Coronavirus : La F1 passe la première !

Coronavirus : La F1 passe la première !

Pilotes, journalistes, membres d’écurie… Personne n’est épargné par la pandémie mondiale. La FIA a cependant pris des mesures salutaires, voici les résultats.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
©Romain Mathon Motors Inside- La FIA a communiqué les résultats des tests COVID
©Romain Mathon Motors Inside- La FIA a communiqué les résultats des tests COVID
Le constat donne le vertige : cela fait déjà 8 mois que les pilotes et écuries vivent comme tout le monde à l’ère du coronavirus.

Si la reprise en Formule 1 s'est faite dès le mois de juillet, c’était sous conditions : un protocole sanitaire strict, assoupli vers la fin de l’été, permettant à quelques milliers de spectateurs d'assister au Grand Prix de Russie , de Toscane et de l'Eifel.

Après 4 mois de compétition, il est temps de faire le point sur la situation sanitaire en F1. Savez-vous combien de tests la FIA effectue chaque semaine ? Combien de cas se sont avérés positifs au fil des mois ?

Motors Inside vous propose un tableau récapitulatif, d'après les communiqués de la FIA :

DatePériodeNombre de testsCas positifs
116 octobre09/10 - 15/101 5068
202 octobre25/09 - 01/101 82210
325 septembre18/09 - 24/093 2567
418 septembre11/09 - 17/091 9381
511 septembre04/09 - 10/095 5891
604 septembre28/08 - 03/095 7042
728 août21/08 - 27/083 5911
821 août14/08 - 20/082 8471
914 août07/08 - 13/085 4670
1007 août31/07 - 06/085 1271
1131 juillet 24/07 - 30/073 9091
1225 juillet17/07 - 23/071 4610
1317 juillet 10/07 - 17/074 9972
1410 juillet03/07 - 09/074 5660
1504 juillet25/06 - 02/074 0320


Analyse du tableau

- 35 cas avérés de coronavirus entre le 04 juillet et le 16 octobre, ce chiffre paraît peu signifiant lorsqu’on le compare aux chiffres quotidiens en France par exemple, qui oscillent entre les 15 000 et 30 000 cas. L’information capitale est que 25 de ces 35 cas ont été découverts entre le 25 septembre et le 16 octobre, les contaminations s’accélèrent donc dans le paddock, comme en France ou de nombreux pays dans le monde.

- Parmi les cas positifs aucun détail n’est fourni. Nous n’avons aucune appartenance directe à une équipe qui est mentionnée, aucun nom en somme.

- Le nombre plus faible de tests effectués lors des communiqués du 25 juillet, 21 août, 18 septembre s’explique par le simple fait qu’une pause a été effectuée en F1, après trois courses consécutives. Même si les cas semblent plus nombreux entre le 25 septembre et le 16 octobre la FIA l’affirme : « La présence de fans n’a pas affecté cette situation car le public n’a pas été autorisé à entrer dans la bulle de la F1 conformément à notre protocole en vigueur. »

Les cas avérés chez les personnalités publiques

La Covid-19 s’attaque aussi bien aux pilotes, qu’aux mécaniciens ou encore aux journalistes. La maladie peut ainsi se targuer d’avoir contaminé Will Buxton au mois de septembre. Le journaliste anglais du média officiel de la Formule 1 rappelait à ce moment les gestes barrières sur son compte Instagram « Lavez-vous les mains, (Respectez) les distances sociales, soyez vigilants, pensez aux autres… Portez votre fichu masque. »

Côté pilote, tout le monde a remarqué à Silverstone fin juillet l’arrivée inattendue et spectaculaire de Nico Hulkenberg suite au test positif de Sergio Perez . Le pilote Racing Point, de ce fait, ouvert le bal des infections !

Plus récemment, Lance Stroll a avoué un test positif à la Covid-19, après le Grand Prix de l’Eifel. Mais le dernier test du Canadien est négatif. Le pilote Racing Point sera de la partie pour le Grand Prix du Portugal.

Mécaniciens, journalistes, dirigeants, pilotes, peu importe pour le coronavirus, qui s’attaque à tout le monde. Une seule règle est d’or pour eux, comme pour nous lecteurs, rédacteurs et fans : portez votre masque !


    Sur Grand Prix du Portugal

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon