Jean Alesi en recherche de fonds pour financer la suite de la carrière en F2 de son fils

Jean Alesi en recherche de fonds pour financer la suite de la carrière en F2 de son fils

A défaut de trouver des sponsors, l'avenir du jeune pilote Giuliano Alesi en Formule 1 se retrouve compromis après la décision de la Ferrari's driver academy d'écarter le fils Alesi de son programme.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© DR - Alesi quitte l'académie des jeunes pilotes Ferrari
© DR - Alesi quitte l'académie des jeunes pilotes Ferrari
L’accès à la discipline reine du sport automobile reste un parcours où les performances priment dès le jeune âge. C'est l'expérience qui sera retenue du passage de Giuliano Alesi dans l'anti-chambre de la Formule 1. Fils d'un ancien pilote Ferrari, les deux saisons médiocres du jeune pilote lui auront été fatales malgré tous les efforts et sacrifices entrepris par son père Jean Alesi.

La fin de la saison de Formule 2 constitue le moment charnière pour tous les jeunes pilotes aspirant à des baquets en Formule 1, des noms comme Mick Schumacher, Callum Ilott circulent d’ores et déjà dans le paddock pour des sièges dans les équipes motorisées par Ferrari. Pour le fils Alesi, les espoirs s’amenuisent de plus en plus.

Après une saison à la limite du catastrophique, marquée par les contre-performances et les problèmes techniques, l’académie des jeunes pilotes Ferrari a décidé de ne plus garder le jeune pilote tricolore Giuliano Alesi.

Cette décision a été un crève-cœur pour l’ancien pilote français et pilote Ferrari Jean Alesi. Ce dernier, à la recherche de fonds à lever pour son fils, n’a pas hésité à vendre sa voiture Ferrari, une F40 pour financer l’année 2020. Pour la saison 2021, il fallait encore 80 000 euros supplémentaires.

Si la recherche de sponsors constitue le nerf de la guerre dans le sport automobile, le choix de l’écurie est tout aussi déterminant. Et autant dire que le choix de HWA n’a pas été le meilleur choix pour le jeune Alesi. « Avec HWA nous avons parié sur la mauvaise équipe, nous leur avons payé 1 million d’euros… mais des promesses n’ont pas été tenues » expliquait Jean Alesi après la décision du programme Ferrari de ne pas conserver Giuliano.
Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon