Ferrari peut-elle aller chercher la troisième place ?

Ferrari peut-elle aller chercher la troisième place ?

Avec trois courses restantes dans ce championnat 2020 de Formule 1, est-ce que la Scuderia a la capacité de bien finir une saison très compliquée ?

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Ferrari - La Scuderia peut-elle revenir au championnat ?
© Ferrari - La Scuderia peut-elle revenir au championnat ?
La saison 2020 de la Scuderia commençait mal avant même qu'elle ne commence. En effet, il s'était avéré que l'écurie italienne avait triché sur son moteur en 2019, le rendant bien plus puissant. Un accord secret avec la FIA a obligé la structure de Maranello à changer la philosophie de son bloc moteur, qui était désormais bien moins performant. Charles Leclerc et Sebastian Vettel se sont donc retrouvés avec un châssis avec beaucoup d'appui aérodynamique qui n'était pas contrebalancé par une bonne vitesse en ligne droite. Bilan : la SF1000 était sept dixièmes plus lentes que la Mercedes en ligne droite.

Dès l'Autriche, les premières difficultés se faisaient ressentir avec Sebastian Vettel éliminé en Q2 et Leclerc seulement 7ème. Heureusement, une course inaugurale chaotique a permis au Monégasque de finir deuxième en profitant de chaque opportunité tandis que son coéquipier ramenait péniblement sa monoplace à une maigre 10ème position.

Après la 6ème course de la saison en Espagne, les deux pilotes de la Scuderia n'étaient parvenus à finir dans les points qu'à sept reprises contre onze un an plus tôt. En 2020, la Ferrari n'est tout simplement plus une top team mais une simple écurie du milieu de peloton, moins bonne que McLaren, Renault et Racing Point. Un constat très visible en Belgique, une piste demandant beaucoup de vitesse de pointe, où les Ferrari se sont battues toute la course avec les Haas et les Alfa Romeo, sans aucun espoir de points et finissant finalement en 13ème et 14ème position.

Si la performance ne semble pas être au rendez-vous, c'est toute l'équipe qui commet des erreurs. Déjà d'un point de vue stratégique, les erreurs ont coûté de gros points : en Hongrie, Charles Leclerc a raté les points à cause d'un passage en pneus durs qu'il aurait fallu éviter. Plus tôt, à Silverstone, Sebastian Vettel était persuadé qu'avec une stratégie différente, il aurait fini dans les points. De plus, même les arrêts aux stands ne sont au niveau d'une telle équupe, comme à Imola où malgré un très bon premier relais, un arrêt lent de 13 secondes a fait perdre les points au pilote allemand, comme cela avait été le cas à Spa-Francorchamps, ce qui avait provoqué la fureur du Monégasque à la radio.

Malgré ce début de saison très inconstant avec deux podiums et de nombreuses arrivées hors des points, la situation semble s'améliorer chez Ferrari depuis quelques courses. En effet, Charles Leclerc n'a plus quitté la zone des points depuis la Toscane. Cependant de l'autre côté du garage la performance ne vient toujours pas et il y a fort à parier que la 3ème place de Vettel en Turquie sera son meilleur résultat cette saison.

Malgré tout, Ferrari n'est désormais plus qu'à 6 points de Renault, 19 de McLaren et 24 de Racing Point. Si la Scuderia a réussi a rattrapé son avance ces derniers Grands Prix, il lui faudrait ses deux voitures dans les points pour sérieusement envisager de rivaliser avec les écuries devant elle. Mais avec un Sebastian Vettel, souffrant avec sa voiture et surtout viré comme un malpropre en début de saison, il n'est pas sûr que l'Allemand veuille priver sa future écurie de finir à une très belle position au championnat car cela ferait plus d'argent pour Aston Martin l'an prochain.

Même si Ferrari n'arrive pas à finir 3ème au constructeur, il est encourageant de voir qu'elle ne se bat plus avec Alpha Tauri pour la 6ème place. D'autant plus que toutes les améliorations apportées cette année seront bénéfiques pour 2021 puisque les monoplaces seront les mêmes.

Attention, il ne faut pas s'attendre à voir les monoplaces rouges gagner des courses à la régulière mais redevenir la troisième force du plateau doit être l'objectif chez Maranello.


Grand Prix de Turquie

Plus d'actualités
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon