Mercedes avec son 7ème titre constructeur consécutif brise les records

Mercedes avec son 7ème titre constructeur consécutif brise les records

Depuis 2014, Mercedes domine outrageusement le monde de la Formule 1. L'écurie allemande remporte son 7ème titre constructeur consécutif sur Autodromo Enzo e Dino Ferrari, tout un symbole.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Mercedes - La fête après le podium pour Mercedes
© Mercedes - La fête après le podium pour Mercedes
Depuis 2014, Mercedes ne cède rien :
  • 7 titres de champion du monde consécutif
  • 6 titres de champion du monde pilote consécutif (avec un 7ème à venir lors de cette saison 2020)
  • 100 victoires
  • 146 podium
  • 53 doublés


Ce ne sont certes que des chiffres mais ils symbolisent la domination sans appel de cette écurie. L'histoire de Mercedes est courte mais rempli de succès. En jouant sur plusieurs fronts dans les années 50 (F1, 24h du Mans) l'écurie allemande remporte de nombreuses victoires mais elle stoppe la course automobile en 1958 après l'accident de Pierre Levegh causant la mort de 82 personnes dont lui-même aux 24h du Mans. Mercedes deviendra motoriste avant d'être pleinement constructeur, un choix plein d'engagement pour une retrouvaille avec l'élite dès 2010 et des débuts difficile. Pourtant le temps leur donnera raison avec un succès retrouvé.

Après le rachat de Brawn GP, Mercedes connait un retour difficile pendant trois saisons avec un duo Rosberg-Schumacher qui marche bien mais ne rapporte pas : 15 podiums et 2 victoires pour ce tandem allemand. La performance n'est pourtant pas au rendez-vous et entraine le retraite définitive de Michael Schumacher, septuple champion du monde.

En 2013, l'arrivée de Lewis Hamilton en provenance de McLaren offre une nouvelle impulsion. Mercedes se présente comme un véritable concurrent au titre face à Red Bull terminant cette saison 2ème devant Ferrari. Une saison pleine de promesse pour l'avenir. La passation d'écurie reine s'est faite lors de cette saison. Ferrari, écurie historique de ce sport ne peut pas lutter face à cette montée en puissance. Une nouvelle ère commence dans l'élite automobile.

Le véritable atout pour Mercedes a été le changement de règlement en 2014. Passant des V8 atmosphériques aux V6 Turbo hybrides l'écurie domine ses concurrents. L'écurie est à la pointe de la technologie ne laissant rien à ses rivaux. Constamment sur la première ligne, Rosberg et Hamilton enchainent les pôles, les victoires, les doublés. Cette saison 2014 verra Red Bull second au championnat, 300 points derrière Mercedes. Hamilton remporte le championnat devant son coéquipier.

La quête du titre pilote fait rage durant les années qui suivent amenant collisions, joutes verbales, batailles en pistes. Pourtant Mercedes reste stoïque, sur sa lancée. Elle place ses pilotes dans une monoplace infaillible, capable de tout, pour les laisser se battre en eux. Mais elle est aussi capable de les canaliser quand la tempête se montre. Une gestion humaine dure qui s'accorde avec une recherche technologie haute. La performance avant tout.

Au départ de Rosberg en 2016, champion du monde en titre, part avec lui les tensions qui existaient au sein des pilotes Mercedes et un nouveau coéquipier arrive pour accompagner Hamilton. Bottas est clairement annoncé comme numéro 2 pour aider l'Anglais dans sa quête de titre et de record. Le Britannique va battre le nombre de victoires détenu par Schumacher avec sa 93ème victoire acquise à Portimao et peut, à la fin de l'année, égaler son nombre de titre pilote. Une saison 2020 riche en palmarès du sport automobile pour Hamilton.

Hamilton de dos, après la joie du 7ème titre Mercedes
Hamilton de dos, après la joie du 7ème titre Mercedes


Le modèle Mercedes est implacable : construire une monoplace excellente, la développer et préparer celle d'après. Le même schéma depuis 2014 et ça marche. Aujourd'hui l'écurie allemande subit très peu d'échec. Les concurrents progressent mais ne sont pas au niveau. Un tel gouffre de performance est dur à combler et aucune écurie n'y arrive. Seule RedBull arrive à rester à un écart raisonnable pour titiller Hamilton ou Bottas mais sans résultats probant.

Grâce à ses partenariats, Mercedes s'offre les moyens d'investir énormément dans sa filière F1. L'argent est le nerfs de la guerre dans se sport d'élite automobile. La hauteur de l'investissement détermine souvent la compétitivité. Ferrari a investi massivement dans les années 2000 et a gagné 6 titres consécutifs.

Mercedes a tout intérêt à être au sommet. Le sport automobile est une formidable vitrine pour le groupe allemand et peut aider la vente de véhicules aux particuliers. La technologie de pointe, un bon moteur, la fiabilité, ce sont autant d'arguments qui mettent en avant la firme de Woking. Le travail des ingénieurs en Formule 1 se sent dans les modèles de séries sur la consommation, la fiabilité, la durée de vie...

Les équipes de F1 avec le plus grand nombre de titres consécutifs :


EquipeNombre de titres consécutifs
1Mercedes7
2Ferrari6
3McLaren4
4Red Bull4
5Williams3
Partager cet article

Grand Prix d'Emilie-Romagne

Plus d'actualités
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon