Renault tombe à la 5e place des constructeurs !

Renault tombe à la 5e place des constructeurs !

Un point au compteur en Turquie, l’écurie française est dépassée au classement des constructeurs par Racing Point et McLaren !

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Renault - Image trompeuse : la marque au Losange est dépassée par McLaren au classement des constructeurs !
© Renault - Image trompeuse : la marque au Losange est dépassée par McLaren au classement des constructeurs !
Patatras ! Le Renault F1 Team est tombée en une course de la 3e place à la 5e place des constructeurs. Un nouveau podium surprise à Imola il y a deux semaines... et un petit point à l’arrivée du Grand Prix de Turquie ce dimanche, avec la 10e place de Daniel Ricciardo, devant son équipier Esteban Ocon, 11e.

Le potentiel était là !


Les cartes étaient pourtant sur la table : une 5e position avec Ricciardo sur la grille, deux crans devant Ocon, 7e. Le pire, c’est que les deux pilotes sont très bien partis... jusqu’au premier virage.

« Nous avons pris un excellent départ mais je me suis retrouvé coincé entre Lewis [Hamilton] et Esteban au premier virage » a expliqué Ricciardo à l’arrivée ce dimanche. D’autant que l’Australien a aussi été enfermé sur les premiers mètres par Pérez, devant lui et sur sa droite.

Première conséquence : ce sandwich de mauvais goût à l’intérieur du premier virage, Hamilton sur sa gauche et Ocon sur sa droite. «  Je n’avais nulle part où aller. J’ai touché mon équipier et il s’agit d’une situation que l’on veut toujours éviter » a regretté l’ancien pilote Red Bull, 7e à la fin du premier tour.

Sur une stratégie à deux arrêts (au 10e et au 32e tour), Dan the Man n’a pas réussi à bien chauffer ses gommes intermédiaires. Passé par Max Verstappen, Charles Leclerc et Carlos Sainz sur la stratégie puis par Lando Norris au 47e tour, Ricciardo a concédé ce paradoxe :«  à certains moments, on m’a dit que j’étais l’un des plus rapides en course, puis mes pneus étaient complètement morts quelques tours plus tard donc c’était un peu une loterie ! »

Une loterie avec une 10e place finale et un petit point, loin de la 2e place de la Racing Point de Pérez. Sur un plan personnel, Ricciardo recule aussi au classement des pilotes, de la 4e à la 6e place, avec 96 points au total.

Déjà évoqué dans notre bilan des français, la course d’Esteban Ocon est vraiment frustrante. Si Ricciardo s’en est sorti dans leur accrochage du premier virage, le Français est parti au large à cause de la touchette. Rageant car il est passé d’une 3e place potentielle, à une 19e place à la fin du premier virage. Remercions en plus l’action kamikaze de Bottas, qui a oublié de freiner à l’amorce du virage 9.

La voiture d’Ocon a souffert dans l’histoire : crevaison du pneu arrière gauche et un retour forcé à la fin du premier tour pour monter un nouveau train de pneus pluie. La remontée au classement du Normand s’est conclue avec une 11e place.

« J’étais content de mon départ puisqu’il s’agissait probablement de mon meilleur envol cette année. Nous avons fait de notre mieux et nous allons vite tourner la page  » a notamment souligné Ocon au micro des journalistes en Turquie.

Ocon : « J’étais content de mon départ, probablement mon meilleur envol cette année »


18 points de retard sur Racing Point, nouveau 3e des constructeurs


Si le team principal Cyril Abiteboul ne s’est pas publiquement exprimé, c’est le directeur exécutif Marcin Budkowski qui a parlé de ce résultat « très décevant  »en Turquie.

Au-delà de la touchette entre ses deux pilotes, « Daniel semblait compétitif dans la première partie de course, mais son rythme s’est considérablement détérioré après son deuxième arrêt. Nous étions en difficulté avec ses pneus. »

« Esteban a réalisé un bel effort pour finir onzième et nous ne pouvions pas espérer mieux après les incidents du premier tour et le manque de rythme en intermédiaires. »

Résultat des courses, l’équipe Renault a marqué un seul point. De son côté Racing Point a obtenu 19 unités… 15 pour McLaren. Dans un mouchoir de poche avant la Turquie, la marque au Losange perd du terrain et se retrouve 5e du classement des constructeurs avec 136 points, contre 154 pour Racing Point (18 points de retard pour Renault) et 149 pour McLaren (13 points de retard). Et Ferrari revient à 6 points, avec la 2e et la 4e place du duo Vettel-Leclerc !

En clair, Renault a grillé un joker avant les trois dernières courses de la saison, qui vont se dérouler sur le sec et sous la chaleur de Bahreïn, dès ce week-end, et Abu Dhabi à la mi-décembre.

« Nous nous attendons à être plus compétitifs sur des surfaces plus conventionnelles et adhérentes. Nous voudrons répliquer dans la lutte pour la troisième place du championnat » espère ainsi Budkowski. L’objectif est là pour Renault : retrouver la 3e place des constructeurs, ce qui serait une première depuis 2007 !



Grand Prix de Turquie

Plus d'actualités
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon