Pérez : une saison gâchée avec Racing Point

Handicapé par sa stratégie à Imola, Sergio Pérez a loupé le podium lors du Grand Prix d’Emilie-Romagne. Une nouvelle opportunité bazardée chez Racing Point….
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Sergio Pérez a loupé le podium à Imola
© Racing Point / Sergio Pérez a loupé le podium à Imola
2020, l’année des regrets pour Racing Point ! Arrivée cette saison avec une redoutable copie de la Mercedes 2019 (la W10), l’écurie anglaise n’est aujourd’hui qu’à la cinquième place des constructeurs… avec un seul podium en 13 Grands Prix, la 3e place de Lance Stroll à Monza. A Imola c’est Sergio Pérez qui est (encore) passé à côté du top 3.

Un pari raté !



Seulement 11e au départ, Pérez avait effectué l’une des remontées du Grand Prix d’Emilie-Romagne (le résumé de la course à retrouver dans cet article). Parti en médiums contrairement aux pilotes devant lui, le Mexicain est monté dans le top 10 sur le premier relais grâce à l’abandon de Pierre Gasly.

Un premier relais étiré jusqu’au 27e tour, pour chausser les pneumatiques durs. Bonne pioche : Pérez passait Daniel Ricciardo, Charles Leclerc et Alex Albon sur la stratégie. Le pilote Racing Point était 4e… et même 3e après l’abandon sur crevaison de Verstappen au 52e tour.

Mais c’est à ce moment que le muret Racing Point s’est planté. Sous régime de drapeaux jaunes comme tout le monde, Pérez est invité par son ingénieur-piste à faire chauffer au maximum ses pneus.

“Qu’est ce que l’on fait” ? demande alors le pilote mexicain. Réponse dans la foulée de l’ingénieur : ‘Box Box”, Pérez ne bronche pas, en passant au stand pour enfiler des pneumatiques tendres. Sauf que ses adversaires directs, Ricciardo-Leclerc-Albon ne se sont pas arrêtés ! C’est à ce moment que Pérez a perdu le podium.

Passé par Daniil Kvyat au début de la relance à 5 tours de l’arrivée mais profitant du tête à queue d’Albon, le Mexicain a terminé 6e, en lâchant sa frustration à l’arrivée via sa radio :«  un autre podium que nous laissons s’échapper » !

L’arrivée à Imola, un moment “douloureux” pour Pérez au micro des journalistes dans le paddock d’après-course. “Douloureux” car « le podium était dans la poche. C’était le mauvais timing. Nous avons donné le podium à Ricciardo » a regretté le pilote Racing Point.

« Un autre podium que nous laissons s’échapper » Pérez dans sa radio à l'arrivée du Grand Prix d'Emilie-Romagne


La justification du directeur technique de Racing Point



« C’était la bonne décision à prendre. ça aurait pu aller dans l’autre sens » a relativisé Andy Green, le directeur technique de Racing Point. Un mauvais concours de circonstances selon lui.

« La course allait dans notre sens jusqu’à la Voiture de Sécurité. "Checo" (ndlr : le surnom de Pérez) a bien piloté, en rallongeant sa stratégie. Nous étions satisfaits et le pire scénario possible était l’arrivée de la Voiture de Sécurité. »

Mais pourquoi diable avoir rentré Pérez alors que les mécaniciens des autres équipes n’ont pas bougés ?

« La voiture était réglée spécifiquement pour les longs relais et pour ne pas surchauffer les pneumatiques » a expliqué Andy Green. « Nous étions incroyablement nerveux sur les restarts avec les pneumatiques durs derrière la Voiture de Sécurité. Nous pensions que lui mettre un nouveau train de tendres était la chose la plus logique à faire. Nous pensions que les autres pilotes allaient faire pareil » a admis le directeur technique de l’équipe.

Sur ces propos, on peut croire Andy Green : la sortie de piste de Russell dans le même temps que l’arrêt de Pérez n’était finalement pas prévisible. La Safety Car est restée un peu plus longtemps pour évacuer les débris.

« Nous pensions que les autres pilotes allaient faire pareil » Andy Green, directeur technique de Racing Point.


Pas la première erreur stratégique en 2020...



Obnubilé par la chauffe des pneumatiques, l’écurie Racing Point a quand même fait une erreur. Facile d’accabler après coup, mais l’étroitesse de la piste était visible à Imola, conséquence de la difficulté de dépasser depuis le début de la course.

Et le problème, c’est que cette erreur de stratégie n’est pas la première cette saison avec Pérez : en Belgique, Racing Point avait déjà fait l’inverse de ses adversaires, en laissant son pilote en piste après le crash entre l’Alfa Romeo d'Antonio Giovinazzi et la Williams de George Russell. Le Mexicain a arraché le point de la 10e place... après une remontée de la dernière position ! Dans un tweet à l’époque, Pérez disait déjà qu’ « il n’avait pas compris la stratégie. »

Boulette aussi en Italie à Monza début septembre. Parti 4e, Pérez a été lésé par ses mécaniciens, avec un pneu arrière droit serré trop lentement lors de son arrêt. Le top 5 était jouable : au lieu de ça, l’ancien pilote McLaren est reparti 14e, pour décrocher comme en Belgique la 10e place.

Les problèmes de stratégie se sont même retrouvés en qualifications, lors du Grand Prix de l’Eifel début octobre : Pérez fait un seul run en Q3. Résultat il part 9e, alors que Ricciardo s’élance 6e. Le pilote Renault décroche le podium… Pérez termine à moins de deux secondes !

Au total, toutes ces erreurs pèsent dans le bilan : au classement des constructeurs, Racing Point est 5e avant la Turquie, ex-aequo avec McLaren, un point derrière Renault. Sans toutes ces bévues stratégiques, l’écurie de Silverstone occuperait largement la 3e place !

Et dans tout ça, Lance Stroll ne rattrape rien en ce moment. Même si le Canadien a contracté le coronavirus (ce qui l’affecte certainement sur le plan physique aujourd’hui), il est resté le même pilote aussi nonchalant et peu impliqué, du moins en apparence.

Mais l’écurie Racing Point peut encore voir le verre à moitié plein : il reste 4 courses en 2020 pour décrocher la 3e place des constructeurs, derrière Mercedes et Red Bull. Une fin de saison avant la bascule avec Aston Martin, et l’arrivée de Sebastian Vettel à l’intersaison… à la place de Pérez.


Partager

Grand Prix d'Emilie-Romagne

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top