux positions au départ face à Antonio Giovanazzi et Kevin Magnussen qui bénéficiaient de l'avantage de partir en pneus softs. Pierre Gasly s'est battu une bonne partie de son premier relais avec le Danois avant de faire sa course un peu tout seul dans son coin grâce à sa stratégie alternative.

Finalement c'est avec son ami d'enfance Charles Leclerc que le pilote Alpha Tauri s'est battu lors de son deuxième relais. Bénéficiant de la Safety Car pour recoller au peloton, le rythme de la McLaren de Sainz est trop rapide est Gasly échoue à quelques dixièmes de la 5ème place, réussissant tout de même à conclure un très beau weekend grâce à une nouvelle arrivée dans les points cette saison.

« J'ai vraiment pris beaucoup de plaisir »


« Ça a vraiment été une super course, je suis très content. On a eu pas mal de difficultés hier pendant les EL3 et les qualifications. On le savait ne pas passer en Q3 permettait de choisir la stratégie. Je me suis très bien senti avec la voiture, on a eu des belles bagarres donc franchement j'ai pris beaucoup de plaisir et je suis content de pouvoir aller chercher cette 6ème place. »

Romain Grosjean (16ème au départ, 9ème à l'arrivée)
Le Français devait s'en vouloir en qualifications. La Haas avait la possibilité de passer en Q2, comme Kevin Magnussen l'a prouvé. Hélas Romain Grosjean n'arrivait pas à suivre son coéquipier et était éliminé dès la Q1. Une élimination dommageable quand on sait que contrairement à nombre de pilotes, profitait du fait d'avoir déjà roulé sur la piste.

Au départ de la course celui-ci perdait 4 positions, se retrouvant dernier. Le pilote Haas craignait que son index soit cassé à cause d'un caillou l'ayant percuté. Encore une fois le pilote franco-suisse se battait uniquement avec les Williams et les Alfa Romeo mais contrairement aux autres week-ends sa fin de course allait mieux se passer que son début.

Profitant des abandons des pilotes devant lui, Grosjean remontait à la 9ème position grâce à également quelques dépassements. Ne s'arrêtant pas sous Safety Car, il était un temps 7ème mais il ne pouvait rien faire face aux pneus softs neufs de ses adversaires. C'est la 9ème place à la fin pour Romain Grosjean qui n'est finalement plus à la dernière place du championnat grâce à ses deux petits points, sûrement très précieux pour Haas et pour le reste de sa carrière en Formule 1.

« Ça fait plaisir. Ça fait quelques temps, qu'on le sent venir, qu'on fait du bon travail mais les choses ne voulaient pas vraiment s'aligner pour nous mais là le départ compliqué en pneus mediums après les choses se décantent plutôt pas mal pour nous.

J'arrive à garder un super rythme les pneus puis on passe sur une stratégie à un arrêt. On pensait pas mettre les pneus durs aujourd'hui, finalement on les met et la voiture se comporte bien. »


Esteban Ocon DNF (7ème au départ, abandon sur problème hydraulique
Qualifié à la 7ème position le samedi, le pilote Français se faisait une nouvelle fois battre par son coéquipier dans l'exercice des qualifications mais celui-ci n'était pas très loin du chrono de l'Australien ce qui est encourageant pour la suite de sa saison.

Esteban Ocon perdait deux positions au départ face à la Racing Point de Sergio Perez et à la McLaren de Lando Norris. Dans un peloton aussi serré et sur un circuit où il est dur de dépasser les positions sur la grille étaient cruciales.

Finalement la Renault frappée du numéro 31 était contrainte d'abandonner au 23ème tour. Quel dommage quand on voit le rythme qu'avait l'écurie française ce weekend, concrétisé par le podium de Daniel Ricciardo à la fin de la course.


    Sur Grand Prix de l'Eifel

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up